Mission Cannabis: Labos Lobbys et cul de sac

Publicité

Face à la vague verte qui s’avance depuis l’étranger l’économie Française en PLS avec la crise sanitaire, se cherche de nouveaux débouchés. Les représentants de l’industrie des compléments alimentaires avaient rendez-vous à l’assemblée pour la reprise des auditions de la Mission Cannabis.

En marge de ces auditions, les élus de la Commission réunis en conférence de presse, ont fait part de leurs inquiétudes quand à l’urgence de débloquer une situation de gel politique, dans l’intérêt des malades. Mais la situation Française reste figée et la prohibition En Marche. Labos Lobbys et cul de sac, on a tout débriefé pour vous sur Le Cannabiste.

 

* * *

 

« Lâcheté politique, Cannabis de Merde« , si on lit la presse ces jours-ci, ça ne doit pas être facile de faire partie de l’équipe gouvernementale.

Alors pour faire exister le débat sanitaire, social et économique du Cannabis, les élus de la mission du même nom, ont pris leur courage à deux mains pour une conférence de presse, pour un rapport d’étape. La rencontre s’est déroulée Mercredi  16 Septembre dans les locaux de l’assemblée sur fond de blocage du processus. La tonalité n’était pas à la rigolade.

#Rapport d’étape

Les principaux points retenus en conclusion des différentes auditions par la commission:

  • La France est à la traîne
  • Toujours pas de décret de mise en application
  • L’ANSM fait traîner le dossier
  • La gratuité du Cannabis médical n’est pas une bonne idée
  • Il y a beaucoup d’argent et un gros volume d’emploi dans la balance
  • La souveraineté nationale est en jeu, ça urge …

 

Image Assemblée Nationale – Jean-Baptiste Moreau @Twitter – Tous droits réservés

 

Pour sortir du statu-quo, Jean-Baptiste Moreau le rapporteur général hausse le ton, et menace d’avancer avec une proposition de loi au vote de l’assemble directement. On peut se demander si le baroud de l’élu trouvera des soutiens dans une majorité tétanisée par la sacro-sainte prohibition du Cannabis.

 

« Si les choses ne vont pas assez vite, alors nous le ferons, nous prendrons nos responsabilités ». Jean-baptiste Moreau –Source

 

Bref, les élus tirent la sonnette d’alarme dans l’intérêt des malades, des producteurs de chanvre et de Cannabis et de notre grand et belle industrie nationale, parlons-en justement.

 

* * *

Dans la foulée une pléiade d’industriels et de représentants de l’industrie ont été auditionnés. On en a retenu l’essentiel.

#Audition

Comment résumer 1 heure et demie de brassage d’air sous des masques en quelques lignes? Il faut d’abord retenir la bonne vieille habitude Française qui consiste à vouloir se partager un gâteau avant qu’il n’ait été préparé. 

Les invités font tout de même le constat systématique d’une plus grande liberté d’action chez nos voisins frontaliers. Les intervenants s’accordent sur un constat en matière de législation Française : l’impasse.

 

  • Interdiction // Restriction // Freins // Blocage – Français
  • Problème de la réglementation Européenne, la norme: Novel Food

 

On se désole de constater que l’exploitation des fleurs est bridée par une réglementation excessive et absurde. Que ce soit la production ou la communication autour des Cannabinoïdes, aucune expansion économique n’est effectivement possible, en l’état des lois.

#Cannabis bien être

La première chose qui vient à l’esprit avec le CBD et le Cannabis bien être, c’est sa disponibilité à l’étranger. Et visiblement l’harmonisation n’est pas à l’ordre du jour, faute de consensus autour des tests et des normes nationales respectives. 

 

* * *

À lire sur Le Cannabiste

 

Du côté des multinationales Françaises des compléments alimentaires, on nous assure qu’on a des supers valeurs, qu’on fait du made in France et qu’on est les amis du monde agricole. En attendant la loi empêche tout le monde de travailler. Et le marché à venir est colossal, il sera pour les concurrents étrangers.

 

« La France est le numéro 2 de la consommation des benzodiazépines juste derrière l’Espagne en Europe (…) 3 millions d’actifs sont considérés en risque de burnout » Valérie Denys-Tateossian – Arkopharma

 

La volonté affichée des industriels est de se positionner sur un marché et d’en verrouiller les codes, amateurs de fleurs circulez y’a rien à voir, votre Cannabis vous sera livré en gélule sous code barre dans une boite en carton ou ne sera pas. 

 

« Le marché du CBD en complément alimentaire est estimé à 3 milliards » – Nicolas Cappalaere – Ineldea

 

« Un sujet » d’avenir. Le mot est lâché, la réalité économique et le potentiel du Cannabis sont désormais à l’ordre du jour. On se demande même si cette idée ne va pas venir concurrencer le concept de #StartupNation cher à la très puérile présidence hexagonale … Entre deux ronds dans l’eau en Jet-ski.

 

* * *

 

Après ces dernières auditions les regards se tournent vers l’extrême frilosité Française, la confusion Cannabis / Chanvre / Stupéfiants dans laquelle les esprits sont enfermés.

Mais aussi et surtout vers une commission Européenne déconnectée, bureaucrate et dont la classification NOVELFOOD se révèle au final très toxique.

 

 

#CBD mon amour

La tonalité qui est donnée autour des différentes interventions reste celle d’une proposition naturelle autour de la molécule de CBD. Tout le monde veut du naturel, tout monde nous garanti le ‘bio’ exit le CBD artificiel …

 

« Faire du CBD synthétique cela paraît-être un non-sens écologique » Nicolas Cappalaere – Ineldea 

 

Mais du THC on en veut pas, d’ailleurs si on en trouve dans le Cannabis on sera bien embêtés, on jure de le « brûler ».

Pour ceux qui en doutaient encore, autour du Cannabis légal, les grandes manœuvres industrielles ont déjà commencé. Que restera-t’il aux commerçants et aux TPE qui attendaient de cette manne la possibilité d’enfin sortir la tête de l’eau ? 

* * *

Probablement le choix de vendre du Cannabis et des produits en France depuis l’étranger, marché commun oblige. Et puis on ne peut pas instrumentaliser le combat idéologique contre Cannabis dans un contexte sécuritaire à des fins électorales et en même temps en assurer son essor stratégique.

La grande hypocrisie Française peut bien se poursuivre et les patients attendre encore. La seule chose qui nous fasse défaut pour réussir ce pari: un décideur moderne et courageux.

 

Ça doit bien exister quelque part…

Image de Profil / Compte Officiel de Justin Trudeau

 

En attendant merci pour lui, merci pour les malades, le marché noir Français du Cannabis se porte très bien, depuis 50 ans… 

 

La vidéo en ligne de cette table ronde sur le site de l’assemblée nationale avec ce lien.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9481111_5f620a9092032.mission-d-information-sur-l-impact-des-differents-usages-du-cannabis–table-ronde-consacree-aux-ent-16-septembre-2020

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Assemblée Nationale /// LCP 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 693 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.