5 idées reçues sur le Cannabis

Publicité

Au lendemain du week-end 4.20 qui a vu se multiplier les célébrations et les hommages à la légalisation du Cannabis, il est utile de rappeler quelques bricoles élémentaires à son sujet. 49 ans d’obscurantisme Cannabique, ça laisse des traces. 

C’est l’occasion de passer en revue 5 principales idées reçues sur Le Cannabiste, pour la preuve, on vous a même écrit les paroles d’une chanson Reggae en Alexandrins.

* * * 

Avec l’interdiction de la parole à ce sujet depuis pas moins de 49 ans, les faux savoirs au sujet du Cannabis sont devenus monnaie courante. Le problème est à la taille de sa prohibition : mondial.

Fort heureusement il existe ça et là quelques poches de résistance dont le joli petit Canard que vous êtes précisément en train de lire : c’est le quart d’heure utile.

Crédits : Hangover The Movie capture d’écran @ Youtube – Tous droits réservés

#Le Cannabis rend plus accro que le tabac ?

FAUX … mais !

Il n’existe aucun mécanisme de pharmaco dépendance au Cannabis lorsqu’il est consommé seul. Contrairement au principe de la nicotine contenue dans le tabac.

D’un point de vue pharmacologique le Cannabis seul n’entraîne pas de dépendance. Le mécanisme addictif qui peut se développer en revanche est d’ordre psychologique. C’est une question sociétale sérieuse alors que sa consommation demeure un délit en France.

La pharmacodépendance liée au tabac est également accrue lorsque ce dernier est consommé avec du Cannabis comme le Haschich. Enfin, il existe bien une dose létale de Cannabis mais pour le moment personne n’a atteint ce stade, depuis le début de l’histoire de l’humanité. En revanche, toujours en France : les overdoses mortelles d’alcool sont quotidiennes et nombreuses sur tout le territoire.

#Un joint par semaine ça n’est rien ?

FAUX

Le Cannabis ça n’est pas une friandise, il s’agit d’un certain nombre de molécules qui sont assimilées et transformées par le corps. Même si l’on parle de ‘microdosage’ avec une prise par semaine, les implications entre la plante et le système Cannabinoïde endogène du corps humain sont multiples.

* * *

S’il n’existe pas de phénomène de dépendance sèche  aux Cannabinoïdes, en revanche il y a bien un effet d’accoutumance progressive chez tous les usagers. Même à partir d’une cigarette par semaine.

Certains utilisateurs décrivent une toute première expérience beaucoup plus marquée que les suivantes avec le Cannabis, comme des rires incontrôlables, sensation de légèreté, perte passagère de repères … En général les prises de Cannabis suivantes ne procurent plus la même sensation.

 

Autant la pharmacodépendance est une légende autant le phénomène d’accoutumance aux Cannabinoïdes n’est plus discuté par personne aujourd’hui. Ce qui pose un grand nombre de questions, en particulier au niveau de la réévaluation des questions liées à la sécurité routière.

A noter : Les consommateurs récréatifs confirmés ont pour habitude d’instaurer des ‘Pauses Tolérance’. Il s’agit de périodes d’abstinence volontaire de Cannabis à l’issue desquelles les consommateurs retrouvent momentanément des sensations et une intensité qu’ils avaient perdu.

#La théorie de l’escalade avec le Cannabis ?

Odieusement FAUX

C’est un des mythes dont le peuple de l’herbe a le plus de mal à se défaire au sujet de la belle verte. Jugez plutôt.

A l’école de la peur du Cannabis, c’était le premier chapitre : « Si tu touches à ça tu te retrouveras avec une aiguille dans le bras ». N’en croyez rien c’est une montagne de billevesées. 

Aujourd’hui le Cannabis et en particulier la molécule de CBD font l’objet d’études et de traitements pour lutter précisément contre les dépendances.

* * *

Le Cannabidiol ou CBD, possède des propriétés anxiolytiques majeures. Il est employé aujourd’hui pour aider à lutter contre les troubles psychologiques de type compulsifs, chez les humains comme chez les animaux, dont les troubles comportementaux liés au stress ou à la dépendance.

Pour en finir avec cette question, avec 5 millions de consommateurs de Cannabis occasionnels dont 700 000 quotidiens en France.

Si la théorie de l’escalade tenait la route 10 secondes nous assisterions dans notre pays à de véritables hécatombes depuis 49 ans. Preuve par le vide que de telles élucubrations confèrent, sinon à l’absurde : mais à une profonde malhonnêteté.

#Les fumeurs de Cannabis aiment le Reggae ?

Crédits FreakingNews.com

Tout de suite une expérience en alexandrins : Expérience réalisée en direct aujourd’hui 22 Avril 2019  : 8 Heures du matin

‘Nous sommes légion’

Nous conduisons vos bus, surveillons vos enfants.

Nous sommes le caissier, le voisin le passant.

Nous sommes médecins, magistrats et chercheurs

Nous fabriquons vos routes, nous sommes électeurs

 

Nous sommes celui qui prend soin de ta maman.

Nous sommes le bourgeois, le clochard, le manant

Nous sommes enseignants et nous sommes pompiers

Nous sommes grands patrons ou chômeurs ou salariés, 

 

Nous sommes vous, vous êtes nous

Faisons du nous, faisons du nous

Nous sommes vous, vous êtes nous

Faisons du nous ne soyons pas fous

JPC pour #LeCannabiste

* * *

VRAI 

Pour cette dernière question au sujet du Cannabis et de la musique Reggae, finalement la réponse est oui.

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Article Inspiré par  : Le Tribunal Du Net

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 325 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.