Du Savon! Quand les trafiquants narguent les flics

Publicité

Image Freestocks

Des négociants clandestins de la région du Havre sont parvenus à faire saisir neuf plaquettes de savon par la police tout en lui faisant croire qu’il s’agissait de Cannabis.

Le subterfuge était simple: Un couteau brûlé et une dizaine de paquets emballés dans du scotch. Quand les trafiquants ne manquent pas d’humour c’est sur le Cannabiste.

 

* * *

L’information n’est pas venue émailler le bilan hebdomadaire du ministre de l’intérieur, personne n’en a parlé au 20 Heures. Il faut se pencher dans la presse quotidienne régionale pour en retrouver la trace. Du côté du site de Paris Normandie, l’histoire se passe il y a un peu moins d’un mois le 19 Avril au Havre.

sweetseeds

#Jai glissé chef

Le contexte était bien connu des forces de l’ordre. Un trafic local signalé par les habitants dans un endroit ‘défavorablement’ connu des services de police

  • Logements collectifs
  • Sous Sols
  • Parties communes

Les trafiquants les attendaient-ils ? Comment une bande de dealers en jogging a t’elle pu anticiper aussi facilement les mouvements de la police?

Était-ce un piège dormant, savamment fléché avec des miettes de shit pour y guider les chiens? Un peu à l’image petit poucet …

 

gif

 

Du côté des trafiquants après l’affaire mémorable des Fraises Tagada, on a quand même bien dû en rire. Si la guerre à la drogue est glaçante et souvent tragique, elle n’en demeure pas moins, tout aussi vaniteuse que ridicule. Dont acte.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Paris Normandie /// Le Monde /// Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 916 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.