Expérimentation du médical : le choix de l’étranger

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN
Le Cannabiste Médical étranger
Image Dorian Hust @ Pixabay

Surprise! l’ANSM vient de sélectionner les entreprises qui vont fournir gratuitement le Cannabis médical pour les patients Français. Sans surprise: il n’y a que des fournisseurs étrangers, car en France c’est bien connu du Cannabis il n’y en a pas et personne n’en a jamais cultivé. 

Chronique d’une chienlit ordinaire à confinement 3, jour -3 sur Le Cannabiste.

 

* * *

Vous vous demandez pourquoi on a toujours pas parlé de la ‘grande’ consultation nationale de nos députés sur le Cannabis? – Ça couve – En attendant, au pays des droits de l’homme et du citoyen on va vous parler de compassion. Enfin disons on va vous parler de réglementation. Ou bien devrait-on dire, on va parler business et médicament.

sweetseeds

#Situation

D’un côté
Les choses sont assez simples, vous avez des centaines de milliers de patients et de consommateurs ‘auto-médiqués’ qui tâchent tant bien que mal de vivre entre marché noir et répression systématique: jusque dans les chiottes. Un petit échantillon Macroniste bien endoctriné ci-dessous.

 

À lire sur Le Cannabiste

Schi

 

De l’autre

Un corps électoral dépassé qui s’imagine qu’à coups de consultations et de numéros verts il peut régler ses problèmes. Dans le cas du Cannabis, une ‘expérimentation’ menée par un corps médicinal pressé de s’approprier toute la question du joint. 

 

À lire sur Le Cannabiste

Larg2

 

En l’absence criante de tout engagement politique d’envergure depuis 40 ans, c’est l’autoroute. Il semble qu’on se prépare a tester au compte goutte du cannabis plus ou moins léger: « en deuxième intention » sur des malades en fin de vie. Cette grosse blague cynique.

#Expérimentation

Les règles ont été données le Cannabis doit être fourni et distribué gratuitement. C’est un peu comme avec le marché de l’art, de la musique ou même de l’internet chez nous.

La garantie qu’aucun petit producteur ne pourra -jamais- tirer profit de la situation sinon d’être une des méga compagnies licenciées, les mammouth de l’oligarchie. Ceux qui financent les campagnes politiques, vous savez, le 0.1%?

 

Capture d’écran BFM Business 25 janvier 2021 – Tous droits réservés

Cap2

 

#Élus

L’expérimentation se fera donc avec du Cannabis étranger venu de loin, à grands renforts de carbone, mais gratuitement. Voici la liste des heureux élus qui auront déjà un pied dans le marché Français de l’herbe en pharmacie. Aurora Europe GmbH, Tilray, Panaxia pharmaceutical Industries, Little green pharma, Atlhea … les Français restent sur la touche.

Réaction de Jouany Chatoux, il est l’un des protagonistes Creusois les plus actifs pour une filière Française du Cannabis médical.

 

À lire sur Le Cannabiste

 

«Les producteurs Français écartés ? Je suis surpris sans l’être vraiment, on s’y attendait un peu …

Deux ans avec de l’importation pure c’est une demie-surprise pour nous. On travaille déjà avec la société Cannapole 23 à préparer l’ouverture du marché via une structure qui pourrait participer aux appels d’offre.

En attendant dans le cadre du plan particulier pour la creuse on espère encore bénéficier de la dérogation promise par le précédent premier ministre Edouard Philipe. L‘objectif est de produire et aussi d’exporter le premier Cannabis médical au plus tôt, on devrait être prêts d’ici 6 mois.

Ensuite il va falloir au bas mot 2 ans pour installer une entreprise capable de produire du Cannabis en France pour aborder ce marché sereinement, nous avons déjà commencé.»

Jouany Chatoux, joint au téléphone par la rédaction en Octobre 2020 – Source –

 

 La liste complète des entreprises partenaires de l’expérimentation Française

Ansm

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : ANSM

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.