Les ados Français restent les + gros consommateurs

Publicité

Nouveau jalon dans l’interminable échec politique Français en matière de drogues.

Scoop: Les Français restent les plus gros consommateurs de Cannabis en Europe avec en première ligne les adolescents. L’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies vient de publier les chiffres de 2019 propres aux adolescents 16 ans. Ils ne sont pas bons du tout, ça vous étonne?

Le Cannabiste vous propose de découvrir des chiffres qui ouvrent les yeux, après 50 ans de prohibition aveugle. 

Citoyen, commerçant, entrepreneur, pharmacien, médecins, magistrats, fonctionnaires, qui nous lisez si vous en avez le courage: C’est l’heure de l’addition.

 

* * *

 

~~ Recette pour une bonne Guerre à la Drogue ~~

 

Pour bien réussir sa guerre à la drogue il faut plusieurs ingrédients:

  • Des ministres ambitieux et sans scrupules
  • Un parlement godillot et sans trop d’états d’âmes
  • Un chef d’état arrogant cynique et sans aucune morale
  • Du Cannabis en grande quantité partout depuis longtemps

On est les champions !!

 

 

#Good Game

Ensuite, le jeu consiste à donner quotidiennement le sentiment de la victoire, c’est important le sentiment de la victoire. Lisez un peu les commentaires sous ces tweets.

 

 

 

La pression, partout, tout le temps, sans discernement. Cela n’a rien de nouveau, tous les gouvernements Français depuis 1970 s’y sont scrupuleusement appliqués.

 

* * *

 

À présent voyons le résultat d’une manière générale, selon l’ODFDT en Europe: Citation:

 

 » La France occupe la première place en
cohérence avec les niveaux d’usages de cannabis observés  » Source OFDT

 

#Usage problématique

Selon les résultats communiqués par l’OFDT à l’aide d’un outil nommé le CAST pour « Cannabis Abuse Screening Test« . Les adolescents Français sont les plus impactés en Europe, par les usages compulsifs dit: ‘problématiques’ du Cannabis.

 

Surlignés en rouge le Portugal où l’usage de Cannabis n’est plus poursuivi

Capture d’écran Source OFDT

 

#Première Expérimentation

Là encore c’est un marqueur important. Figurez-vous que le Cannabis est tellement prohibé en France, que le pays en interdit la présence théorique. C’est vrai jusqu’à sa simple présentation sous un jour favorable.

L’idée même de la consommation de Cannabis est jugée comme un délit, et la justice ne plaisante pas.

 

* * *

 

Alors quel impact sur les jeunes Français, après 50 ans de répression impitoyable, on perquisitionne pour un sachet de beuh dans la poche, on vous amende on vous punit, on vous envoie chez le psy ?

Quel est le résultat sur nos jeunes citoyens? Ça doit bien finir par payer la méthode Sarkozy/ Macron /Castaner  /Darmanin? 

 

La France encore dans le bas du classement

Capture d’écran Source OFDT

 

#Usage au cours du mois

Enfin la situation telle qu’elle est vécue au quotidien par des millions de jeunes dans notre pays. Là encore la France se classe tout en bas du tableau. 

 

 

34e sur 35 pays : un chiffre sans appel 

Capture d’écran Source OFDT

 

#Lavis du spécialiste

Face à des chiffres aussi négatifs qu’édifiants, nous sommes allés recueillir la réaction de Jean-pierre Couteron, il est addictologue.

Déjà dans nos colonnes en Septembre dernier il dénonçait « L’incapacité française à sortir d’une vision binaire »? On l’écoute.

 

 » Les données que nous avons centrés sur l’usage elles sont fiables précieuses et absolument indiscutables. On peut effectivement mesurer objectivement une forme d’échec Français en bout de parcours. 

Les pays qui s’en sortent mieux semblent ceux qui associent différentes stratégies dont la prévention en marge de la fonction répressive. 

On voit manifestement l’inconvénient de la répression au travers du développement des usages dits ‘problématiques’. 

Quand la politique publique avait met un frein à la prévention pour la substituer par des stages obligatoires payants. C’est la même idée que pour l’Amende Forfaitaire Aujourd’hui, temps de garde à vue en moins !

Non si on y pense sérieusement deux minutes il faut impérativement réfléchir au sens de cette politique … « 

Jean-pierre Couteron joint par la rédaction au téléphone

#Honnêtement,

la méthode forte de Darmanin n’a jamais marché hier, elle ne marche pas aujourd’hui, elle ne marchera pas d’avantage demain.

Qu’on décide de l’accepter ou non, ce sont bien ce que nous disent les chiffres. Ils nous le hurlent même au visage, au point qu’il faut être d’une totale mauvaise foi pour ne pas les voir.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LeCannabiste.com (@lecannabiste)

En pleine reprise de la guerre à la drogue, aucun constat d’échec ne semble faire douter la main d’une prohibition qui continue de lancer la jeunesse dans les bras des trafiquants.

À lire sur Le Cannabiste

 

Sans retenue, sans prévention, sans aucune garantie sanitaire. La réponse de l’état en matière de stupéfiants donc de Cannabis en majorité, se révèle un gaspillage contre productif sans équivalent en Europe.

La seule issue raisonnable et cohérente serait la légalisation contrôlée assortie du droit à l’autoculture du Cannabis, pour réduire la fracture sociale dans notre pays.

250 000 travailleurs clandestins, 5 millions de consommateurs, l’enjeu est considérable.

Cela fait 50 ans que dure cette insupportable gabegie assortie d’un échec reconnu, les chiffres sont connus. Nous sommes désormais là pour le dire, nous ne sommes plus seuls, vous non plus.

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : OFDT

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 721 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.