Cannabis médical: l’Europe vote une nouvelle résolution

Publicité

Le parlement Européen vient de voter oui à une résolution  encourageant les états membres à définir à reconnaître et à encadrer le développement du Cannabis médical sur leurs sols nationaux respectifs. Le Cannabiste vous explique comment ça peut tout changer et pourquoi ça ne va rien changer du tout. Caméras, lumières! Euro-Prohibition 2, ça tourne !

* * *

Premièrement si demain vous tombez sur un MEME Facebook enthousiaste qui vient chanter sous tous les toits que le Cannabis est légalisé partout en Europe, parlez lui du Cannabiste, ça devrait l’occuper un moment. Pendant ce temps là vous êtes à la liberté d’instruire l’ignorant ou bien de kicker l’indolent hors de votre petit mur à vous : NON le Cannabis n’a pas été légalisé hier au parlement EU. C’est clair net et précis.

#Cannabis Médical

Ce que viennent de voter les députés Européens c’est en quelque sorte une sanctuarisation des usages thérapeutiques du Cannabis, sous l’égide bienveillante et consultative du parlement EU. C’est important certes, mais ça n’est une révolution pour personne.

Ça ne veut pas non plus dire que le CBD ou le Cannabis médical sont devenus légaux en Europe. Même pour ceux qui sont très malades: illégal hier, encore illégal aujourd’hui, c’est hélas toujours pareil.

* * *

Alors qu’est ce que ce vote veut dire? En voici les principaux extraits traduits.

L’autorité Européenne : 

  • « Souligne la nécessité de normaliser et d’unifier les produits contenant des médicaments à base de cannabis. »
  • « La nécessité de s’attaquer aux obstacles réglementaires, financiers et culturels »
  • « Souligne l’importance d’une coopération et d’une coordination étroites avec l’Organisation Mondiale de la Santé – OMS. »
  • « Propose l’idée d’un réseau (…) pour assurer la mise en œuvre efficace de la stratégie pour les médicaments à base de cannabis. »
  • « Demande à ce que soit fourni aux professionnels de la santé une formation médicale appropriée. »
  • « Souhaite améliorer l’égalité d’accès aux médicaments à base de cannabis. »
  • « Recommande une disponibilité suffisante des médicaments à base de cannabis. »
  • « Demande de veiller à ce que le cannabis sans danger et contrôlé utilisé à des fins médicales ne puisse se présenter que sous la forme de produits dérivés du cannabis ayant fait l’objet d’essais cliniques, d’une évaluation réglementaire et d’une approbation. »

Voilà ce qui pourrait changer pour un pays qui ne possèderait aucun programme d’étude du Cannabis Médical. Or en France nous en avons un, même s’il en est qu’au stade embryonnaire, pas mal de choses que vous voyez là dessus font partie du programme d’étude du CSST, pour l’ANSM.

Différentes instances comme le comité éthique et Cancer se sont prononcés pour le Cannabis médical, la France est en train d’étudier ces questions, déjà à l’heure actuelle. Donc chez nous à priori pas grand chose de neuf avec cette résolution du parlement.

 

#Harmonisation 

Le Cannabis médical c’est aujourd’hui une histoire de gros sous, nous l’avons vu pas plus tard que ce matin en l’Australie et Asterion Cannabis. Or vu les investissements pharaoniques qui sont nécessaires au lancement de la moindre production, avec la mise en conformité aux normes médicales. Ce sont surtout des grands groupes internationaux qui possèdent à la fois le savoir faire et les capitaux pour démarrer.

Se lancer dans la culture en placard ou en garage c’est une chose, mais gérer 75 ha de bâtiments, ça ne se prévoit pas du jour au lendemain, même si vous avez le pouce vert.

Enfin il faut penser aux médecins et patients, imaginez que chaque pays possède sa propre codification, il faudrait une version de chaque produit par pays, autant renoncer tout de suite à toute collaboration médicale pan-Européenne, impensable.

Bref le Cannabis médical et les grands groupes ont besoin d’uniformisation pour pouvoir se développer, la mosaïque de réglementations EU telle qu’elle existait jusqu’à aujourd’hui était un frein. Et bien les parlementaires ont décidé qu’il était temps de pouvoir l’harmoniser, dont acte. Bravo, il est désormais possible que tout le monde se mette d’accord sur le Cannabis médical à partir de maintenant, mais ça n’est pas obligé.

* * *

#Chacun sa loi et dieu pour tous

Le maître mot ici c’est ‘consultatif’. Le parlement prend une résolution, c’est à dire qu’il se prononce, mais à aucun moment la loi ne change en France en Allemagne ou bien ailleurs.

Crédits ChequeredInk @Pixabay

Pour les plus courageux et les mieux documentés la résolution 2018/2775 se trouve ici dans son intégralité (Anglais)

* * *

Jusque là en Europe le Cannabis médical était laissé au bon vouloir des états membres. Il faut bien sûr saluer le travail énorme des parlementaires engagés, mais en fait l’Europe joue un peu les voitures balai avec le Cannabis médical. Elle ne se mouille pas, elle ne peut de toute façon rien imposer en la matière. Elle conseille, c’est tout.

Des programmes d’étude et de développement du Cannabis médical il y en a en Italie en Espagne en Hollande en Allemagne au Portugal au Danemark etc etc … Les états qui souhaitaient le faire n’ont pas attendu l’avis de l’Europe.

Aujourd’hui l’Europe donne le ‘la’ mais chaque pays jouera sa partition comme il l’entend au final. Une manière sans doute d’enfoncer un peu plus le clou de la régulation et de la normalisation du Cannabis. Mais rien qui ne fasse les bonnes affaires des détaillants du CBD ou des producteurs pour le moment. On aurait plutôt tendance à craindre le contraire, car la régulation du CBD à tout prix, cela risque de resserrer un peu plus le champ légal possible pour les petits revendeurs et les producteurs.

Désormais la porte de la régulation est déverrouillée. Reste encore à connaître ceux qui seront sur le seuil et ceux parmi les états membres qui souhaiteront la franchir. Côté Français on ne peut pas dire que cela soit très engagé, mais en la matière, depuis ces dernières semaines tout le monde semble avoir le regard tourné vers la Creuse …. à suivre.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Norml France //// Marijuana Business Daily //// Ouest France

 – Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés

Facebook Comments

A propos jean-pierre 441 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.