Une AutoCultivatrice Anglaise malade de SEP relaxée

Publicité

Lezley Gibson, une Britannique de 55 ans atteinte de sclérose en plaque, vient d’être acquittée lors de son procès, des charges relatives aux stupéfiants qui pesaient sur elle. Cette Anglaise a été reconnue coupable mais relaxée par le procureur, après avoir cultivé et consommé du Cannabis dans sa maison pour se soigner.

L’histoire d’un monde qui avance, un gramme à la fois, c’est sur Le Cannabiste.

Important : Pour une meilleure coordination avec les GIF dans cet article, la rédaction recommande d’écouter simultanément ‘Regulate – Warren G Nate Dogg -‘  en boucle, pour une bonne lecture.

* * *

Essayez pour voir, le jour où un tribunal Français vous interroge, d’argumenter que le Cannabis constitue un soin pour votre santé… bon courage!

Vous allez inévitablement être moqué par les professionnels de la justice pour votre audace et votre insolence.

Derrière le rire sous cape des magistrats ‘à qui on ne la fait pas’ c’est une des épreuves psychologiques que toutes celles et ceux qui l’ont vécue rapportent comme une humiliation.

#Persécution

On va vous la faire simple : Cannabiste ? « Pour la justice et la santé publique en France, ta place est en prison ou bien dans un asile psychiatrique. »

C’est pour cela qu’on se lève ici, tous les matins, histoire de prouver le contraire, au nom de 5 millions de nos concitoyens dont une bonne partie de patients du Cannabis.

* * *

Au chapitre du jour : Les Rosbif mènent la danse. Ou, comment les magistrats Anglais sont parfois capables de la plus belle exemplarité. Ça s’est passé à Carlisle hier le 6 Décembre 2020.

#Les Faits

En Janvier 2019 la police est intervenue au domicile d’un couple sans histoire de la banlieue de Carlisle au Nord du pays : Mark et Lezley Gibson sont jeunes retraités et grands parents.

 

 

Sur place les fins limiers de Scotland Yard découvrent le pot aux roses : du chocolat au Cannabis fait maison ! 

 

  • + 10 plantules que ces délinquants avaient l’intention de transformer en chocolat stupéfiant ont été également saisies
  • + le médicament au Cannabis en spray « Sativex » de Lezley est saisi par la police (NDLR: Sans blague ?)

 

Les dangereux trafiquants et leur drogue mortelle seront incarcérés, leur marchandise confisquée et détruite. Enfin Mark et Lezley seront convoqués ultérieurement pour subir le courroux de la Justice avec un grand J.

Sauf que ça n’est pas exactement comme ça que s’est passée la suite …

Image avec la courtoisie de Lezley Gibson @FB – Tous droits réservés

* * *

#SEP

Si vous ne savez pas ce que c’est que la SEP, tant mieux pour vous. Parmi les Cannabistes en revanche il est fréquent de croiser des personnes atteintes par cette pénible maladie: la sclérose en plaque.

Alors on apprend le sens de ces initiales là assez vite en général …

Croisez Cannabis et SEP sur Google, la littérature ne manque pas en la matière. (Lien de recherche automatique en cliquant ci-dessous)

 

Lezley souffre de la SEP depuis de nombreuses années sans parvenir à se soulager, alors en désespoir de cause elle s’est tournée vers le Cannabis. Ce dernier médicament, semble montrer une efficacité stupéfiante en la matière.

* * *

 

Avec Mark ils ont ensuite rejoint l’Alliance des Patients Anglais, puis manifesté pour le droit à disposer du Cannabis thérapeutique librement.

 

Image avec la courtoisie de Lezley Gibson @FB – Tous droits réservés

#Cour de justice royale

Le jour de son procès, 1 an après les faits, Lezley était munie d’une ordonnance en bonne et dûe forme dans son dossier. Elle était soutenue par le public présent à l’audience et les associations de patients du Cannabis en Angleterre. Lezley fait officiellement partie des patients Anglais du Cannabis.

* * *

Le juge entre dans le prétoire, tout le monde se lève , il s’installe, tout le monde s’assied. Le procès peut commencer.

 

 

Puis le procureur prend la parole et là c’est le drame.

 » Il y a bien eu production illégale de Cannabis. Mais au vu les circonstances particulières. Il n’est pas dans l’intérêt du domaine public de poursuivre ces prévenus »

et d’ajouter :

 » La conclusion est identique en ce qui concerne le mari Mark Gibson. Dont la seule motivation est d’aider sa compagne à régler son problème.

Monsieur et Madame Gibson vous êtes libres » Mr le Procureur Brendan Burke de la cour Royale de Carlisle (Londres) – Source News & Stars

* * *

 

Une fois l’abandon des charges énoncé, la relaxe a été saluée par une salve d’applaudissements spontanés dans la salle, ce qui n’est pas fréquent dans ce genre de prétoire Londonien.

#Free

C’est les larmes aux yeux qu’on écrit la fin d’un papier comme celui-ci au fait de 50 ans de prohibition du Cannabis en France. 

 

* * *

Les déclarations de Lezley Gibson au sortir du tribunal après sa relaxe

 » Ils sont obligés d’y faire quelque chose à présent ! Voilà, ils ne peuvent pas sans arrêt nous traiter comme des criminels. »

Image avec la courtoisie de Lezley Gibson @FB – Tous droits réservés

« Je ne suis pas une criminelle. Je ne suis pas une mauvaise personne. Je n’ai jamais rien fait de mal de toute ma vie. Se retrouver devant la justice pour cela est pour moi complètement fou et assez irréel.  » Lezley Gibson – Source BBC –

 

#Le mot de Mark

Comme à l’accoutumée, le meilleur pour la fin, gloire à toi lecteur courageux, nous sommes allés à la rencontre de Mark Gibson!

 

Image avec la courtoisie de Lezley Gibson @FB – Tous droits réservés

Le mari de Lezley a accepté de s’exprimer sur Le Cannabiste pour commenter ce verdict.

 

La déclaration de Mark Gibson en exclusivité: 

 » Tout d’abord il faut dire que nous sommes tout à fait ravis d’avoir reçu cette relaxe comme une libération. Ça n’est pas juste de traiter les patients comme des criminels.

Nous avons toujours été raisonnables et coopératifs avec la police et la justice, mais ça ne les a pas empêchés de nous jeter en prison à ce moment là. Moi passe encore, je suis un vieux hippie. Mais traiter des patients de la SEP comme Lezley, les priver de soins pour les maintenir en détention? Pour moi c’est juste de la torture.

L’accusation nous a laissés libres car ils savaient qu’ils n’allaient nulle part avec notre cas.

 

Image avec la courtoisie de Lezley Gibson @FB – Tous droits réservés

 

À présent j’ai l’intention d’aller à la rencontre des autorités, en particulier le procureur. Car il faut travailler avec la police pour ne plus envoyer de patients derrière les barreaux, ça sera mon combat pour la suite, avec Lezley sans doute. Avec le Cannabis on a besoin de médecins pas de policiers. » Mark Gibson – Propos recueillis au téléphone par la rédaction le 7 Janvier 2020.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Telegraph /// BBC /// GOV.uk 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 478 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.