Rencontre avec un Chef résistant : Noman Hosni

Publicité

Si Madonna ne nous avait précédemment piqué le titre on aurait nommé l’article : ‘In Bed with Noman Hosni’, car on avait très envie de lui parler de plus près et ce depuis un bon moment déjà.

Véritable résistant cannabique exilé, cet artiste hors cadre, nargue la prohibition désormais depuis les USA où il a élu domicile. Parmi le peuple de l’herbe, plus personne ne présente le célèbre stand upeur Francophone, qui fait tourner des pétards au public pendant son spectacle….

Mesdames et messieurs voici en exclusivité sur Le Cannabiste l’homme, le mythe la légende: Noman Hosni Chef Résistant : il était temps qu’on l’invite !

 

* * *

 

LC: Salut Noman, ! C’est un plaisir de te recevoir, es-tu Humoriste, Comédien, Influenceur, comment on te présente?

Salut Le Cannabiste ! Merci, plaisir partagé. J’ai des opinions et des points de vue qui m’amènent souvent à flirter avec les limites de la liberté d’expression de notre époque.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

Il est important de pouvoir se poser des questions. C’est ce que je fais entre autres. Le média utilisé doit être celui qui nous convient à un instant précis. Je ne me range pas dans une case.

Je peux être humoriste, peintre, écrivain, réalisateur suivant mes envies. Evidemment, il y aura toujours des gens pour nous dire quoi faire, mais finalement l’important c’est de pouvoir regarder sans rougir la personne dans la glace.

Heureusement les mentalités évoluent, mais je crains que pour faire changer une loi parfois nous devions la transgresser. Si tout le monde suivait les lois aveuglément dans quel monde vivrait-on?

 

* * *

 

LC: Ça s’est passé comment avec le confinement? C’est terminé là où tu vis ?

Le confinement se passe plutôt bien car je suis avec la femme que j’aime. Ce n’est pas vraiment terminé aux USA. Mes enfants qui vivent en France me manquent terriblement.

J’ai hâte que les vols reprennent normalement pour rentrer les serrer dans mes bras. Heureusement tout de même qu’on vit à l’époque des coup de fil vidéo wifi et que c’est gratuit. Je peux rester en vidéo avec la petite de 3 ans qui ne veut pas que je raccroche pendant qu’elle regarde la télé. Je me rappelle d’un temps ou juste appeler en province coûtait bien plus cher.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

LC: Tu travailles beaucoup? Tu travailles comment?

J’ai travaillé dur avant, je travaille beaucoup maintenant. La différence réside au moment où j’ai décidé de faire ce que j’aimais vraiment. J’avais tendance à confondre travail et emploi. Je passe mon temps à créer, apprendre, me renseigner sur des nouvelles choses. Alors pour beaucoup je travaille énormément quand ils me voient, mais j’aime tellement cela. J’aime surtout prendre du temps pour mes montages.

* * *

Quand j’ai envie de me plaindre je repense aux moments où j’étais maigre non pas parce que je faisais un régime mais car je n’avais rien. D’Ailleurs j’essayais au maximum de faire passer ça inaperçu.

 

S’il n’y avait pas d’homophobes il n’y aurait pas de Gay Pride

 

Ma famille aurait pu m’aider mais je suis de ceux qui pensent qu’on apprend et qu’on gagne beaucoup avec la douleur de l’effort. Comme un muscle. Aujourd’hui je ne regrette vraiment pas. Le plus important, c’est la passion. Je suis chanceux d’être passionné et d’avoir la folie de croire en mes passions.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

LC: Sur la censure, en quelques mots … à propos de tes récentes mésaventures ?

Ça me fait peur de voir à quel point les gens veulent se déresponsabiliser. Ils pensent qu’ils peuvent laisser leurs enfants sur internet sans surveillance comme si c’était un centre aéré. Il n’y a de haine dans aucune de mes vidéos. Je prône l’ouverture et la connaissance de l’autre. Certes je fume du cannabis.

 

On les remerciera plus tard les censeurs

 

On a bloqué les vidéos pour les moins de 18 ans alors oui forcément ils trichent et matent. Comme pour les films de cul. S’ils sont enfants surveillez-les, s’ils sont ados, parlez-leur !

Quand j’étais gamin on se procurait des VHS, on matait Ken le survivant. Ce sont les mêmes personnes qui accusent les jeux vidéos quand il y a de la violence. On arrive à rien en privant les gens de liberté et en stigmatisant les gens. On les remerciera plus tard les censeurs et les garants de la bonne morale.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

S’il n’y avait pas d’homophobes il n’y aurait pas de Gay Pride. En voulant priver les gens, ils font le contraire. Et donnent envie à un mec de monter en string sur un char au milieu de l’après-midi.

Ça me fait rire de voir que le cannabis est un danger en France et un bien de première nécessité ici. Je pense aux gay qui vivent en Arabie Saoudite qui risquent la prison et qui doivent halluciner de pouvoir se rouler des pelles en pleine rue ailleurs.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

LC: Est-ce qu’on va te revoir sur une scène francophone?

Evidemment ! Dès que je rentre en France, déjà, je monte sur scène !
Et puis c’est pas parce que je parle anglais que je ne parle plus français.

Certains Français deviennent super agressifs dès que je parle anglais comme si je n’allais plus parler français ou que je leur devais des excuses. Bah c’est pas grave. Moi ça va.

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

* * *

 

LC: Shit, weed, kif, dab, vape joint …. tu consommes quel Cannabis et comment ?

La grande majorité de ma consommation c’est des joints de pure weed. Je vape de plus en plus. L’extraction est cool mais je reviens toujours à la fleur. Hash rarement.

J’ai eu l’occasion de fumer avec Frenchy Cannoli du Hash pur c’était exceptionnel. Sinon j’aime bien me faire un fil de Hash dans un joint de weed.

 

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

 

LC: Si tu pars sur une île déserte avec 1 seule variété de Cannabis : laquelle

Avec des graines. Peu importe la variété, sur une île déserte vaut mieux vite faire pousser, et récolter les fruits de son labeur m’amènera forcément à apprécier cette weed comme il se doit.

* * *

 

Bonus : Tu peux faire un coucou perso profite-en !// Sinon file nous ta playlist du moment

Je tiens à faire un bisou au THC à tous ceux qui lisent… Mais également à ceux qui ne lisent pas… Enfin si toutefois ils acceptent, tout en sachant que s’ils ne lisent pas ça va être difficile de vraiment savoir… Alors je leur fais un coucou de loin pour éviter les #metoo… Et tant que j’y pense, à ceux qui lisent le message, le bisou c’est que si vous voulez, je vous force pas hein.

Sinon ma playlist du moment c’est une playlist de Country que je me suis fait sur Spotify si vous voulez découvrir la musique Country c’est ‘ Noman’s country

La bise 😉

 

Image @noman.hosni officiel / Facebook

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Interview originale réalisée en ligne par la rédaction en Juin 2020

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 650 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.