Spannabis 2019 : La tournée des clubs avec FX

Publicité

C’est enfin le week-end de la Spannabis à Barcelone,  le moment tant attendu des aficionados du Cannabis, venus des quatre coins du monde pour la circonstance. À cette occasion, une multitude d’événements se tiennent dans les Cannabis Socials Clubs de la ville. C’est l’occasion pour notre ‘agent infiltré’ de nous envoyer ses toutes premières images de sa story. Spannabis 2019, la tournée des clubs sur Le Cannabiste par François Xavier Mombelli, ça commence tout de suite.

* * *

#Histoire Vraie

Aïe! Avec mon allure de ‘Pablo Escobar’ j’ai attiré l’attention des fins limiers des garde frontière… J’aurais dû me raser, je l’savais ! 

Lorsque j’arrive à la frontière, passage obligé, contrôle des douanes, ils sont trois autour de moi. Un premier regarde mes papiers, l’autre le coffre de la voiture, le troisième m’invite à lui montrer mes mains afin de procéder à un ‘contrôle stupéfiants’ de routine.

Il passe rapidement une languette sur les deux côtés de mes mains. ‘Positif au Cannabis’, tu parles d’une histoire!

« Vous consommez des stupéfiants monsieur? »

« Non, enfin, oui seulement du Cannabis »

« Vous savez que c’est interdit Monsieur? Vous allez devoir nous suivre »

Les douaniers me conduisent dans leur locaux avec ma petite valise. Pour un contrôle ‘plus approfondi’.

Archives : FX dans ses oeuvres avec les gardes frontière étrangers, Un look de VRP

Après que ma garde robe ait été minutieusement fouillée. Je me retrouve à poil devant ces messieurs, mes parties intimes sont inspectées avec minutie, pour voir si je n’y cache pas quelques kilos de haschich. C’est le quart d’heure ‘humiliation pour un Cannabiste’. C’est le requiem réglementaire des libertés individuelles. Personne n’y coupe.

* * *

Les flics font chou blanc, visiblement irrités, ils n’ont pas d’autre choix que de me laisser repartir. Pendant 45 minutes des dizaines de voitures et de camions passeront sans être inquiétés, le temps de ce cirque désagréable. Heureusement je n’ai pas la moindre miette de Cannabis sur moi, en attendant, haut les coeurs : ‘Barcelone, nous voilà!’

#Masters of Rosin

A peine débarqué sur place, pas le temps de profiter du doux climat méditerranéen, la fièvre Cannabique semble déjà régner dans toute la ville.

J’accompagne une équipe d’Italiens qui participe à la Masters of Rosin. Cette compétition mondiale d’extraction par pression à chaud est organisé par le club: ‘HQ Barcelona’.

Ce social club a su forger sa renommée entre autre grâce à la Masters of Rosin, mais aussi pour la qualité des produits qu’on y trouve vendus et les nombreuses personnalités qui le fréquentent.

* * *

Nous sommes accueillis chaleureusement par Andrea, Arnau et David, les heureux propriétaires de cet endroit magnifique. Nous récupérons les gadgets offerts par les sponsors, dont un sympathique bubbler de voyage avec sa valise de transport, sympa.

Ensuite on se pose quelques minutes pour déguster une succulente Corleone Kush et nous voilà repartis direction ‘La Kalada’, un autre social club dont la renommée est aujourd’hui grandissante.

Ils ont invité Frenchy Cannoli le fameux Hash maker Français qui officie en Californie. Ici les propriétaires sont Italiens et c’est le shilom qui règne en maître. Il en circule une bonne dizaine dans le club. Ils sont tous différents par la taille et le design, mais aussi par le contenu. Puissance, Saveurs et Parfums sont au rendez vous.

 Concert improvisé pour Damian Marley à Barcelone (crédits S.Bloom-All rights reserved)

Mais pas le temps de se vautrer, il faut retourner au HQ. Je dois y retrouver Greg un Ami Francais qui vit en Suisse. Ensuite je pourrais rejoindre ‘El Alma’ club pour déguster de la ‘Skittlez’, une herbe légendaire, apportée à Barcelone par un californien. (NDLR: ne nous demandez pas comment elle est arrivée là).Allez un dernier petit shilom pour la route et puis …

#Trou noir

Soudain, je me réveille dans mon lit. Le club, la rue, le taxi.. Tout me revient en bloc à présent… Les shiloms du ‘Kalada Club’ ont eu raison de moi après le voyage. Tant pis pour la ‘Skittlez’ de Californie …

* * *

C’est mercredi, en attendant la Spannabis nous allons faire un tour à la compétition de ‘l’Ego Clash’ pour nous refaire les papilles. J’y suis invité par la Sagrada Farm, autre crew barcelonais d’extractions sans solvants qui participe a la Masters of Rosin, la spannabis cup et à coupe de ‘l’Ego Clash’.

On rejoint le spot, et voilà que je me sens comme Pinocchio sur l’île des plaisirs au milieu de ce marché bien vert et riches de variétés aux noms exotiques. Les effluves et les rencontres s’enchaînent, mais nous avons un rendez vous avec un sponsor, alors il nous faut déjà quitter ce lieu enchanteur.

* * *

 

Retour au HQ. En faisant la queue pour faire des emplettes, je m’aperçois que beaucoup de gens ont le regard en ma direction. Puis un flash d’appareil photo me porte a observer un peu mieux la situation. Je suis juste derrière Damian Marley qui vient de s’acheter un beau sachet bien rempli!

Damian Marley qui fait ses emplettes : Seulement à Barcelone pendant la Spannabis

L’occasion est trop bonne, je me présente humblement, peut-être quelques mots pour les lecteurs … ? Mais la foule se fait pressante autour de nous et dans la bousculade je dois y renoncer. Visiblement je ne suis pas le seul l’avoir reconnu…

* * *

Damian finit par disparaître dans la foule et c’est alors que je croise la route d’une autre légende du Cannabis : Ngaio Baelum, le showman de Cooking on High sur Netflix, dont nous avions fait une interview ici. Il me parle d’un concours de comestibles qu’il organise vendredi dans un autre social club. Un personnage chaleureux et haut en couleurs.

4 H du mat, un club quelque part à Barcelone:  Ngaio épique =)

* * *

Après une bonne nuit de repos et un petit déjeuner copieux au bord de la mer, je rejoins mon pote Greg au HQ. Il s’est procuré la boite collector de la masters of rosin qui contient tous les échantillons des produits en compétition.

La sélection du jour : la Dos y Dos, ce qui fait quatre.

A notre tour de jouer les juges et de découvrir les saveurs offertes par ces artisans Cannabiques du monde entier. Installés sur la table centrale, nous partageons ce moment avec Mehdi. Assis a nos cotes il contemple son trophee. Mehdi est le gagnant d’un magnifique coffret de chez French Connection. Growers français en californie. Il a gagné le concours de celui qui roulera le plus rapidement son joint les yeux bandés. Épique.

* * *

Frenchy Cannoli vient d’installer son ‘hookah’ sur la table juste à côté. C’est un modèle spécial, on peut y fumer à trois en même temps. 

Après quelques volutes de ce bubble hash vieilli pendant plus d un an.  Le Dj monte le son, l’ambiance est au top et la Spannabis ne commence que demain. Ca promet.

 Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Images et textes François Xavier Mombelli/ JP Ceccaldi –

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 413 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.