TDG: 3300 pieds de Cannabis dans 1 roue de secours?

Publicité

Image : U.S. Customs & Border Protection @ Flickr

Nos confrères du quotidien en ligne La Tribune de Genève ont eu la plume lourde et la conscience un peu légère la semaine dernière. « La roue de secours cachait 3300 plants de chanvres ». Si tout ce qui vous choque dans ce titre c’est qu’il ne faut pas de ‘S’ à Chanvre, alors inutile de lire ce qui suit.

Le Cannabiste de retour à l’assaut du journalisme zéro en mode Zorro, le roi du bédo.

* * *

La prohibition du Cannabis ça n’est pas qu’une histoire de lois iniques criminogènes et appliquées par de nombreux collaborateurs zélés. En Francophonie, c’est aussi une presse bien pensante et précieusement ridicule, qui manie quotidiennement le mot ‘drogue’ comme un aimant. Facile.

 

 

C’est vrai en Macronie, c’est aussi vrai dans le plat pays qui est le leur, ou bien encore au Luxembourg. Mais aujourd’hui nous allons nous intéresser à une énormité venue d’Helvétie, c’est à dire : de Suisse. 

#Drogue

Ne vous y trompez pas, lorsque vous lisez le mot ‘drogue’ dans les quotidiens nationaux, pour 4/5e des affaires évoquées il s’agit de Cannabis. Le grand écart entre le coût pharaonique de la prohibition, une consommation en explosion partout depuis 50 ans est devenu tel, que pour ne pas s’étouffer de ridicule la presse a trouvé son outil : l’emploi du mot drogue.

Les chanvriers, les amateurs de CBD de Cannabis light et légal apprécieront dans le même titre l’accolement des mots ‘Chanvre’ (avec une abominable faute) et du mot ‘drogue’ dans le même titrage.

 

Capture d’écran Tribune de Genève – Tous droits réservés

Le mélange des genres entre le légal et l’interdit chanvre Cannabis, drogue : l’art d’entretenir la confusion …

#Désenfumage

Alors oui ça nous a fait marrer 5 minutes à la rédaction, puis on s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser passer. Il nous fallait savoir exactement (mais à peu près) à quoi ça correspond ‘Trois mille pieds de chanvre’.

Pour le coup, comme il semble s’agir en fait de Cannabis le mot Chanvre étant probablement emprunté par les Suisses, on est allé poser la question à un expert du canna, un vrai un tatoué.

* * *

Julien de Botafarm California est un professionnel de la culture indoor de Cannabis aux États Unis. Avec son entreprise Botafarm Genetics, Julien fait pousser du Cannabis en pot dans de vastes salles équipées d’éclairages et de ventilation. Ici c’est un crime mais là-bas c’est un art … 

 

Image Botafarm Genetics California @Instagram

Bref côté Cannabis Julien en connaît un rayon, alors on est allés lui poser la question: « ça représente quoi en masse végétale 3000 plants de Cannabis? », il a d’abord été assez surpris par la question.

 

« C’est très aléatoire comme je vous le disais, mais en terme de masse c’est 1 kg au final pour 20 L de volume non compressé. 

En indoor avec mon genre d’installation, un plant peut produire dans les 100 grammes. Donc littéralement il aurait la place pour 20 plantes au maximum dans un emplacement de roue de secours comme c’est dit dans l’article. Et encore … en tassant bien la chose ! »

 

Image : U.S. Customs & Border Protection @ Flickr

 

LC: Pour 3300 plantes il aurait fallu une grosse roue alors?

« Oui vraiment une très grosse roue alors … lol. Pour vous donner une idée de la place que ça prendrait disons, entre deux et trois fourgonnettes Renault de type ‘Traffic’ pour une telle quantité. 

Un entrepôt de 100 lampes c’est en moyenne 1000 plantes par récolte c’est à dire 150 kilo de weed. Donc pour 3000 plants le journaliste nous explique qu’on a mis 1/2 tonne de weed dans une roue de secours.

Je ne sais pas ce qu’ils fument en Suisse mais c’est probablement pas du bon Cannabis, ça n’exonère pas la relecture mais j’imagine qu’ils voulaient dire ‘3300 grammes’ … à la rigueur. » Julien de Botafarm, horticulteur à L.A. Californie.

 

* * *

Profitez-en vite pour partager la bonne blague avec vos amis, avant qu’ils ne modifient discrètement cette abomination journalistique. Les derniers en date: France Info, pour les citer ont interdit puis re-légalisé le CBD en France en l’espace de 48H. Ne nous remerciez pas, c’est au nom du peuple de l’herbe. 

 

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Tribune de Genève

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 652 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.