Vosges: des distributeurs automatiques d’Herbe en discothèque

Publicité

Affiche du Tshôko - Facebook

Dans la famille Herbe de CBD je voudrais …. Le distributeur automatique. Et nous y voilà!

Un distributeur Français vient d’annoncer que des fleurs de chanvre seront désormais disponibles par le biais de machines automatiques un peu partout dans le grand Est, à commencer par Épinal dans les Vosges.

 

Le distributeur de Cannabis Light : Weed Paradise – Photo Weed Paradise

Et c’est un partenariat qui a de quoi surprendre puisque l’entreprise annonce le placement de ses premiers « distributeurs mécanisés » dans un établissement de nuit à Épinal : Le Tshôko Club

 

Ambiance au Tshôko – Photo Nono Le photographe

L’entreprise qui commercialise ces distributeurs se nomme Weed Paradise propose aussi bien des distributeurs de fleurs que la vente de ces produits en gros.

Le prix affiché par le distributeur sera de 8€ le Gramme, avec une offre qui démarrera à partir de 0.25 G pour 2€ au distributeur.

 

« 240 distributeurs d’herbe installés d’ici Septembre »

 

Le gérant du Tsôhko Driss Oujibou déclarait à Vosges Matin  » Après m’être renseigné, j’ai vu que ça n’avait rien à voir avec un joint qui se fume. Je pense que le plus dur sera de faire comprendre que c’est un produit licite ».

 

Ambiance au Tshôko – Photo Nono Le photographe

 

De son côté Ferhat Alokocoglu le créateur de Weed Paradise précisait  :  « En septembre, 240 machines seront opérationnelles dans le Grand Est. Ensuite, nous en installerons à l’extérieur. » On est à l’inverse d’un stupéfiant. (…) C’est un relaxant qui enlève l’anxiété. Je le considère comme un produit de partage. »

Sur le site du distributeur on peut lire: « 450 points de vente pour fin 2018 dans les vosges et toute la Lorraine (Mirecourt, Charmes, Vittel, Epinal, Toul, Nancy …) »

 

Affiche de soirée du Tshôko Club à Épinal – Photo Facebook

 

Le mot du Cannabiste:

On à beau s’habituer à voir tous les jours de nouvelles boutiques voir le jour un peu partout, l’inventivité des commerçants nous surprendra toujours. Alors, au bureau de tabac, OK, dans la petite boutique spécialisée, OK, dans une gare, une pharmacie on même au beau milieu de la rue.. Pourquoi pas. Mais là, c’est officiel Le Cannabiste fronce un peu le sourcil, voire même: *se gratte la tête*

« Cannabis et l’alcool ont des interactions assez spectaculaires »

C’est que le métier de ces établissements ça restait jusque là de vendre des boissons, alcoolisées. Beaucoup de boissons alcoolisées. Et nous savons que le Cannabis et l’alcool ont des interactions assez spectaculaires au demeurant. Donc prudence.

Même avec une herbe ultra légère, la grande majorité des utilisateurs qui n’a aucune expérience avec les Cannabinoïdes risque d’être ‘surpris’ pour ne pas se risquer à dire ‘stupéfaits’. On peut déjà imaginer tous les problèmes que cela pourrait soulever à très court terme.

Quid des mises en garde, des conseils, et de la prévention? Demandez-donc à la machine…

 

Sources

Vosges Matin

Weed Paradise

 

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés —

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 307 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.