Nouvelle Zélande: La légalisation soumise au référendum

Publicité

Image : MarijuanaMemes.com - Tous droits réservés

Le gouvernement Néo Zélandais vient de dévoiler son projet de loi de légalisation du Cannabis. Il sera soumis au référendum populaire le 19 Septembre prochain. Sauver des vies, protéger la jeunesse, réguler permettre.

Le Cannabiste vous écrit une nouvelle fois depuis un monde venu d’ailleurs, depuis chez vous, dans le turfu.

* * *

Ces dernier temps en France le Cannabis est plus que jamais synonyme de répression policière. Les forces de l’ordre s’en donnent à coeur joie, la justice condamne sans délai, la machine à perdre est en bon ordre de marche. La casse sociale quotidienne, incommensurable. Le gaspillage immense. L’effet, nul.

Alors qu’ici vous lisez à envi : Prohibition, persécution, corruption, ailleurs la presse hexagonale ne vous abreuve que de vilains mots comme: drogue, délinquant, trafiquant, toxicomane ….

Alors une autre presse venue d’ailleurs nous éclaire ce matin. On apprend dans Le Petit Journal d’Auckland qu’un autre état s’apprêterait à légaliser le Cannabis. Principalement pour des raisons de justice et de paix sociale. Il appartiendra au peuple de ce pays d’en juger ensemble par voie de référendum.

#1er Mai

C’est la date symbolique retenue par le gouvernement Néo Zélandais pour révéler son projet de loi sur la légalisation et le contrôle du Cannabis. Dans la perspective d’un vote positif à ce projet. Le gouvernement prévoit déjà de le soumettre ensuite au parlement.

Dans la loi en substance:

  • 14 Grammes d’herbe vendus légalement par jour et par personne
  • 2 à 4 plantes de Cannabis en terre autorisées par foyer
  • Cannabis disponible en coffeeshops
  • Licences producteurs et licences pour des Cannabistrots
  • Vente et consommation interdites aux moins de 20 ans
  • Répression des violations par des amendes

 

Andrew Little – Image @ FB

Ça c’est Andrew Little, ce Monsieur est l’actuel Ministre Néo Zélandais de la Justice.

* * *

On va se faire la suite sous la forme d’un petit jeu : à présent imaginez sa déclaration dans la bouche de notre ministre de la Justice à nous, les fromages qui puent.  C’est à dire dans la bouche de Nicole Belloubet : cette dame là juste en dessous. 

Nicole Belloubet, Ministre Française de la Justice et Garde des Sceaux

Ce projet de loi comprendra:

  • Un âge minimum de 20 ans pour utiliser et acheter du cannabis récréatif.
  • Réglementation et contrôle des approvisionnements commerciaux.
  • Options limitées de culture à domicile
  • Un programme d’éducation publique
  • Engagements des parties prenantes

 

Plus sérieusement, le gouvernement reconnaît à minima l’existence de 600000 consommateurs réguliers de Cannabis en Nouvelle Zélande.

* * *

Actuellement ce sont 200 Millions de $ NZ qui sont dépensés en coûts de répression dans le cadre de la prohibition du Cannabis dans ce pays, selon des sources officielles.

Alors que le Cannabis médical est techniquement légal, le chanvre aussi se taille une part majeure de cette évolution, nous en avions parlé.

 

 

Rendez-vous dans les Urnes pour 4 millions et demie de Néo Zélandais. A noter le rôle prépondérant de la ‘NZ Drug Foundation’ à l’oeuvre dans le fond du dossier avec le gouvernement.

On se quitte avec une citation de Ross Bell, il est le président de NZ Drug Foundation. Parce que c’est beau comme du Baudelaire. 

 

« Le projet de loi prévoit des réglementations contrôlées par le gouvernement sur la production, la fourniture et la consommation de cannabis, dans l’intention de réduire les méfaits, en particulier pour les jeunes. (…) Ce projet de loi ne crée pas un marché du cannabis, il met en place de solides contrôles de santé publique sur ce marché existant ». Ross Bell NZ DRUG Foundation Traduction source : Le Petit Journal

* * *

#Cauda:

Chez nous, un jeune roi imprévoyant et à l’oeuvre d’une casse sociale sans précédent, entraîne sans doute tout un pays vers la révolte. Ici la pression est au maximum et la cocotte minute prête à exploser. Plus d’arrestations plus de prison, en France le Cannabis est mère de tous les vices.

 

 

Là-bas, ailleurs des femmes et des hommes politiques prévoyants et engagés sont en train de proposer à leur peuple une voie de sortie, une voie de secours.

 

Mais c’est avant tout la voix de la compassion, qui vient de Nouvelle Zélande aujourd’hui, comme un lointain écho mystique …

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Gouvernement Nouvelle ZélandeBlog Officiel Premier Ministre NZ // Le Petit Journal

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 570 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.