Le prince Harry défend les bienfaits du Cannabis

Publicité

-50 pourcent stormrock avec lecannabiste

C’est lors d’un podcast qui vient tout juste d’être diffusée le week-end dernier que le Prince Harry, Duc de Sussex, assume totalement sa consommation récréative puis médicale de Cannabis, avant d’en défendre publiquement les bienfaits. « La marijuana m’a permis de changer et m’a vraiment aidé »

Pendant près de 90 minutes et en toute transparence, le prince évoque également l’échec de la cocaïne et ses soirées aux champignons hallucinogènes chez Courtney Cox. Quand la noblesse anglaise s’envoie en l’air, c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

Le cannabis est illégal au Royaume-Uni et sa possession ou sa consommation peut entraîner des poursuites pénales. Le prince Harry, membre de la famille royale britannique, a été au centre de l’attention des médias ces dernières années.

Son mariage avec Meghan Markle et leur départ de la famille royale on fait les gros titres. Mais le prince est également connu pour sa consommation de cannabis par le passé.

En 2002, alors qu’il avait 17 ans, le prince Harry a admis avoir fumé du cannabis à plusieurs reprises. Il avait ensuite été envoyé dans un centre de désintoxication pour jeunes.

Visiblement ça n’a pas marché, En 2008, des photos ont été publiées dans les médias montrant le prince en train de fumer un joint lors d’une soirée à l’université de St Andrews en Écosse

 

#90 minutes

-50 pourcent stormrock avec lecannabiste

Tout récemment, en 2019, le prince Harry a participé à une émission de podcast intitulée « Mad World », dans laquelle il a discuté de sa propre expérience de santé mentale et de la façon dont il avait cherché de l’aide pour faire face à ses propres problèmes.

Mais samedi dernier c’est en continu face à un médecin le Dr Gabor Maté, un respectable spécialiste britannique de la santé mentale et des substances.

 

Âgé de 79 ans, le Dr Maté, fervent partisan de la légalisation, utilise par exemple la plante amazonienne ayahuasca pour traiter ses patients. Harry s’est confié sans retenue, la presse britannique est sens dessus-dessous pour au moins une semaine.

« La marijuana est différente, ça m’a vraiment aidé. C’était le nettoyage du pare-brise, le nettoyage du pare-brise, le retrait des filtres de la vie tout autant que sur Instagram, ces couches de filtres. »

On y apprend que l’alcool a fait place à l’usage de cocaïne sans que le prince n’ait pu y trouver de soulagement. En revanche c’est du côté d’un usage médical de Cannabis que le prince à peu à peu pris ses habitudes.

Une longue interview sur le sujet et qui fait suite à la publication en janvier dernier de son live ‘le suppléant’ où il traite de sa propre souffrance d’adolescent.

« Il a dit dans le livre que lui et un acteur anonyme se sont tellement défoncés sur une réserve de « chocolats aux champignons au diamant noir » trouvés dans la maison de l’actrice de Friends Courteney Cox lors d’une fête à la maison, il a pensé que sa poubelle de cuisine avait développé une tête. » Source : 1 news

 

Le prince n’est jamais réellement parvenu à se remettre du décès tragique de sa mère la princesse Diana : Lady Di.

 

« Tout au long de ma vie, de mes jeunes années, je me suis senti légèrement différent du reste de ma famille. (…)

J’ai commencé à le faire de manière récréative, puis j’ai commencé à réaliser à quel point c’était bon pour moi. Je dirais que c’est l’un des éléments fondamentaux de ma vie qui m’a changé et m’a aidé à gérer les traumatismes et les douleurs du passé. »

 

Harry a également évoqué sa place en tant que parent et la manière dont il souhaite élever ses propres enfants, souhaitant les épargner des expériences négatives et des traumatismes de son propre passé.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste kokopelli

-50 pourcent stormrock avec lecannabiste

 

Depuis 2020 Le Prince Harry et sa compagne Meghan Markle vivent aux États Unis en Californie, là où l’usage médical du Cannabis est légal depuis bien longtemps.

* * *

A propos Jean-Pierre 1227 Articles
Fondateur et rédacteur du média Le Cannabiste. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.