Cognalyzer : le futur du dépistage anti Cannabis?

Publicité

Capture d'écran CBC - Tous droits réservés

Une entreprise de Londres au Canada vient tout juste d’inventer un appareil capable de démasquer les usagers de Cannabis grâce à la lecture de leurs ondes mentales.

Fini les prises de sang, exit les prélèvements salivaires, un simple serre-tête bardé de capteurs permet désormais de distinguer les fonsdés des autres. Prohibition en mode turfu sur Le Cannabiste.

* * *

An 2133, planète terre, un beau matin de Juillet dans le désert de la Crau.

Un policier cyborg juché sur sa moto volante se tient debout, face à la portière du véhicule qu’il est en train de contrôler.

L’officier pose un serre tête léger en fibre de carbone, sur les cheveux de l’automobiliste. Puis dans une série de bips électroniques, il consulte la tablette intégrée dans l’avant bras de sa combinaison.

Verdict d’une voix métallique : « négatif aux substances. Vous pouvez circuler »

* * *

Cette scène sortie tout droit d’un roman d’anticipation, a pourtant tout de réel aujourd’hui, à part peut-être la moto de police volante.

#Israel

Hasard des dénominations, les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent à première vue.

D’abord il y a cette histoire de Londres au Canada. On a beau taquiner régulièrement les fleurs à la rédaction, on en est pas pour autant totalement benêts.

On n’y trouve pas plus de Tamise que de brouillard, bienvenue à Londres, Ontario : Canada.

Image Wikimedia Commons

* * *

Israel Gesparin – Image @ Linkedin

C’est donc à Londres au Canada, que se trouve le chercheur et CEO de l’entreprise Zentrela : Israel Gesparin. Et pas au moyen orient, ni en Angleterre d’ailleurs.

Vous suivez toujours ? Alors on continue !

 

 

* * *

À présent jetons un coup d’oeil à ce cannatest mentalistique du futur.

Capture d’écran CBC – Tous droits réservés

#Electroencéphale au gramme

Le principe de cette machine à détecter la défonce est finalement assez simple, la technologie EEG pour électroencéphalogramme. Le secret de ce test de dépistage résiderait dans la lecture des ondes cérébrales émises par le cerveau humain. (NDLR: Tous les cerveaux humains vraiment?)

 

 

 

Selon Israel, l’algorithme qu’il a rattaché à la lecture de ces données permet de déterminer si une personne est sous l’effet du THC ou pas.

Toujours selon l’entrepreneur, il ne faudrait que quelques minutes afin de définir l’état mental dans lequel se trouve une personne.

#1 Million

Et figurez vous que le gouvernement Canadien lui, y croit très fort.

Zentrela l’entreprise d’Israel en Ontario, vient de recevoir 1 Million de Dollars Canadiens pour ce qui pourrait bien devenir le dépistage anti drogues de demain.

Capture d’écran CBC – Tous droits réservés

 

Quelques questions demeurent à notre niveau.

  • Ça marche aussi avec les psychotropes liquides comme l’alcool?
  • Quid des interactions médicamenteuses?
  • Si on est né naturellement idiot, on risque un faux positif ?

 

Capture d’écran CBC – Tous droits réservés

 

Du côté du prix de la machine, le (génial) inventeur ne se risque pas à communiquer là dessus pour le moment. Il confie aux journalistes que le dispositif reste très encombrant et n’aura pas pour vocation de  concurrencer les tests de dépistage salivaires au bord des routes

* * *

Le développement entre à présent dans la phase d’étude. Alors si vous avez entre 19 et 55 ans et que vous habitez à Londres, Israel vous propose un petit billet en échange de consommer du Cannabis au Canada. Vous avez tout suivi?

#La tournée du patron

La phobie des cannabinoïdes à certainement de longs jours devant elle.

L’héritage de 50 ans de prohibitions ça n’est pas simplement un zozo qui va coûter un maximum d’argent au contribuable, avec un truc dont on ne se servira probablement jamais. (NDLR: Sinon pour écrire des articles modeste et géniaux)

C’est aussi et surtout le dépit de constater qu’il se trouve encore un(e) seul(e) politicien(ne) pour le croire. Ô tempora o Mores !

 

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : CBC /// MerryJane

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 537 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.