Maroc : 1 tonne saisie sur un go-fast de 10 Dromadaires

Publicité

La Direction Générale de la Sûreté Marocaine vient d’intercepter en plein désert, un convoi de 10 dromadaires qui transportait clandestinement du Cannabis dans la province de Zagora. La police soupçonne un trafic international, Le Cannabiste n’en perd pas un gramme. Breaking news !

* * *

Aaah le Maroc, c’est qu’il y aurait tant à dire sur le haut lieu Cannabique du nord ouest du continent Africain. Là où le haschich est roi, là où il se murmure que le Roi lui même, posséderait son propre lopin de weed, allez savoir … 

Imaginez un article qui se serait intitulé « Maroc: 1 tonne saisie sur un go-fast de 300 Chevaux » cela n’aurait surpris personne, alors que « Maroc: 1 tonne saisie sur un go-fast de 10 Dromadaires » il faut simplement reconnaître que ça en jette. 😉

Crédits PlaneteAnimal. com -Tous droits réservés

Le Maroc c’est un peu ‘l’Eldorado des Cannabistes’, sauf qu’au lieu d’y circuler à dos de cheval ou à pied, parfois les Marocains se déplacent en dromadaire. Les dromadaires, n’ont qu’une seule bosse tandis que les chameaux en ont deux. (« Cha-meau » 2 syllabes 2 bosses … (NDLR:de rien ça fait plaisir).

Là bas le dromadaire c’est un peu l’estafette du désert. Quel que soit votre besoin, il y à un dromadaire pour cela. Aujourd’hui même les trafiquants s’en servent et n’hésitent plus à venir fendre les vents de sable du désert Marocain sur leurs rapides destriers, tels de véritables go-fast de l’oued 2.0.

#Chira

C’est une information révélée par le journal La Nouvelle Tribune

« L’exploitation d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire a permis d’intercepter, vendredi matin, dix dromadaires transportant plus d’une tonne de résine de Cannabis (chira), apprend-on auprès du district provincial de sûreté de Zagora. »

 

Capture d’écran La nouvelle Tribune du 5 avril 2019 – Tous droits réservés

La Chira, c’est le matériau brut qui sert à fabriquer la résine de Cannabis, à partir de cette poudre compactée de couleur brune, issue directement du battage des fleurs séchées, on fabrique depuis toujours dans ce pays, le haschich et l’huile par pressage mécanique.

* * *

« Au Maroc il y aurait entre 200 et 300 000 exploitations illégales de Cannabis pour sa transformation en Haschich. Selon une étude universitaire publiée en octobre 1991, 25 % des actifs de la province de Chefchaouen sont directement impliqués dans le trafic. » (Source DPH)

#Tentaculaire

Quand aux pauvres dromadaires pris dans cette spirale tentaculaire, la presse ne dit pas s’ils sont repartis libres comme l’oiseau ou bien s’ils ont été rattrapés par les griffes de la justice …

Fort heureusement les limiers de la DGSN sont sur la piste de ces renards de trafiquants. Ainsi la ‘drogue’ tant décriée, ne pourra sans doute jamais serpenter jusqu’à nous.

« Une enquête judiciaire a été diligentée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’identifier toutes les personnes impliquées dans cette affaire et de déterminer les liens probables avec les réseaux internationaux de trafic de drogue, souligne la DGSN. »

* * *

A moins que …. 

Crédits Rauky Painter @ Pinterest

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : La Nouvelle Tribune //// Planete Animal //// DPH  

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 413 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.