Liban: les députés votent en faveur de la Légalisation

Publicité

Le Liban avance dans le processus législatif qui  autorisera depuis son sol, la production et les exportations de Cannabis à des fins thérapeutiques. Les députés réunis en session interparlementaire viennent de voter OUI à une écrasante majorité pour l’introduction d’un projet de loi. 

Cette réforme légaliserait bientôt la culture et la transformation de la belle verte au pays du shit sang et or. Les couleurs de la liberté sont sur Le Cannabiste.

* * *

Avec le pinard cela doit être la même chose, il y a les récoltes précoces, les vendanges tardives, la personnalité de nos terroirs, le savoir-faire ancestral les maîtres de chais, la tradition etc etc …

Et bien pour le chichon c’est pareil.

 

 

À la base comme on trouverait par exemple du vin ‘La Villageoise’ , vous avez le hasch ‘commercial’ généralement venu du Maroc.

Et parfois, tout en haut du catalogue disponible, si vous avez beaucoup de chance : Le fameux Libanais rouge, le haschich de la Bekaa.

#McKinsey

Au liban, l’économie ne va pas très fort depuis quelques années. L’ancienne ‘perle de l’orient’ a un perdu de ses splendeurs d’antan et tarde toujours à se moderniser.

Les problèmes de vétusté des infrastructures se juxtaposent à une industrie dont des pans entiers sont sinistrés. Le Liban peine manifestement à effectuer sa transition vers sa version 2.0.

En désespoir de cause, les dirigeants Libanais se sont adressés à un des plus grands cabinets de conseil financier et économique : Mckinsey.

 

 

Mckinsey leur a pondu un plan de redressement mais leur a surtout dit : Cultivez massivement du Cannabis.

* * *

Toutes considérations médicale mises de côté, le patrimoine agricole et économique du Liban en matière de haschich est au moins aussi respectable et authentique que celui du vin en France. Chez nous ça se passe à Bordeaux, au Liban c’est dans la vallée de la Bekaa.

#Noblesse

Disponible en deux couleurs selon la saison de récolte, le Haschich Libanais va pouvoire retrouver ses lettres de noblesse, même si c’est pour un usage ‘médical’. Le sera produit légalement par les agriculteurs et devrait permettre de dynamiser l’économie du pays, à ce stade c’est finalement ce qui compte le plus pour le Libanais.

* * *

On peut s’interroger sur le Cannabis qui sera produit par les Libanais s’il s’agit d’exploitations agricoles en extérieur. Dire que ce sera du ‘BIO’ sans doute, mais du haschich de niveau médical, il va falloir en reparler …

Au fil des légalisations régionales telles qu’elles s’annoncent, la question du libre échange sera bientôt sur la table, à n’en point douter.

L’expérience du Liban nous apprend trois choses

  • Légaliser le Cannabis c’est bon pour l’économie, c’est Mckinsey qui le dit
  • La désignation : Cannabis Médical peut servir à contourner le droit international
  • Si le gouvernement Libanais a du attendre McKinsey pour comprendre ce qu’il avait à faire, alors ce n’est peut-être pas le gouvernement dont le Liban a besoin

* * *

A suivre avec le débat parlementaire autour de ce texte dans les jours et les semaines qui viennent puis ce sera le vote en session plénière pour l’adoption de la loi.

A mettre en parallèle ? L’expérimentation sur le Cannabis médical Français ne devrait pas démarrer avant fin 2020. A ce rythme, il est donc fortement possible que Liban légalise le Cannabis avant la France.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : LibanNews /// LorientLeJour

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 652 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.