Malaysie: Fouet + Pendaison pour du Cannabis

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN

Muhammad Hafizul Rashid Emmy un livreur âgé de 29 ans vient d’être condamné au fouet et à la mort par pendaison le 3 Septembre dernier. Cette condamnation a été prononcée par les juges du tribunal judiciaire de Kuala Lumpur en Malaysie.

Le malaise de la guerre à la drogue ou la mort en direct pour 300 grammes d’herbe, c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

La rentrée n’est pas la même pour tout le monde sur cette planète. Si vous habitez du côté civilisé c’est l’odeur des cartables et des cahiers neufs, les bus et la cantine. En revanche si vous vous trouvez du côté sauvage de notre monde, c’est à dire du côté prohibitionniste, le 3 septembre on ne vous annoncera pas le programme pédagogique de l’année mais qui sera bientôt pendu pour du Cannabis.

sweetseeds

Oui pendu, avec une corde à la Malaysienne. Un petit matin prochain on viendra chercher Muhammad dans sa cellule tranquillement, puis ses geôliers le conduiront à l’échafaud où il sera froidement exécuté. Muhammad a commis le crime d’avoir acheté et peut-être revendu du Cannabis. Ce sera la peine de mort.

 

#Criminel

Tant qu’a faire autant qu’on ait les noms des criminels, on les trouve dans le quotidien Malais ‘Sinar Harlan’. La représentante du domaine public, la procureure qui a réclamé et obtenu la peine de mort par pendaison se nomme Izalina Hj. Abdullah.

Assez paradoxalement on la trouve sur Twitter, comme quoi on peut être bouchère le jeudi et communiquer comme une personne à peu près normale, sur les réseaux sociaux le jour suivant. 

 

La procureure Izalina Hj. Abdullah du tribunal de Bernama à Kuala Lumpur – Eu nom de la loi elle vient de condamner un homme à la pendaison pour 300 G De Cannabis – Image Profil Twitter –

 

 

Le Cannabis en Malaysie c’est très dangereux m’voyez. Passé ses frontières il serait même devenu mortel. Alors si on en trouve chez vous on vous emprisonne et on vous tue. 

Muhammad Hafizul avait été arrêté en possession de 299,09 Grammes de Cannabis, son avocate Me Suzana Norlihan ne sera pas parvenue à prouver son innocence, la suspicion de trafic a finalement été retenue, il sera pendu. Mais, comble du raffinement, avant la peine de mort par pendaison, le coupable recevra 15 coups de fouets, c’est le verdict et c’est la loi.

 

#Barbares

Il existe encore un grand nombre de pays barbares, où la filiation prohibitionniste Américaine conduit la justice à infliger la peine capitale, pour du Cannabis. Nous nous étions amusés à les lister dans l’article ci-dessous. 

 

a lire sur le cannabiste peine de mort

 

« Après avoir examiné les dépositions des témoins et les observations des deux parties, le tribunal a conclu que la défense n’avait pas soulevé de doutes raisonnables sur la thèse de l’accusation concernant la possession de drogues dangereuses et que la défense n’avait pas non plus réfuté la prépondérance des probabilités de trafic en vertu de l’article 37 ( da) (vi) de la Loi sur les drogues dangereuses 1952. Par conséquent, le tribunal a déclaré l’accusé coupable des charges retenues contre lui. Le tribunal l’a condamné à mort par pendaison » –Source

 

La Malaise consciente de la difficulté de cette situation a commencé à s’engager sur le chemin de la réforme, comme nous le disions dans cet article, en attendant la justice de ce pays continue tranquillement les exécutions.

Muhamad et sa famille pleuraient beaucoup à l’énoncé du verdict.

La guerre à la drogue aura peut-être tué autant d’innocents à travers l’histoire que les conflits armés. Mais ce qui est sur et certain, c’est elle aura fait pleurer beaucoup de monde. 

#Legalise

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Sinar Harlan // The Star

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.