Réforme à Malte: Consommation Autoculture et Clubs

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN
Capture d'écran Gouv Maltais sur Facebook

Owen Bonici le ministre Maltais en charge de la réforme vient de présenter le nouveau projet gouvernemental de réglementation du Cannabis dans le pays. La possession de 7 grammes, l’usage en privé et l’autoculture du Cannabis deviendraient bientôt légaux ainsi que l’association en clubs d’usagers et de cultivateurs, sur le modèle Espagnol.

Le Cannabiste passe en revue les principaux points de cette réforme fondamentale mais un peu cassée.

 

* * *

La vague verte vient de méditerranée aujourd’hui, avec les déclarations officielles d’un ministre du gouvernement maltais: Owen Bonici. Le projet de légalisation émane donc du gouvernement lui même et si tout va bien devrait recevoir le soutien du bloc droite et même de l’aile conservatrice du parlement, on parle là bas d’un véritable ‘test’ pour la majorité. Le temps du débat se comptera à priori en mois.

sweetseeds

Après avoir convoqué la presse et diffusé le tout en streaming sur Facebook, ça se passe hier matin, le ministre annonce tranquillement un véritable séisme pour le paysage Cannabique en Méditerranée.

 

 

Alors bien sur c’est du Maltais, qu’on a pas traduit pour vous, en revanche les sites d’actualité Maltais en Anglais, nous donnent un bon aperçu des changements qui s’annoncent. Autant vous dire qu’on va vite aller réserver nos vacances à Malte.

 

mariana proenca P49 b9T6 9M unsplash
Illustration : Rivages de l’Île de Malte – Image Mariana Proença Unsplash

 

Pourquoi une légalisation plutôt qu’une dépénalisation? Owen Bonici le Ministre Maltais en charge de la réforme a une réponse là dessus. Il commente les 350 contributions de particuliers et d’associations qui ont participé à cette réforme.

 

« De nombreuses voix s’accordaient sur la décriminalisation mais étaient contre la légalisation. Beaucoup de réponses critiquaient le Livre blanc pour ne pas être allé assez loin dans la création d’un cadre juridique, qui éliminerait complètement le marché noir et créerait également des espaces sûrs à l’extérieur du domicile pour les consommateurs de cannabis. » Owen Bonici – Source

 

mike nahlii ZeoR47X4VSM unsplash
Vue depuis les toits centre ville – Image Mike Nahlii Unsplash

 

#Les grandes lignes

 

Consommation

  • Toute personne majeure pourra posséder jusqu’à 7 grammes légalement
  • Au delà ce sera une amende de 50 à 100€ et une procédure judiciaire simplifiée
  • Il restera interdit de consommer du Cannabis en public sous peine d’une amende de 235€
  • Consommer du Cannabis devant un mineur sera passible d’une amende
  • Si un mineur est pris avec du Cannabis il écopera d’une amende assortie d’une obligation de soins

AutoCulture

  • 4 plantes par foyer seront autorisés en terre
  • 50 grammes de fleurs sèches par foyer en tout
  • Les plantes devront restées cachées de la vue du public

Association

  • L’état Maltais reconnaitra les Cannabis Social Clubs sous la forme d’associations
  • Ces associations ne pourront pas générer de profits
  • Il ne sera possible pour un Maltais d’être membre que d’un seul club à la fois 
  • 7 G max. par jour et par membre // 50 G par mois
  • 20 graines par membre et 500 G d’herbe sèche par club sur place au maximum
  • Interdiction d’en créer a proximité d’écoles (250m)
  • Contrôles étroits et fréquents de l’activité et des produits par l’état
  • L’identité des membres restera confidentielle vis à vis de ces contrôles

 

* * *

#Le Débrief

Ne prenons pas pour habitude de critiquer les réformes. Mais faut bien appeler un chat un chat … et il y a quand même des trucs un peu bizarres dans le projet Maltais de réforme du Cannabis.

En revanche, à minima ce que vient d’annoncer le ministre maltais vaut bien mieux que la guerre aux drogués de Manu la menace, qui souhaite encore ‘pilonner’ les usagers, jusque dans les chiottes, au nom de la patrie.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste manu

 

Quelques points précis retiennent notre attention.

  • Pas un traître mot au sujet des concentrés dont on sait qu’en matière de concentration de principes actifs, donc de possible effet narcotique, ils peuvent radicalement changer la donne
  • Imaginez qu’on pénalise la consommation d’alcool devant mineur … Sans blague ?
  • 50 Grammes par foyer avec 4 plantes sous le soleil de Malte … intenable, même avec 4 bonsaï. Nous ne sommes pas les seuls à l’avoir remarqué
  • L’hyper contrôle des clubs va inévitablement freiner l’exil des consommateurs depuis le marché noir, mais idem: rien à propos des concentrés

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste malte

 

À priori, la première des politesses serait de considérer ‘légalement le Cannabis comme l’alcool, surtout en termes de restriction sociales. On imagine mal punir quelqu’un pour avoir bu du vin devant un mineur … à l’image de ce que vont faire les maltais bientôt.

L’autoculture légale de 4 plantes reste cependant un immense bond en avant et fait la nique à une Europe décidément très prohibitionniste. Mais 50 G c’est vraiment trop peu. Un plant seul peut assez facilement donner 150 grammes par exemple…

Il faut garder à l’esprit qu’aux prochaines législatives les jeunes maltais pourront voter dès 16 ans pour la première fois, ce qui pourrait faire évoluer les choses en matière d’élections.

Pour finir l’état Maltais ne pipe pas mot au sujet des latitudes qui seront données aux non résidents de consommer sur place. Selon nos informations, le ministre à ce sujet, ne souhaite pas donner l’image d’une narco-destination. Silence radio pour le moment.

Pourtant, le soleil, la mer et la weed … ils feraient bien d’y songer, car ces changements majeur vont certainement leur attirer du beau monde. Au cœur de la méditerranée, le Cannatourisme pourrait bientôt devenir une réalité. Tous à Malte !

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Malta Today // TimesOfMalta // LovinMalta

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.