Suisse: les ventes de Cannabis fort ont démarré !

Publicité

Stormrock 60
Photo by Janosch Diggelmann on Unsplash

Le Cannabis fort, autrement dit à usage adulte, autrement dit récréatif, est désormais légal et disponible à la vente en Suisse depuis aujourd’hui. Les ‘essais pilote’ viennent de commencer.

C’est sous certaines conditions et essentiellement en pharmacie que les consommateurs qui le souhaitent, pourront se procurer de l’herbe et d’autres produits légaux à base de Cannabis fort en THC. Chaque consommateur sera fiché et observé de près.

Le monde qui change un gramme à la fois c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

 

Aux antipodes de son proche voisin la France, aux avants postes de son autre grand voisin l’Allemagne … C’est la Suisse qui revient dans l’actualité aujourd’hui, avec la mise en place concrète de l’expérimentation de vente aux adultes de Cannabis récréatif.

#le

C’est dans la ville de Bâle que les premiers consommateurs légaux de Cannabis fort ont pu se fournir légalement pour la première fois. Il s’agit de fleurs et de concentrés qui ont été produits en Suisse.

Loin des frasques californiennes ce sont 180 consommateurs qui ont discrètement montré patte blanche. Le programme exige que chaque usager de Cannabis soit fiché et suivi par l’office de la santé publique. 

Stormrock 60

Il est par exemple interdit de partager son Cannabis avec qui que ce soit, si si c’est l’esprit de cette expérimentation. On pourrait dire en quelque sorte : « chacun son joint et dieu pour tous ».

 

a lire sur le cannabiste suisse legal

 

C’est l’Office Fédéral de la Santé Publique qui met en place le système de distribution. Il s’agit dans un premier temps de diffuser le Cannabis via le réseau de pharmacies. Puis des dispensaires prendraient le relais à Lausanne et Genève.

 

La société Vigia AG est en charge de mettre en place la logistique et la traçabilité des échanges pour l’OFSP. Leur objectif affiché est de faire la Suisse un exemple en matière de processus de légalisation contrôlée et structurée.

 

* * *

#Faut qu’on vous laisse

Voilà voilà, nous de l’autre côté de la frontière on va y aller, faut qu’on vous laisse. Faut qu’on vous laisse parce que ça bouchonne sur la route, avec les dépistages inopinés au volant, qui ciblent les usagers de CBD.  

Faut qu’on vous laisse parce qu’on doit aller défendre le droit de faire pousser du chanvre sur le bord de sa fenêtre, sans être qualifié de délinquants, au pays des droits l’homme et de la liberté.

Faut qu’on vous laisse parce, qu’on doit aller réconforter nos mômes, premières victimes du harcèlement sécuritaire et de la guerre à la drogue, partout jusque dans leurs écoles.

Stormrock 60

 

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste suisse legal2

 

Faut qu’on vous laisse, on doit aller voter. Pour corriger l’erreur historique d’un vieux président va-t-en-guerre qui se rit des gens et de la compassion.

Claquement de talons, levé de drapeau tricolore, petit doigt sur la couture. Et pendant ce temps là les helvètes, décontractés du gland, vont nous enseigner le sens des mots ‘réforme’ et ‘progrès social’.

Y’a des jours où faut qu’on vous laisse, sinon on finirait par écrire des bêtises. À demain.

A propos Jean-Pierre 1227 Articles
Fondateur et rédacteur du média Le Cannabiste. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.