Épinal : Le flic aidait son frère à dealer du shit

Publicité

sweetseeds-lecannabiste
Image d'Épinal - Domaine public- Source Wikimedia

L’actualité du jour nos vient des Vosges dans l’est de la France: un policier d’Epinal et son frère ont été  interpellés et mis en examen à Metz, la semaine dernière. Le fonctionnaire, âgé d’une quarantaine d’années est aujourd’hui soupçonné de blanchiment d’argent en lien avec un trafic de stupéfiants. Son frère est visé par une enquête pour trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent.

Si ce n’est toi c’est donc ton frère. Après la prohibition et la persécution, aujourd’hui la corruption est à l’honneur et en images d’Epinal, sur Le Cannabiste.

 

* * *

Il était une fois deux frères. L’un était policier, l’autre truand. Dans les films américains cela finirait par une confrontation théâtrale et épique. En macronie cela se solde directement par une association de malfaiteurs, à tout seigneur tout honneur.

Buralzen-lecannabiste

Au niveau du scénario, ‘Metz’ ça envoie moins du rêve que ‘Chicago’ c’est sur. D’ailleurs c’est une histoire dont vous n’entendrez que très peu parler. Parce que c’est une histoire sale.

Une histoire comme seule la prohibition du Cannabis peut en inventer. Car la mère des batailles c’est la guerre au Cannabis.

Synopsis.

 

« Les faits remontent « au moins à deux ans » (…) les policiers ont enquêtés sur cet agent et son frère (…)  le policier était connu pour être un « ripou » (…) il organisait des descentes de police pour déboulonner les réseaux concurrents. Son frère, en charge du trafic de drogues, prenait ensuite leur place » Source France Bleu

 

Et là vous vous dites, qu’il s’agit d’un petit trafic, comme on en voit souvent …? Que nenni! Les sommes générées par ce négoce clandestin semblent tout à fait considérables, on en reparlera sans doute dans le détail, au moment du procès. 

 

cap FB
Capture d’écran France Bleu Épinal 7 Mai 2022 // DR

Premièrement parce que s’il y a un besoin spécifique de blanchiment, c’est que l’on brasse des sommes importantes. Ensuite parce que figurez vous qu’un détail, qui fait déjà partie du dossier et qu’on le retrouve aujourd’hui dans la presse. Accrochez vous quand même à quelque chose avant de lire ça: 

 

« Les enquêteurs ont également remarqué que le policier transportait régulièrement des sacs de sport. Ces sacs n’auraient pas contenu de drogue, mais de l’argent qu’il aurait été chargé de blanchir. » Source France Bleu

 

On a beau se draper dans un certain humour et pour le coup d’un peu de sarcasme, ce que nous sommes en train de vivre est très grave à plusieurs niveaux, on peut en prendre 3.

 

* * *

Premier niveau, ces types se sont pensés plus malins que tout le monde, ils se sont trompés. C’est sans importance. En revanche on retiendra que sur une enquête qui a duré plusieurs mois, c’est au minimum 2 ans de pratique sous le radar, sans se faire chopper.

Deux ans de trafic, de violence d’injustice à l’initiative d’un fonctionnaire de police française? Avant que la justice ne décide de s’en mêler?! Il sera tout de même passé pas mal de shit sous les ponts avant que quelqu’un ne se réveille dites donc.

 

La Ligue de lUnion sociale 4 e1652077637517
Image d’Épinal – Domaine public- Source Wikimedia

 

Du point de vue, du contrôle du travail de la police, IGPN et autres … c’est scandaleux et c’est intolérable dans un état moderne. Le travail des policiers doit faire l’objet d’une surveillance, quel que soit le métier concerné pour éviter des dérives durables et catastrophiques. Ces faillites il faut le répéter sont graves et c’est tout le système judiciaire français, qui se trouve à juste titre questionné.

 

Second niveau, pour en finir avec les pieds nickelés du commissariat, on voit bien qu’on a pas affaire à des génies. On peut ainsi, légitimement observer, avec quelle facilité n’importe quel idiot, peut-on créer son propre trafic de Cannabis. Une affaire juteuse à tous les coups en France.

Et si vous vous demandez pourquoi c’est simple : un enfant de 5 ans le comprendrait. La réponse c’est, l’offre et la demande, un peu comme si on avait prohibé la caféine m’voyez?

Alors : vu dangerosité relative en comparaison du tabac et du vin, pourquoi ne pas légaliser le Cannabis dans ce cas là?

Allez plutôt demander la réponse à un enfant de 5 ans. Parce qu’un adulte pourrait vous expliquer que la corruption du ‘tout en bas’, rejoint la corruption du ‘tout en haut’, dans une espèce de lien visqueux et fataliste. On vous dira « ça doit bien faire les bonnes affaires de quelqu’un quelque part » ce qui d’ailleurs n’est sans doute pas complètement faux.

 

À lire sur Le Cannabiste

a lire sur le cannabiste newjersey

Troisième niveau, nous la perdons en continu depuis plus de 50 ans, mais nous sommes en guerre. Ça n’est pas nous qui le disons, c’est la ‘source’ discrète, qui a informé France Bleu sur ce dossier.

 

« Les faits sont graves. Il faut choisir son camp » Source France Bleu

 

Car voyez vous, le pays de la liberté, des droits de l’homme et du citoyen est en guerre. Ça ne se voit pas au premier coup d’œil, mais là dehors : 56% du temps de travail des policiers en général, c’est pour s’assurer à la petite cuillère, au cas par cas, qu’il n’y ait de shit nulle part, depuis des années.

Résultat : y’en a partout.

 

 

Eventail boulangiste
Image d’Épinal – Domaine public- Source Wikimedia

 

#La tournée du patron

Prohibition persécution corruption, cela fait plus de 3 ans qu’on vous le répète, c’est inéluctable, ça dure ainsi depuis l’antiquité.

La prohibition française du Cannabis, est une chaine, un boulet, une entrave honteuse pour notre pays.

Ça se voit tout en haut, depuis les alliances du pouvoir avec l’industrie de l’alcool de et de l’industrie pharmaceutique. Et tant que ça durera, il faudra s’habituer à voir se prophétiser l’inévitable corruption quotidienne, au sein même des services de l’état.

Qui et quand pourra t’on enfin le réaliser?

En attendant, la vie au prohibiland, c’est carrément le pied.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : France Bleu // BFMTV 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 1046 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.