USA : Utah 52 personnes intoxiquées par de la fausse huile de CBD

Publicité

Le CDC (Center for Disease Control and Prevention) de l’Utah vient de révéler qu’une vague d’hospitalisations pour intoxication aux Cannabinoïdes de synthèse vient d’avoir lieu, dans cet état, depuis la fin de l’hiver dernier.

Les premiers cas se sont présentés fin décembre et les victimes présentaient toutes les mêmes symptômes de crises de panique associées à de la désorientation et de fortes hallucinations.

Toutes les victimes ont en commun d’avoir consommé de l’huile de CBD qui en fait n’en était pas. Alors que 52 cas ont été recensés depuis Décembre 2017, le produit incriminé est présenté comme de l’Huile de CBD d’une marque nommée ‘Yolo’ disponible dans certains smoke-shop de l’état.

Après que la fausse huile de CBD ait été analysée en laboratoire, les analyses n’ont pas trouvé la moindre trace de CBD dans ce produit. En revanche, un Cannabinoïde de synthèse destiné à répliquer les effets du THC, le 4-CCB (4 – Cyano Cumy Buttinaca) était présent en grande quantité.

Tous les lots incriminés ont été immédiatement retirés de la circulation, les victimes en ont consommé en vaporisation et en sublingual.

 

Roberta Horth de l’Epidemic Intelligence Service, un des bureaux du CDC déclarait :

« Les Cannabinoïdes de synthèse, comme le 4-CCB agissent sur les mêmes récepteurs que le THC, mais les effets de ces molécules synthétiques sont totalement imprévisibles.  Les effets puissants de ces molécules sont susceptible de mettre gravement en danger les utilisateurs, jusqu’à provoquer la mort »

Le Docteur Roberta Horth du CDC

« Le problème vient principalement du fait que le CBD reste illégal au niveau fédéral. Tant qu’il n’y aura ni réglementation ni contrôle il demeurera impossible d’évaluer la qualité des produits. Alors que certains états autorisent la possession et le commerce du CBD, les réglementations sont toutes différentes les unes des autres. »

Le Docteur Horth fait également remarquer que le sénat de l’Utah vient de proposer une loi qui permettra au CBD de bénéficier d’un nouvel encadrement juridique pour sa commercialisation.

« Malheureusement il n’est pas exclu que d’autres produits contenant du 4-CCB se trouvent toujours à la vente. Nous appelons les consommateurs à la plus grande vigilance. »

 

A la suite de cette affaire, le 4-CCB a été ajouté temporairement à la liste des substances interdites par la FDA après que des cas similaires aient été reportés par les forces de l’ordre de l’état d’Hawaï. Une enquête reste en cours afin de déterminer l’origine des produits de la marque Yolo CBD.

 

Source : CDC

 

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés–

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 413 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.