L’amende pétard rate complètement sa cible

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN
Amende Pétard échec Lecannabiste
Image Miikka Luotio Unsplash / Le Cannabiste

Déjà six mois que l’amende pétard chère au président Macron est en application dans le pays. Après plus de 40 000 procès verbaux les policiers disent perdre leur temps, la consommation de Cannabis n’a pas bougé d’un iota sinon en hausse, le marché noir se porte toujours à merveille merci pour lui.

L’amende pétard rate complètement sa cible sur Le Cannabiste: ce n’est pas un échec, mais ça n’a pas marché.

 

* * *

 

On s’est habitué à toutes sortes de petites phrases mesquines et provocantes depuis l’élection du jeune président de la République très excité, il y a presque 5 ans en Gaule.  Voici un nouveau remix:

sweetseeds

 

« Par peur d’être des gens qui ne sont rien, les Français ont traversé la rue pour trouver du boulot, car il leur fallait un pognon de dingue. Tous avaient envie de devenir milliardaires. En effet la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler. » Baril 1er

 

Bref Nous le savons, vous le savez, ils le savent, tout le monde le sait: « Le libéralisme est une valeur de gauche » et c’est bien pour cela que depuis 6 mois, Manu met à l’amende les fumeurs de pétards. Voyons ensemble à présent, avec quels effets le très inconséquent jeune Roy a souhaité interdire de fumer du shit à 5 millions de personnes.

 

 

#200 Euros

Petite différence d’avec le Karcher à Nicolas Sarkozy, l’amende pétard c’était un truc moderne et décomplexé, un truc ‘lib-dem’ comme disent les cabinets de conseil.

Au départ de 200€ l’Amende Forfaitaire Unique, fièrement défendue par le député LrEM Pouillat, ce n’est ‘que’ 150€ le joint si vous vous en acquittez dans les 15 jours, sinon c’est rapidement 900€, pour un pétard. Mais de toute évidence cela ne change rien, les Français fument autant sinon plus qu’avant.

 

À lire sur Le Cannabiste

larglam

 

Ce dispositif sensé répondre au problème du Cannabis en France, ça nous avait fait bien rire à la rédaction du journal, puis ensuite, disons le franchement, autant d’ignorance et de mauvaise foi, parfois c’est usant, cet échec était couru d’avance.

 

 » L’amende pétard dispute l’autoritaire à l’odieux, l’inutile au gaspillage et crée une impasse aussi historique que scandaleuse. Elle interroge les acteurs de ce secteur au plus haut niveau. » – Source

 

* * *

Juin 2018 : Banalisation, laxisme, pour les prohibitionnistes l’amende pétard c’était aussi un pas en arrière

cap 1
Capture d’écran Ouest France – Juin 2018 – Tous droits réservés

 

Voyons comment elle nous avait été vendue à l’époque.

  • Faciliter la lutte contre les trafics de stupéfiants
  • Responsabiliser les usagers
  • Peser sur l’offre
  • Faire reculer la consommation et les points de deal

 

* * *

#6 mois plus tard

43 500 amendes ont été dressées selon le procureur de tutelle à Rennes. Le problème c’est que taux de recouvrement de ces amendes ne serait que de 40% à l’heure actuelle. Selon les témoignages, pour la petite histoire il suffit sur le terrain, de prétendre que l’on a oublié ses papiers d’identité pour y échapper.

 

« Entre septembre et fin janvier, les infractions pour usage de stupéfiants ont augmenté de 19,5% par rapport à la même période un an auparavant, selon des calculs réalisés par l’AFP à partir des données du ministère de l’Intérieur. » – Source

 

Si on en croit les statistiques disponibles, la consommation de Cannabis aurait donc plutôt tendance à progresser pendant la pandémie, l’amende pétard, cette bonne blague, n’y a rien changé. On se quitte avec le témoignage édifiant d’un jeune consommateur pour le quotidien en ligne Le Télégramme. Un témoignage ci-dessous à multiplier par des millions.

 

« Marc*. Ancien serveur de région parisienne, aujourd’hui sans emploi, il a été arrêté deux fois en septembre à la sortie d’un « four », véritable supermarché du deal au pied des tours de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). « Ça fait mal 400 euros, mais de toute façon, je peux pas les payer », évacue le jeune homme de 26 ans, qui n’a rien réglé et a vu l’ardoise gonfler à 900 euros après majoration. « Ça ne change rien à ma conso » – Source

 

* * *

 

Ils n’avaient pas pris la mesure du problème avant, il ne la prennent pas d’avantage aujourd’hui. Chaque nouveau guignol présidentiel venu vous promettre l’ordre et la sécurité avec le Cannabis vous a menti ces 40 dernières années.

Emmanuel Macron n’échappe pas à la règle, tandis que le très malhonnête Karcher Sarkozy finit en prison et c’était bien la moindre des choses. Mais combien d’années et d’argent faudra t’il pour réparer les ravages de la prohibition entretenue savamment par ces gens-là?

 

amende 1

 

De la médiocrité à l’échec en passant par la case prison, il reste à la France prohibitionniste de se choisir de nouveaux hérauts pour persécuter encore et toujours 5 millions de personnes en vain. Nous les Cannabistes, serions en fait, l’ennemi intérieur de notre nation. Sans blague?

Prohibition, persécution, corruption. Jusqu’à ce qu’un jour dans son immense grandeur un nouveau président (ou une présidente) ne finisse par entendre le sens des mots : tolérance, compassion et responsabilité. #VivementDemain

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : France 3 Régions // Le télégramme // LCI

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.