BAGA la Startup .Fr qui révolutionne l’Eau au CBD

Publicité

Deux jeunes Français de la région de Bordeaux ont mis au point un procédé technique pour fabriquer de l’eau au CBD. Le Cannabiste reçoit le créateur de cette innovation technologique qui pourrait bien transformer le secteur des boissons tout entier en un rien de temps, voici Gaspard Duval.
* * *
La vague verte ça se passe aussi chez nous en France avec le CBD. Les mauvaises langues en seront quittes pour une valse à trois temps, NON la France n’est pas larguée en matière de Cannabinoïdes, NON il n’est pas interdit de créer des produits au CBD et NON pour finir, le Cannabis de Gaspard, ce n’est pas de la drogue.
#Interview

LC: D’où venez vous comme cela, et pourquoi vous intéresser au Cannabidiol?

Je viens d’un petit village provençal dans le sud de la France, Antoine est issu d’une famille d’avocats Parisiens. Nos routes se croisent au cours de notre formation en Entrepreneuriat à l’IAE de Bordeaux.

On réalise plusieurs projets universitaires ensemble avec une belle complémentarité. Je crois que nous partageons les mêmes valeurs humanitaires et que nous défendons une certaine éthique.

 

En cherchant une solution pour gérer notre stress et celui que subit notre entourage, nous nous intéressons chacun aux différentes solutions existantes. On a toujours été étonnés par le niveau élevé de  consommation d’anxiolytiques en France.

Alors qu’Antoine s’intéressait beaucoup aux plantes, j’ai découvert un traitement alternatif pour soigner une maladie auto-immune dont je suis atteint. Le Cannabidiol, le CBD. L’essai a vraiment été concluant tout de suite, avec une immense sensation d’apaisement en ce qui me concerne.

 

LC: Ce sont vos recherches qui vous ont conduit vers le Cannabis, ou bien le contraire ?

Selon l’OFDT, en 2017, l’expérimentation du cannabis concerne 45 % des adultes de 18 à 64 ans. Alors comme il n’est pas dans notre habitude de pratiquer la langue de bois, nous avouerons que, comme de nombreux Français, nous avons déjà été confrontés au Cannabis avant le début de notre projet.

’’ … il est indispensable que les consommateurs de Cannabis s’informent

Mais pour vous répondre, c’est le développement de notre activité qui suscite notre intérêt pour cette plante. Nous sommes convaincus de l’importance de s’éduquer sur le sujet du Cannabis.

Notre volonté c’est de démocratiser l’utilisation du CBD en France et de sensibiliser le grand public, nous pensons qu’il est indispensable que les consommateurs de Cannabis s’informent, sur les différents usages et les précautions à prendre lors de ces usages.

* * *

LC: A quel étape se trouve votre projet, quel est le programme pour la suite ?

Nous avons acquis le statut étudiant-entrepreneur au sein de l’incubateur universitaire ‘l’UBee Lab’ pendant notre Master 2. Aujourd’hui, nous sommes diplômés et accompagnés par ‘Unitec’ à Bordeaux.

 

 

C’est comme ça que nous avons créé Baga: les Breuvages Audacieux de Gaspard et Antoine, en octobre dernier. Nous sommes parvenus à financer une prestation de Recherche Développement avec un CRT, un Centre de Ressources Technologiques spécialisé dans l’élaboration de produits alimentaires.

’’ Nous comptons notamment sur la communauté de Le Cannabiste!

Nous débutons cette semaine la formulation de notre gamme de boissons! Nous comptons passer par un ‘Crowdfunding*’ en mars sous forme de préventes pour préparer notre lancement commercial juste avant l’été. Nous comptons notamment sur la communauté de Le Cannabiste pour garantir le succès de cette étape solidaire. 😉

*financement collaboratif

 

 

LC : Cannabis // Chanvre .. vous devez passer votre temps à expliquer aux gens que vous n’êtes pas un dealer ? Ça se passe comment avec les partenaires, les investisseurs et les banques lorsque vous arrivez avec votre projet d’Eau au Cannabis en France ?

Notre première mission était effectivement de convaincre nos familles et notre entourage que nous n’étions pas des dealers !

Au niveau des banques, nous avons rencontré une dizaine de conseillers tous très enthousiastes au début. Mais aucun directeur d’agence ne nous a permis d’ouvrir un compte pro. Nous travaillons avec une banque en ligne et on attend le feu vert d’autres banques qui elles espèrent un éclaircissement de la réglementation financière avec le CBD. Il faut reconnaître que c’est compliqué.

* * *

Mais en règle générale, les professionnels, ont saisi l’intérêt économique d’un projet comme le notre et sont prêts à nous accompagner. Il faut savoir rester pédagogue avec le Cannabis, qui soulève une certaine curiosité. D’ailleurs à ce sujet, nous venons également de décrocher une subvention régionale pour notre projet … Les temps changent !

 

LC: Est-ce que vous pensez que ce projet pourra aboutir en France aujourd’hui? Pensez-vous aller à l’étranger ?

Je peux vous le dire avec certitude: ce projet aboutira en France dans un futur proche.

 

’’ …  faire évoluer la loi sur cette question

 

Nous avons établi un dialogue avec les pouvoirs publics et nous suivons avec attention la mission d’information parlementaire sur le sujet du Cannabis. Le nerf de la guerre concerne principalement la production, la transformation, la distribution et la vente de la fleur de chanvre. Nous attendons impatiemment qu’une évolution réglementaire permette de faire évoluer la loi sur cette question.

Si vous avez entendu parler des régulations Novel Food, tous les produits alimentaires contenant du CBD le sont considérés ‘Novel Food’ pour l’Europe. Du coup nous travaillons donc avec un extracteur qui s’engage à obtenir les conformités légales pour l’autorisation Novel Food. Ainsi, la qualité de notre CBD est au-delà des exigences réglementaires en vigueur!

 

’’ …   La Microencapsulation


LC: Un mot sur la technologie : les molécule de Cannabis ne sont pas solubles dans l’eau, vous comptez vous y prendre comment ?

En effet, les molécules de cannabis sont liposolubles, pour les homogénéiser dans notre boisson, nous devons réaliser une émulsion en les dispersant sous forme de petites gouttelettes.

Afin d’améliorer la vitesse d’absorption de CBD dans le corps et sa biodisponibilité, nous travaillons actuellement sur un procédé de microencapsulation permettant de créer des liposomes. Ce sont de minuscules “bulles” de lipides qui protègent le CBD lorsqu’il affronte l’épreuve de notre tube digestif !

 

 

LC: Si vous partez sur une île déserte et ne pouvez prendre qu’une seule variété de graines de Cannabis : laquelle ?

La Dinamed CBD sans hésitation!

C’est une graine de cannabis qui provient d’une extraordinaire variété riche en CBD aux propriétés organoleptiques incroyables mais sans effet narcotique.

Sa culture est simple et donne en peu de temps de généreuses récoltes, aux têtes denses, savoureuses et résineuses. Quand les températures chutent à la fin de la période de floraison, qui dure pendant environ 60 jours, les feuilles peuvent produire de magnifiques couleurs violettes ! Merci pour votre accueil, bonne route Le Cannabiste !

 

La variété Dinamed par Dinafem – Images Dinafem Tous droits réservés
BAGA sur Internet // Facebook // Linkedin 
* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Interview exclusive réalisée par la rédaction en ligne en Janvier 2020

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 544 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.