Mexique: vers un gramme de Cannabis à 1 € ?

Publicité

Au Mexique les grandes manoeuvres post légalisation ont débuté, on a vu que les multinationales Canadiennes étaient sur les rangs depuis longtemps, mais quid du marché noir ? Le Magazine vice est allé à la rencontre du public Mexicain pour leur demander : « combien le gramme? ». Une réponse rapide dont les enseignements portent loin dans le cas particulier du Mexique. Le prix du gramme sur Le Cannabiste.

* * * 

 

S’agissant d’un pays en guerre à cause de la prohibition des drogues et en proie à des situations quotidiennes tragiques et vu le mélange des genres, nous avons du mal à plaisanter gentiment au sujet du Mexique sur Le Cannabiste. L’affaire est corsée.

 

Armée et police Mexicaines en opérations conjointes contre les trafiquants, scène quotidienne – Crédits Photogratuite.com

 

#Vice

Mais pour une fois qu’une note de légèreté nous arrive en sombrero, on ne va pas se priver de vous en parler. La note en question nous vient de la rédaction latine du magazine en ligne Vice (Espagnol). Avec la mort de la prohibition les langues se délient plus facilement. Face à la guerre contre le trafic, la question du prix public de la weed devient une question ultra-prioritaire. Vice a décidé de mettre en place une enquête anonyme pour recueillir les témoignages des usagers Mexicains à propos du prix de la weed qu’il faudrait payer pour concurrencer la rue.

Résultat :

  • 0.84 € le gramme pour de la régulière 18 Pesos M 
  • 2.28 € pour de la Sinsemilla (sans graines) 49 Pesos M

– cours légal source Euro Stoxx du 22 Mars 19 –

 

Capture d’écran Vice Latam – Tous droits réservés

#Militant

Vice n’a pas communiqué davantage d’informations au sujet de cette enquête pour le moment. L’information stratégique de ce prix moyen souhaité par les utilisateurs constitue en lui-même une donnée essentielle. De plus Vice Mexique inscrit sa démarche dans une posture militante vis-à vis des modalités de la légalisation que le gouvernement doit mettre en place.

Le Mexique se trouve à un moment clé de son histoire Cannabique. Il faudra bien entendu suivre de près les autres conclusions qui seront tirées de cette consultation. Comptez sur nous pour cela.

 

Crédits Unsplash

 

« Nous estimons qu’il existe une tension entre les deux principes, car pour protéger la santé, les autorités devraient logiquement fixer des prix plus élevés que ceux imposés par le marché clandestin, de manière à consommer moins de marijuana.

Tandis que, pour gagner du terrain aux passeurs, il est nécessaire de le proposer moins cher que sur le marché clandestin.

Quoi qu’il en soit, que vous souhaitiez établir des prix élevés pour réduire votre consommation – comme c’est le cas pour le tabac, par exemple – ou des prix bas pour que les trafiquants ne puissent pas rivaliser sur un marché réglementé.

Il est devenu essentiel de disposer de données sur les prix des produits de la marijuana aujourd’hui. » Vice Mexique

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Vice LATAM

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 416 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.