Le député Lambert porte plainte contre Darmanin

Publicité

françois michel lambert et gérald darmanin
Image Le Cannabiste : Sources FM Lambert // Wikipedia Commons - Tous droits réservés

François Michel Lambert le député LEF des Bouches du Rhône annonce qu’il va déposer une plainte pour diffamation contre le Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, suite aux déclarations publiques accablantes du premier flic de France, hier mardi 25 Août lors des commémorations de l’insurrection du 19 Août 1944. Le ministre accusait alors de lâcheté et de ‘cracher sur la police’: les partisans officiels de la légalisation du Cannabis.

Le poids des mots, le prix du gramme, vous êtes sur Le Cannabiste.

 

* * *

Ne cherchez pas, Lambert est un génie. Le député qui prône une évolution vers un monde sans plastique/pétrole n’a visiblement rien contre un monde avec du Cannabis. Non content de brandir des symboles à l’assemblée, le député passe à l’offensive en personne, directement contre le grand prohibitionniste en chef.

sweetseeds

En attendant du côté de la place Beauvau et de Matignon la guerre à la drogue, brandie tel un étendard se veut toujours le symbole victorieux de la reconquête républicaine. Un débat salé s’annonce à l’assemblée.

 

#Fatal error

Oui mais voilà, la répression, ça ne marche pas, on peut même dire que cela aggrave la situation.

Non seulement les saisies abyssales en boucle font penser au mythe du tonneau des danaïdes: « une tâche ou un travail sans fin ». Mais la barbarie qui est en train de prendre possession de nos rues au fil de la guerre exigée par Manu, commence à faire penser à ce qui se déroule au Mexique avec les cartels et leurs légendaires abominations.

Vous trouvez qu’on exagère? Alors si vous voulez un échantillon au hasard: parmi les trois dernières personnes qui ont été abattues à Marseille avant-hier, une des victimes a été brûlée vive dans le coffre de la voiture … voilà pour les sceptiques …. #Mexicanisation

 

capture france bleu
Capture d’écran France Bleu – Tous droits réservés

 

Alors, de nombreux esprits éclairés se lèvent un peu partout dans le monde et font savoir aux décideurs que c’est bien la prohibition et la guerre à la drogue qui tuent massivement, à la différence précise du Cannabis.

En France le souffle de ce changement nouveau est incarné par François Michel Lambert, que vous avez souvent l’occasion de croiser sur nos pages.

 

Échantillon.

 

 

À lire sur Le Cannabiste

banniere le cannabiste

 

Forcément ça ne peut pas plaire à tout le monde, au soldat Darmanin en particulier, lâcher la guerre à la drogue ça ne lui dit rien du tout. Alors il fait la tournée des médias et nous assène des énormités. « 100 000€ de bénéfice par four et par jour, 300 morts  par jour attribués au Cannabis, puis 300 morts par an. »…. On est rentré dans l’ère du grand n’importe quoi. Une la Darmanisation en marche, aux atours de Trumpisme.

En revanche, par contre-emploi les énormités du très dogmatique Darmanin, finissent par servir l’idée d’une légalisation contrôlée. Ne fut-ce que pour le faire taire une bonne fois.

Avant-hier, Sans doute devant l’ire que provoque ses propres énormités, le ministre s’est senti obligé d’en remettre une couche. Nous sommes le Lundi 23 Août lors de la ‘cérémonie d’anniversaire de la Libération de Paris à la Préfecture’. Quel rapport avec le Cannabis ? Aucun, mais c’est quand même l’occasion de pousser le bouchon un peu plus loin.

Trop loin peut-être … écoutez.

 

NDLR att. le Ministre d’État: « ne peut pas souffrir de repos » est très incorrect, l’expression consacrée « Ne saurait souffrir d’aucun repos » est Française et républicaine merci.

 

#Lambert contre attaque

« Cracher sur la police », « Lâcheté ». C’en est assez pour ce parlementaire qui défend le principe d’un Cannabis contrôlé par l’état. De l’avis de Mr Lambert, Darmanin est sorti des clous. Nous avons recueilli sa réaction à chaud ce matin, voici d’abord le Tweet où il annonce qu’il va effectivement déposer plainte.

 


 

#FM Lambert

LC : Mr Lambert vous venez d’annoncer votre intention de vous pourvoir en justice contre le Ministre de l’Intérieur, vraiment? Pourquoi?

Cette plainte pour diffamation elle a surtout comme objectif, obliger Gerald Darmanin à ne plus mentir en proférant des affirmations fausses qui s’avèrent dangereuses. Nous devons trouver le chemin d’un débat serein et apaisé, loin d’instrumentalisation qui n’aura comme effet que fracturer encore plus la société française.

 

LC: Pourquoi porter plainte vous directement, vous vous êtes senti visé par les propos du ministre?

Gérald Darmanin diffame tous les députés de la Mission d’Information sur le Cannabis (MIC). L’exécutif n’a pas à mépriser, voire pire à jeter en pâture aux chiens, les députés qui ont travaillé sérieusement et longuement un dossier.
100 auditions des centaines d’heures de travail, et à l’unanimité la légalisation est proposée comme approche pour répondre aux défis, notamment sécuritaire, de la consommation de cannabis.

 

LC: Vous vous attendez à ce que la justice vous donne raison?

Évidemment que la Justice démontrera que ces propos sont diffamatoires. Accuser de lâches ceux qui sont pour la légalisation est inadmissible. Il n’y a pas de lâcheté bien au contraire. C’est être courageux et en rien insultant des policiers et gendarmes. Au contraire nous respectons les forces de l’ordre qui saturent à «vider à la petite cuillère l’océan» dans cette guerre à la drogue.

Tous les pays qui ont légalisé le cannabis ont eu des résultats probants. Tous. »

François Michel Lambert, Député LEF // Propos exclusifs recueillis en ligne le 25 Août par la rédaction

 

 

* * *

#Le mot du taulier

« Softpower » c’est l’expression consacrée par les communicants de Darmanin pour désigner la catégorie à laquelle appartient le brulot que vous êtes en train de lire. Autrement dit les défenseurs de la légalisation de l’herbe.

La réalité c’est que nous sommes encore trop peu nombreux à faire entendre notre voix. Alors de temps en temps, il faut savoir dire merci et saluer le courage politique quand il s’exprime.

François Michel Lambert fait partie d’une génération d’hommes et de femmes politiques comme Arnaud Robinet le maire de Reims, ou encore Éric Piolle à Grenoble, des députés, des sénateurs qui demandent au gouvernement d’entendre raison avec et non pas contre le Cannabis.

On se quitte avec le Tweet de la semaine, du mois de l’année. Et vous qu’est ce que vous en pensez?

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources: Rédaction // Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 916 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.