Luxembourg: le Cannabis légal à 9,50€ le gramme

Publicité

Stormrock 60
Image Markus Wrinkler @ unsplash

Après avoir tourné autour du pot depuis 5 longues années le Luxembourg accouche finalement d’une légalisation ultra contrôlée du Cannabis et de son autoculture. Une bien piètre légalisation pour tout vous dire

Où, quand comment et combien coûtera le Cannabis légal aux frontières du prohibiland, mais surtout : qui aura le droit d’en consommer.

On fait tout de suite le point sur les dernières informations dont nous disposons : Luxembourg le Cannabis légal à 9,50€ le gramme.

Le poids des mots est sur Le Cannabiste.

 

* * *

#14

Alors que le ‘projet pilote’ prévoit une vente exclusive aux citoyens luxembourgeois âgés de plus de 18 ans, 14 points de vente légaux seront répartis sur l’ensemble du territoire

Dans les cantons de :

Stormrock 60
  • Diekirch
  • Grevenmacher
  • Capellen
  • Luxembourg
  • Esch-sur-Alzette
  •  Mersch
  • Remich
  • Redange

Deux producteurs Luxembourgeois seront retenus pour faire pousser le Cannabis légal. Le droit légal à l’autoculture a lui complètement disparu du projet !

L’ouverture des points de vente sera prévue tous les jours de 12h à 20h à l’exception des dimanches et jour fériés. On parle pour le moment de ’boutiques sécurisées’.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste amendepetard

#Fichage

On vous le dit depuis le début, le consommateur de beuh est un individu suspect de dépravation et de trouble à l’ordre public, alors au Luxembourg, il sera fiché.

Évidemment ce n’est pas la raison invoquée par l’état, on parle de limiter la quantité de Cannabis par jour et par personne à :

  • 30 grammes par mois
  • 5 grammes par jour et par personne

La consommation sera strictement interdite dans tous les lieux « ouverts ou accessibles au public et/ou accueillant du public ».

La légalisation au Luxembourg ce serait en quelque sorte : cachez ce joint que je ne saurais voir, imaginez la même restriction avec l’alcool?

Stormrock 60

 

D’ailleurs si vous voulez rire un moment :

« Le groupe de travail recommande qu’une distinction puisse être opérée entre le cannabis d’origine légale et celui d’origine illégale. Il s’agira d’identifier les méthodes de marquage biologique pertinentes, afin de pouvoir déterminer l’origine du cannabis. »

 

Franchement on se demande bien quelle méthode va être suffisamment performante, saine et inimitable par le marché noir et de surcroit applicable par les forces de l’ordre pour permettre cela.

* * *

En attendant :

Le Luxembourg prévoit également un suivi sanitaire et social: 

« Des indicateurs épidémiologiques seraient surveillés » et on promet de scruter les évolutions du marché noir et des eaux usées. En outre les pilotes d’engins et de transport ne seront pas autorisés à consommer du Cannabis pendant leur temps de repos (ce machin là et bien trop dangereux).

Le Cannabis sera interdit aux terrasses, dans la rue dans les concerts, bref : partout ou il y a des gens …

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste

 

Cependant tout cela pour aussi bien être mis à la corbeille, suivant le résultat des prochaines élections législatives en octobre prochain. Le prochain gouvernement pourrait choisir de suivre ce projet ou bien de l’enterrer. Sinon on pourrait remettre cela d’ici 5 ans ?

Stormrock 60

Quelle fichue comédie tout de même!

* * *

#5 ans : la tournée du patron

5 ans, putain 5 ans, que le Luxembourg a défrayé la chronique avec un effet d’annonce retentissant : ‘on va légaliser la beuh’. Oui mais, 5 ans plus tard voici les termes précis qu’emploie la presse généraliste pour décrire la situation, les mots ont un sens:

 

« dispositif expérimental de l’accès légal au cannabis à (…) de ce projet-pilote dont la base légale reste à élaborer »

 

On vous le dit depuis le début, cette légalisation de la fumée douce aurait plutôt plutôt des allures de fumisterie. On sent derrière toute la pression qui s’exerce sur le petit état depuis la grand province voisine du prohibiland.

Il faudra s’amuser a comparer la situation légale avec un psychotrope addictif, neuro toxique et cancérigène très répandu : l’alcool.

Bref, le jour où les bars auront des vitrines opaques, aucun signe de distinction à l’extérieur, le jour où l’alcool vendu au verre sera interdit, le jour où les métabolites de l’alcool seront interdites  à certaines professions (pilotes, forces de l’ordre, chirurgiens, personnel de prison, chauffeurs professionnels…).Le jour ou l’alcool sera vendu dans des emballages neutres, le jour encore, où la quantité d’alcool sera limitée par personne/jour et les consommateurs d’alcool fichés informatiquement.

Ce jour là promis on arrête d’écrire.

Stormrock 60
A propos Jean-Pierre 1227 Articles
Fondateur et rédacteur du média Le Cannabiste. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.