A quoi sert Cooking On High ?

Publicité

Si vous n’avez pas Netflix, vous devez vous dire que cet article va parler d’un nouvel autocuiseur ou encore du nouveau kit d’éclairage à led pour l’autoculture.

En revanche si vous avez Netflix vous aurez remarqué qu’une feuille de weed est apparue sur la page des nouveautés récemment.

C’est une toute petite société de production, Stage 13 qui est à l’origine de ce nouveau programme exclusivement disponible sur Netflix à l’heure actuelle, en 1 saison de 12 épisodes.

D’abord ça sert à départager 2 cuisiniers

Le principe de l’émission c’est 2 candidats qui s’affrontent en cuisinant pour un Jury composé de 2 célébrités.

Par contre ‘ne réglez pas l’image de votre téléviseur’ c’est une production modeste alors les concurrents et les invités reviennent en boucle avec différentes combinaisons, plusieurs fois dans la saison.

 

La recette de l’émission : des ptits plats, de l’herbe et du ‘ lol ‘ bien toasté

Les préparations culinaires au Cannabis sont notées sur 10 points et le gagnant se voit remettre l’écharpe Cannabique et le chaudron d’or de l’émission. Les séquences culinaires sont entrecoupées par les anecdotes et les délires des candidats célèbres.

Ça sert aussi un peu à en apprendre sur la weed

Pendant l’émission des bandeaux affichent (en Anglais) tout une série de conseils ‘Weed 101′, entendez ‘FAQ Cannabis‘, où il est possible d’apprendre  et de réviser quelques fondamentaux en matière de connaissance de l’herbe ou bien de son histoire.

Les variétés d’hybrides qui vont être cuisinées sont sélectionnées et présentées par un Maître Ganja : Ngaio Bealum, au look sur mesure et qui fait office de Docteur Weed, à chaque émission.

Maître Cannabis : Ngaio Bealum

« Se limiter à manger des cookies à la weed, c’est bon pour les amateurs. »

Et surtout ça sert à bien rigoler

Voir ce programme dans la France prohibitionniste de 2018 procure quelque chose d’immensément jouissif. En fait notre conseil, c’est : regardez le tant que le vous pouvez encore. Honnêtement, chez Le Cannabiste, on se demande si les censeurs Français comme le CSA ne vont pas finir par passer par là et réussir à interdire le tout.

Car pour faire vite, OUI le Cannabis est présenté sous un jour favorable à longueur d’émission , par contre NON il n’est jamais fumé et très rarement vaporisé pendant ce show. Mais visiblement, qu’est ce qu’on s’amuse à le cuisiner!

Au menu ce soir y’a ça !

Fidèle à sa légende, c’est peut-être le Cannabis qui amène tout ce petit monde à partager les bonnes vibrations devant les caméras, et les petits plats épicés sont entrecoupés de franches rigolades.

A chaque épisode le temps de la ‘Pause THC‘ les célébrités se retrouvent face caméra dans un état pas possible, au final on est capable de juger sur pièce des effets du Cannabis ingéré avec les plats, et cette séquence en particulier, c’est du rire en barres.

 

ENTREE DE LA ZONE SPOILER 

(à partir de là vous avez été prévenus)

Petit budget

C’est le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on regarde cette émission. On peur supposer que Netflix a été échaudé après l’expérience infructueuse de la sitcom Disjointed. ( à propos de laquelle on vous recommande d’ailleurs un très bon article (en Anglais)).

Petit budget mais très bon show

La réalisation : Une haute table de cuisine centrale, les invités d’un côté puis les candidats et le présentateur de l’autre. A l’écran l’ambiance est bonne, les cuisiniers se débrouillent un peu comme ils peuvent, dans le même espace, sans trop se bousculer.

Techniquement, on peut se dire que, si la prod. remplaçait ce dispositif central, par deux installation distinctes, cela multiplierait le nombre de caméras non pas par 2 mais par 3 : car il restera toujours à filmer le carré des invités. Dans cette hypothèse il faudrait d’ailleurs rajouter un 4e set de caméras pour les plans l’ensemble, on imagine facilement les conséquences en matière de coûts.

On peut dire que malgré une réalisation un brin monotone, la sauce prend bien pour Cooking On High. La valeur des prix remportés par les gagnants reste très symbolique, au final, comme à l’école des fans, tout le monde a gagné au moins une fois.Espérons que Stage13 et Netflix seront en mesure de produire de possibles nouveaux épisodes très bientôt.

Cooking On High sur Netflix : à déguster sans modération

 

 

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés–

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 391 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.