Clamart : le policier tricheur condamné à la prison

Publicité

Un policier municipal de Clamart dans les Hauts de Seine vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour avoir déposé des pochons de Cannabis aux pieds de 3 mineurs, au cours d’une interpellation. Trahi par les caméras de la RATP il a finalement été condamné par le tribunal. 

Altération par décomposition sur Le Cannabiste.

* * *

Cannabis partout, justice nulle part. Vous avez: d’un côté les forces de l’ordre, les magistrats les fonctionnaires, les médecins. De l’autre: 5 millions de personnes: *FIGHT* 

 

Le Cannabis fait justement peur à tout le monde en France, car sa seule vue signifie la fin de la paix sociale : une guerre interminable, entre un état et son propre peuple.

Depuis 50 ans, la prohibition du Cannabis est un mauvais film ou tout le monde meurt à la fin, sans avoir jamais connu la liberté.

 

Retrouvez aussi sur Le Cannabiste

 

Voyons de quoi était faite l’ultime traîtrise, côté policier, dans les basses affaires stupéfiantes de notre état. Un article qui aurait pu s’intituler : ‘Tombé pour la prohibition.’

#Welcome to Shitland* (*bienvenue en Merdie)

Par où commencer un article comme celui là ? Comment éviter les conclusions entendues du style : ‘Quand l’état tourne le dos à ses responsabilités, c’est le peuple qui trinque ‘ … 

Même si ça n’est pas totalement faux. La preuve en images.

Paris, le Week-end Dernier. Manifestation pour les retraites.

#Les Faits

Coupure de presse : 20 Minutes – Tous droits réservés

 

La réalité sur le terrain en matière de stupéfiants, c’est qu’on se retrouve à envoyer d’ancien militaires entraînés et armés, terroriser des mômes de 15 ans pour un peu d’herbe.

Le monde du Cannabis en France, c’est la loi du plus fort partout sur le territoire et le plus fort est en uniforme bleu. 

Les personnes contrevenantes sont des centaines de milliers, les statistiques sont mauvaises : alors la chasse est ouverte.

* * *

Certains enfants, en garderont des stigmates psychologiques à vie. A 14 ans en 2020, on est encore un enfant.

Du coup, pour la république d’aujourd’hui, la prohibition, c’est un peu aussi, la fabrique des rebelles de demain. Ce mécanisme est à l’oeuvre depuis la moitié d’un siècle.

 

#Prohibition

Aux dernières nouvelles la France c’est le pinard et la guerre au pétard, le jeune roi n’y a rien changé. Malgré des faux airs de modernité décomplexée. En France, il faut que ça cogne pour que ça reigne.

#Persécution

Faut-il le répéter, plus rien ne vous protège de la force publique si vous avez du Cannabis sur vous. Stupéfiant, délinquant procédure, ça peut changer votre destin.

#Corruption

Il y a sans doute plusieurs catégories de policiers depuis les plus libertaires jusqu’aux moins tolérants parmi les rangs.

Mais parfois la défiance pousse au zèle et à l’abus autant que la loi Française, excessive, le permet. Qu’elles soient dans le camp des trafiquants comme dans celui des forces de l’ordre les bonnes volontés pour instrumentaliser le Cannabis ne manquent pas.

Carrière accélérée pour les uns, affaires classées pour les autres, finalement le Cannabis c’est le meilleur gagne pain de la justice française.

 

Illustration – Image Pixabay

Et si le Cannabis ne valait plus rien? Que resterait t-il aux crapules?

* * *

#Conclusion

Avec un motif, aussi grave que répandu, la garde à vue devient une chose tout à fait courante, la perquisition: quotidienne. La paix sociale, un mythe. 

 

 

L’association le NORML France s’était livrée à ce calcul : toutes les 4 minutes, un Cannabiste tombe entre les mains de la police de la prohibition.

* * *

Du point de vue de l’homme incriminé, jugé et sali partout dans la presse, ce doit être l’incompréhension et un immense sentiment d’injustice.

Pour parler de ce policier: il n’a peut-être commis qu’une simple erreur technique, chez lui aussi pour le coup, ce doit être la stupéfaction. 

 

 

Et c’est un peu facile de tirer sur l’ambulance avec des airs de vierge effarouchée.

C’est aussi sans compter ceux qui la bave aux lèvres y voient l’occasion de s’en prendre par revanche à un porteur de l’uniforme nous ne serons pas de cela.

Jusqu’à preuve du contraire l‘uniforme de tous, c’est une prohibition délétère, qui nuit à l’ensemble des Français. Heureusement nous ne sommes plus les seuls à le dire.

 

* * *

 

 

Alors encore un petit mot, pour finir à toi lectrice, lecteur : assidu(e) et courageux (se). :

Présenter la légalisation du Cannabis sous un jour favorable, à la lumière de la paix sociale, ça n’est pas un délit.

Au contraire, en 2020 le crime ce serait plutôt de continuer à se taire.

Merci de nous lire <3.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : 20 minutes /// BFMTV

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 544 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.