Pourquoi personne ne meurt d’overdose au Cannabis?

Publicité

Las Végas Parano - © Universal Pictures / Tous droits de reproduction réservés

Ce qu’il faut d’alcool pour tuer une personne tient dans un sac plastique de supérette. Ce qu’il faudrait de Cannabis dans un wagon SNCF. Mais on le suppose. Personne n’y est jamais arrivé.

Le Cannabiste répond à une question technique fondamentale: pourquoi ne personne ne meurt d’overdose de Cannabis? Une question essentielle dans un contexte mondial et national de défaites annoncées de la guerre à la drogue.

 

* * *

 

La prohibition tue, tous les jours. Mais il n’y a aucun journaliste pour le voir, car la misère sociale ça n’intéresse pas grand monde sur les réseaux sociaux.

C’est un poids politique qui repose au final sur les épaules de la justice, chaque amende, chaque condamnation pour du Cannabis, entraîne son lot de pauvreté d’angoisse et de souffrance physique.

La prohibition tue. Civiquement, familialement, socialement, économiquement, professionnellement … à petit feu ou bien par à-coups, la prohibition tue.

 

 

Mais le Cannabis à t-il déjà tué ? À travers les âges et partout sur la planète, il n’existe aucune preuve d’overdose au Cannabis documentée et avérée médicalement. Alors on s’est demandé pourquoi c’est impossible. La réponse est comme l’herbe: d’ordre médical.

 

* * *

 

#Mourir

Vivre tue, personne n’y survit. Après il existe différentes manières de passer de vie à trépas, avec plus ou moins de rapidité de grâce ou de souffrance. D’ailleurs un tas de choses peuvent être mortelles à trop forte dose.

L’alcool, le café la noix de muscade même, peuvent nous tuer si l’on en consomme trop à la fois. Mais avec le Cannabis sous ses formes naturelles, c’est à dire non purifiées en laboratoire. C’est un peu différent.

À lire sur Le Cannabiste

 

L’alcool et les opiacés ont en commun d’agir, entre autres, sur les fonctions vitales de l’organisme. Ces substances interagissent au niveau du cerveau avec les fonction qui pilotent la respiration et le rythme cardiaque.

Leur surdosage entraîne un empoisonnement par saturation et une intoxication qui peuvent rapidement conduire au décès. Mais on peut dire en quelque sorte que sous l’effet de la surdose le corps ‘oublie’ de respirer, le cœur de battre, avec les terribles conséquences que l’on connait. Le Cannabis ne peut simplement pas provoquer cette état de détresse, c’est désormais un fait scientifique.

 

* * *

#Comparaison

Pour parler d’un produit répandu légal et consommé par des millions de personnes, il faut regarder parallèlement le Cannabis et l’alcool. Nos amis su Journal de Montréal, ont un regard objectif sur la question. Elle passe par l’évocation d’un facteur essentiel : l’indice thérapeutique.

 

 

Capture d’écran – Le Journal de Montréal – Tous droits réservés –

 

« L’indice thérapeutique indique l’écart entre la dose qui fait de l’effet et la dose mortelle. Donc, si une personne ressent un effet avec 1 g de marijuana, il lui faudrait 40 000 g (40 kg) pour la tuer.

Par comparaison, l’alcool a un indice thérapeutique de 4 à 10. Ainsi, si une personne boit un litre de bière pour avoir l’effet recherché, il lui faudrait de 4 à 10 litres pour mourir d’une surdose. »

Source

 

Non on ne peut pas mourir d’une overdose de Cannabis à proprement parler, c’est juste physiquement impossible. Vous avez définitivement la réponse, sujet suivant s’il vous plaît.

 

* * *

 

Les médecins le savent, les juges le savent, tout le monde s’accorde à le dire, si vous ne nous croyez pas directement, vous croirez peut-être: la ‘La chaîne officielle de l’émission de France 3‘- C’est pas sorcier, extrait :

 

 

 

 

#Paranoïa

Et cette question précise : la non-létalité du Cannabis, c’est précisément l’occasion de constater la grande paranoïa d’un système qui tolère l’alcool, mortel. Alors qu’il réprime sévèrement toute forme de présence de Cannabinoïdes, dont on sait précisément qu’ils sont utilisés en médecine pour soigner.

C’est que pour menacer un citoyen lambda cultivateur, de 25 ans de prison et 7 millions d’€ d’amende il faut bien trouver une raison. Alors le Cannabis devrait être mortel, ça ferait bien l’affaire de sa prohibition inhumaine et sans pitié. Sans doute aussi celle des lobby alcooliers.

 

* * *

 

L’illustration nous vient d’un article de 2016. L’Agence France Presse avait relayé une énormité au sujet d’un décès par overdose de Cannabis. -SPOILER- Il s’agissait en vérité d’une préparation à base de pavot, strictement rien à voir…

 

 

Déjà l’occasion de lire des choses sensées, déjà à l’époque. 

« Il n’y a pas de dose létale connue de cannabis. Le parquet va avoir du mal à prouver l’overdose, ou alors ce sera une première mondiale. » Arnaud Aubron – Source

 

« Jusqu’à présent, aucun cas de décès directement lié à une intoxication aiguë au cannabis n’a été rapporté » porte parole MILDT (Anciennement MILDECA) – Source –

 

« L’AFP s’est trompée, le space cake a été confectionné au pavot. Les deux personnes décédées étaient des marginaux et le gâteau était très très dosé » Mélanie Domange, journaliste – Source –

 

De ce qu’il semble, techniquement, et en théorie, un kilo de Cannabis lancé depuis le troisième étage peut tuer quelqu’un sur la tête, sinon, il en faudrait beaucoup, beaucoup, vraiment beaucoup plus: 680 fois plus.

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : L’Obs /// Erudit /// JDM

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 723 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.