La Malaisie va décriminaliser toutes les drogues

Publicité

Le ministre de la santé du nouveau gouvernement Malaisien, Dzulkefly Ahmad vient de faire une annonce très remarquée, hier lors d’une conférence de presse spéciale à Kuala Lumpur. Grâce à une toute nouvelle disposition légale, l’usage et la possession de drogue ne seront désormais plus punis dans ce pays. Evidemment cela concerne aussi la belle verte, alors Le Cannabiste fait le point pour vous sur cette loi révolutionnaire, qui sera proposée au Parlement Malaisien Lundi 1er Juillet.

* * *

Dans le petit guide du parfait du stoner il est écrit quelque part : ‘ne plaisantez pas avec la Malaisie’, de nombreux occidentaux paient encore aujourd’hui de leur liberté leurs velléités cannabiques dans ce pays. La loi prévoyait et prévoit toujours de lourdes peines de prison pour tous les usagers, touristes ou pas. Par contre si vous êtes convaincus de trafic de drogue en Malaisie, Cannabis ou autre produits sans distinction, c’est la peine de mort au bout de la condamnation. 

Systématiquement, personne n’y échappe.

Pour bien se tenir, elle doit faire peur, alors la prohibition souvent, demande des têtes et du sang. Le Cannabiste avait d’ailleurs publié un article à ce sujet, espérons qu’il faille bientôt le mettre à jour le chapitre sur la Malaisie …

A ce sujet

#Lukman

Souvenez vous, nous avions consacré une enquête a Muhammad Lukman Bin Mohamad, ce père de famille Malaisien de 29 ans arrêté et condamné à mort  pour du chanvre. 

* * *

Et bien Lukman, ce qui se passe dans son pays Lundi, cela pourrait tout simplement lui sauver la vie. D’après une source non officielle, il y aurait à l’heure actuelle plusieurs dizaines de prévenus dont la condamnation à mort par pendaison pourrait être commuée en peines de prison dès l’amendement de la loi prévu Lundi 1er Juillet, au parlement.

« La décriminalisation consiste à supprimer les sanctions pénales applicables à la possession et à l’utilisation d’une petite quantité de drogue à des fins personnelles, par opposition à ceux impliqués dans le trafic de drogue. Le trafic de drogue restera sans aucun doute un crime. »Dzulkefly Ahmad Ministre de la Santé Malaisien le 27/06/19 Source Al Jazeera

 

A l’heure actuelle selon les chiffres officiels du gouvernement ce sont pas moins de 65000 détenus qui sont incarcérés pour des questions liées à la drogue et jusqu’à 60% d’entre eux pour usage simple ou possession de drogue. Du côté des avocats, on s’interroge déjà sur les questions d’amnistie et d’effacement des condamnations.

#200G 

Pour ce qui est du Cannabis, 200 grammes c’était la quantité qui vous faisait basculer de 15 à 20 ans d’enfermement vers l’échafaud, 15 grammes pour les substances dures comme l’héroïne. 

A ce sujet

 

Mais avec un changement de mandature depuis la fin 2018 c’est une nouvelle politique sanitaire et sociale qui voit le jour, déjà en Septembre dernier La Malaisie parlait de légaliser la production et la commercialisation de Cannabis à usage médical, comme sa voisine La Thaïlande.

* * *

« La décriminalisation de la drogue sera en effet une étape cruciale dans la mise en place d’une politique pharmaceutique nationale qui place la science et la santé publique avant les sanctions et l’incarcération

Un toxicomane doit être traité comme un patient et non comme un criminel, dont la dépendance est une maladie que nous aimerions guérir. »Dzulkefly Ahmad Ministre de la Santé Malaisien le 27/06/19 Source Al Jazeera

 

#Pourquoi ?

Que vous soyez ou pas d’accord avec cela, on peut toujours s’interroger sur la nature criminogène de la prohibition de l’usage des drogues, surtout quand on a un gouvernement borné et 5 millions de consommateurs… comme en France par Exemple.

* * *

Alors : Pourquoi? Qu’est ce qui pousse un  brillant médecin, un haut fonctionnaire, un sage décideur comme le Dr Dzulkefly Ahmad à tout mettre en oeuvre pour ne plus poursuivre les usagers. Laissons lui la parole, car comme dit le vieux proverbe : « Il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à Buzyn » : 

« Des décennies de preuves manifestes ont clairement démontré que la décriminalisation est un chemin critique qui mène à obtenir d’immenses bénéfices humains et fiscaux, tout en protégeant les familles et les communautés.

Plus de 30 Pays se sont embarqués dans cet agenda de décriminalisation et les études ont montré

  • Cela n’augmente pas la consommation de drogues
  • Pas d’augmentation des crimes liés à la drogue
  • Diminue les dépenses du système judiciaire
  • Améliore les aspects sociaux

C’est un voyage important que nous nous apprêtons à entreprendre il nous faudra avancer avec tact et discernement. »

YB DATUK SERU DR Dzulkefly Ahmad – Ministre de la Santé Malaisien – Source Twitter

 * * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Al Jazeera /// The Star ///  South  China Morning Post /// Jakarta Post

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

Facebook Comments

A propos jean-pierre 441 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.