La Virginie va dépénaliser le Cannabis

Publicité

Aux États Unis l’état de Virginie est en passe de décriminaliser la détention de Cannabis pour un usage personnel et en petites quantités. Le Cannabiste passe en revue ce nouveau cas d’école depuis l’interdit total, en marche vers cette légalisation qui s’en vient.

* * *

Le public adÔre qu’on lui parle de légalisation du Cannabis! Toutes les statistiques du web vous diront la même chose. Alors pour un peu, on y passerait ses journées, au risque de perdre son temps à essayer faire mousser la chose.

Fort heureusement l’actualité du peuple de l’herbe, ce n’est pas que cela et comme le disent nos cannarades de la #FranceVerte:  » Pour nous c’est déjà légal! « .

Aujourd’hui l’occasion est fort belle, d’aligner les expressions et les concepts, de législation et de dépénalisation. Voyons ensemble de quoi il retourne, depuis les très conservatrices terres Américaines du coton et du tabac: VIRGINIA!

 

#Jeu 2 mots

« La Virginie dépénalise » trois mots très simples et pourtant, il y a déjà pas mal à dire à ce sujet.

* * *

D’abord pour la bagatelle on ne dit pas ‘La Virginie’ sinon on pourrait confondre avec le prénom d’une personne, en revanche on dit : l’État de Virginie.

Les plus pointilleux nous pardonneront de céder parfois à la tentation des titres courts. Mais le responsable des vignettes d’illustration à la rédaction du journal semble avoir beaucoup moins apprécié  …

Voici l’article tel qu’il ne sera jamais publié, c’est à dire avec la bonne vignette (Le graphiste est un petit nouveau) : 

 

#Dépénaliser?

Sur les réseaux sociaux vous êtes beaucoup plus nombreux qu’on ne l’imagine, à réclamer non pas une légalisation, mais une ‘dépénalisation’ du Cannabis. Peut-être qu’à ce stade de la prohibition, certains parmi nous sont pris d’un genre de ‘syndrome de Stockholm’, allez savoir?

Toujours est il, qu’en lieu et place de la ‘légalisation’ on pourrait être gentiment tenté » par la ‘dépénalisation’ du Cannabis.

 

 

 

* * *

Légalisation / Dépénalisation, ça doit peut-être ‘résonner’ de manière plus élégante d’un point de vue acoustique, un peu du style :

« Ouai tu vois moi c’est le Cognac! // Ah bon? tu es sur ? Moi par contre je préfère l’Armagnac »

Mais si on y regarde de plus près: en avons nous réellement mesuré le sens?

 


 

Quelques fondamentaux pour les nuls :

  • Dépénalisation : Le Cannabis reste interdit et quand même réprimé
  • Dépénalisation : Des sanctions allégées demeurent en place
  • Dépénalisation : La vente/ production illégales restent la source du Cannabis

Versus

  • Légalisation : plus aucune sanction pour usage et possession/ usagers libres
  • Légalisation : la vente est contrôlée, taxée et légale
  • Légalisation : le + gros des ventes échappe au marché noir

 


 

Car bien plus dangereux que le Cannabis en France, ce serait une mauvaise légalisation, une ‘dépénalisation’, qui donnerait plus de pouvoir encore aux trafiquants. 

Mais retournons voir du côté de la Virginie, pardon du côté de l’état de Virginie.

* * *

#Virginia !

(…) première colonie anglaise du Nouveau Monde. La Virginie est l’un des quatre États (sur 50) à porter le titre de Commonwealth, avec PennsylvanieMassachusetts, et Kentucky. – Sources Wikipedia

 

L’état de Virginie, qu’on surnomme ‘la mère des présidents’ pour en avoir donné 9 en tout aux Américains, compte aujourd’hui dans les 8 millions d’habitants.

Il faut savoir que jadis les populations originaires d’Afrique étaient débarquées directement depuis leur captivité sur les plantations de Virginie.

L’ancien état Sudiste compte environ 20% de personnes de couleur, mais dans le contexte du Cannabis, elles représentent au moins 90% des condamnations. 

* * *

#HB972

La proposition de loi vient de passer par la chambre des élus à 64 voix contre 34, elle attend désormais la validation du Sénat avant de revenir pour un vote définitif afin d’être signée par le gouverneur.

On doit la future loi  »HB 972′ à la députée Charniele Herring, elle est l’ancienne présidente du parti démocrate, toujours en exercice comme élue en Virginie. C’est elle qui a mis en place la première pierre à l’édifice Virginien de la future légalisation du Cannabis. Et elle n’en est pas peu fière car c’est un symbole d’équité essentiel;

 

 

Alors ça n’est pas encore ‘l’heure du champagne et du cigare‘ comme disent les Américains, mais on vous a traduit ce petit : avant/après pour vous aider à vous faire une idée.

AVANT HB 972 : 

  • Possession = 30 jours de prison minimum + 500 dollars d’amende (pour la 1e fois seulement … )
  • Inscription comme antécédent au casier judiciaire
  • Suspension automatique du permis de conduire et autres restrictions
  • Haschich huiles et concentrés = drogues dures avec le même traitement judiciaire 

APRÈS HB 972 :

  • Possession = 25$ d’amende
  • Aucune trace sur le casier judiciaire pour simple possession
  • Plus de suspension de permis ni restrictions spécifiques
  • Les concentrés seront considérés légalement comme de l’herbe

 

* * *

Voilà, si malgré tout après avoir lu cet article vous croyez encore aux vertus thérapeutiques de la dépénalisation. Vous saurez à partir de là que vous cautionnez la répression, les amendes et l’inévitable marché noir.

D’ailleurs chez les fromages qui puent, personne ne vous en voudra. L’immobilisme est une tradition tellement Française.

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Marijuana Moment /// Twitter 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 544 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.