Un multiplexe Cannabique géant à Almeria

Publicité

C’est à la mi-septembre 2019 dans 1 mois, que sera posée la première graine de ce qu’il convient d’appeler un multiplexe cannabique géant en Espagne à Almeria. Serres, hôpital, centre d’hébergement et de congrès, hôtel 5 étoiles, mais également : centre de production de transformation et de recherche sur le Cannabis médical. Bienvenue chez Le Cannabiste, vous avez demandé la vague verte, ne quittez pas.

* * *

Alors que chez nous en France ce matin, la revue de presse, oscille entre Cannaphobie, stigmatisation du Cannabis et dépense supplémentaire d’argent public. Pendant ce temps de l’autre côté des Pyrénées en Andalousie, à Almeria…

Projet d’Almeria, Images : Cabinet d’architecture Antonio Moneo – Tous droits réservés

Un projet aux dimensions colossales qui repose déjà sur une surface de 10 Hectares dès Septembre 2019 sera porté au total à 85 Ha in fine, dans la région d’Andalousie.

Le multiplexe d’Almeria produira 126 tonnes de Cannabis par an après avoir coûté au maximum 400 millions d’Euros d’investissement.

#Bigdeal

A la source de ce projet on trouve une holding pétrolière de la région d’Almeria du nom de ‘GSG Associates’.

Depuis le mois de mai 2019 on sait qu’un certain nombre de postes de direction ont été pourvus après un recrutement très remarqué pour une plantation de Cannabis Médical à Retamar du côté d’Almeria : en tout 1625 Jobs de techniciens et d’employés ont été créés par la firme selon le quotidien régional Le Diario d’Almeria.

PQR – Capture d’écran Diario De Almeria : Tous droits réservés

#Oncologie 

L’objectif principal de ce projet est surtout de créer un centre hospitalier et de recherche privé et spécialisé dans les médicaments à base de Cannabis. Les domaines privilégiés seront l’oncologie et la recherche médicale sur les maladies rares.

GSG & Associates souhaite tirer partie des propriétés combinées du CBD et du THC pour développer de nouveaux traitements contre l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer, la dépression ou l’anxiété chronique.

Mais les champs d’application qui font appel plus spécifiquement au THC ne seront pas en reste. GSG à l’intention de travailler avec les Cannabinoïdes sur le Cancer autant que sur la douleur, l’arthrose et la sclérose en plaques.

#Chiffres qui font planer

On va vous la faire courte, avant de retourner au four du quartier s’approvisionner en shit coupé à la crotte de chameau pour notre vieux mal de dos, que les opioïdes ne parviennent toujours pas à calmer.

* * *

Ce qui se profile à Almeria ça n’est pas juste un autre centre de Cannathérapie avec une serre sur le devant pour faire joli non. C’est juste LA nouvelle référence mondiale en matière de Cannabis médical. Rien que ça. 

Chiffres clés : 

  • 10 Hectares de serres et de bâtiments
  • 126 Tonnes de Cannabis par an
  • Un hôpital de 150 lits
  • Une résidence hôtelière de 1400 lits
  • Un Hôtel 5 étoiles de 420 chambres (NDLR : oui 420 …)
  • Une usine de production de concentrés sur 2 Ha
  • Au total en fin de projet : 400 Millions d’€ d’investissements

Source Diario De Almeria

#Égratignure

Début de la plantation en Septembre, une récolte de 21 tonnes sera attendue vers la fin Novembre si tout va bien.

La totalité de la production sera pour le moment exportée vers le Canada. La société Mandara Pharma une multinationale dédiée aux produits pharmaceutiques du Cannabis restera le client exclusif des Espagnols pour leurs exportations.

 

Capture d’écran Mandara, tous droits réservés.

 

Signe des temps qui changent, on remarque au passage la présence de l’activiste / jardinier Jorge Cervantes au rang des spécialistes maison chez Mandara Pharma. (NDLR: Le Jardinier des vidéos Youtube, non !?)

 

Capture d’écran Mandara, tous droits réservés.

Les projections donnent le tourni. À terme GSG devrait posséder 85 hectares de Cannabis médical sous serre, 10 000 mètres carrés d’entrepôt et d’une demie douzaine d’unités de production de concentrés huiles et autres médicaments sur place.

Le Diario d’Almeria précise néanmoins que la sécurité sera assurée par tout un tas de drones de caméras et de barbelés, histoire qu’une horde de migrants de passage ne finisse pas pas par se trouver au milieu de ces nouvelles mines d’or vert sous serre.

Les autorités envisagent même de voter une loi d’exception pour toute la zone en la déclarant ‘Zone Franche’ par rapport à la sécurité. Rappelons que ce projet intervient dans une région particulièrement marquée par les inégalités sociales et une pauvreté rampante très ancienne.

* * *

#Brazil

C’est la nouvelle Europe, celle des mines d’or vert à ciel ouvert sous un ciel d’azur. Le monde fleuri pour des colonies entières d’employés en combinaisons intégrales, protégés de la misère environnante par des drones et des caméras…

Illustration : ‘Brazil’  Image @IMDB

Un multiplexe où les patients et leur famille vont pouvoir débarquer en hélicoptère pour bénéficier des meilleurs traitements. Inutile de se demander qui va pouvoir se payer une cure aux cannabinoïdes 5 étoiles à Almeria …

Cannabis in Europe …. mais combien de temps l’arnaque prohibitionniste va-t-elle encore durer? Y-a t’il un Pepe Mujica dans la salle ? Votez.

* * *

 Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Source : Diario d’Almeria./// Mandara /// Youtube

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 450 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.