Elbeuf: la future commissaire vendait des stupéfiants

Publicité

Image Jelleke Vanooteghem @ Unsplash

La nouvelle commissaire de police qui était attendue le 1er Juillet à Elbeuf en Seine Maritime ne prendra finalement pas ses fonctions comme prévu. La raison: sa mise en examen pour trafic de stupéfiants à échelle régionale.

Quand la guerre à la drogue vire au grand guignol, c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

 

Le renforcement des effectifs de police se fera attendre à Elbeuf, la nouvelle commissaire qui remplaçait l’ancien (parti s’occuper du tour de France..), était attendue avec impatience. Mais les policiers devront patienter encore un peu après leurs chefs. La fonctionnaire prévue, mise en examen pour trafic de stups voit sa carrière et son avenir dans la police compromis.

sweetseeds

 

#Précoce

C’est vrai qu’à la rédaction nous avons souvent l’occasion d’évoquer pour vous, le fameux trio: Prohibition persécution corruption. La guerre à la drogue crée la tension nécessaire aux vocations ambitieuses. En gros, plus la pression policière augmente, plus les prix grimpent.

À partir de là certains sont prêts à prendre tous les risques pour en croquer, y compris parmi les fonctionnaires et leurs collègues apparentés.

 

À lire sur Le Cannabiste

a lire sur le cannabiste3

 

 

La brillante jeune femme âgée de 44 ans avait pourtant réussi son examen de commissaire, réputé difficile. Son diplôme obtenu, il lui restait encore à terminer sa formation à l’école de police. Et c’est à ce moment là que l’affaire a éclaté.

 

« Elle a été suspendue avant la sortie de l’école. Cette élève commissaire n’a pas été titularisée en raison d’une enquête judiciaire en cours. Pour transport, détention, offre ou cession, acquisition et emploi de stupéfiants et participation à une association de malfaiteurs. » – Source

 

Les fait remonteraient à 2020 au cours de sa période de formation à l’école. La jeune femme aurait alors mis en place un réseau de distribution à cheval sur 3 départements: la Seine-Saint-Denis, les Yvelines ainsi que l’Eure. Selon le site ACTU 17:

« des pieds de cannabis et de la drogue ont été découverts à son domicile, son compagnon, connu des services de police, est lui aussi impliqué dans cette affaire » –Source

 

* * *

 

L’opération mains propres tête haute du ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, semble avoir du plomb dans l’aile. Non seulement il se trouve que des membres de la police pratiquent tranquillement le trafic à l’occasion.

Mais voyez ce télescopage dans l’information d’hier à l’occasion de la tournée du VRP Français de la prohibition sur le terrain. Ça ne peut pas être plus limpide.

 

Sans commentaire

 

 

#Le gramme du chef

24 heures séparent la glorieuse tournée médiatique du 1er flic de France d’un nouveau drame terrible en marge des trafics. le Cannabis est partout, la guerre à la drogue c’est la guerre contre 5 millions de personnes. C’est donc une forme de séparatisme. 

Mais c’est surtout un crime contre notre peuple, aucun discours médiatique ne rendra aux familles ceux que la guerre aura emporté en un éclair ou bien tués à petit feu. Il n’y a aucun exemple réussi de ce cet entêtement politique et sécuritaire, aucune vertu, aucun horizon pacifique après la barbarie et l’obstination, dans toute l’histoire de l’humanité.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste2 4

 

Il y a quelque chose de pourri au royaume de France, quelque chose de très haut. Quelqu’un a peur et sa peur, panique ; rejaillit sur l’ensemble d’une nation de citoyens pas bien vaillants demeurant. Mais n‘ayez plus peur, ce n’est qu’un mauvais moment à passer.

* * *

Des tonnes de Cannabis poussent encore un peu partout et attendent d’être cueillies et distribuées, bien plus que Darmanin ne pourra jamais en saisir. L’essentiel du Cannabis est, et restera, disponible partout dans notre pays.

Contre toute attente le changement vers la légalisation de l’herbe est inévitable. Les tristes guignols alcoolisés et défoncés aux amphétamines assis aux commandes, creusent leur propre tombe politique, aidés par une immense médiocrité. D’ailleurs les urnes et sans doute la justice, les condamneront le moment venu. Il reste encore quelques démocrates dans notre pays. Il reste la foi en une certaine justice …

Mais la mémoire de l’histoire n’oubliera pas ces sombres années de prohibition de plomb et de sang. Quand au Cannabis lui, il poussera encore partout, pour longtemps et c’est tant mieux.

Courage.

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Actu Fr // Actu 76 // France Bleu // le Figaro // Maritima News // 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 916 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.