Expogrow 2019 : Objectif Weed !

Publicité

Se trouver sous l’emprise d’un état Cannabique ça ne veut strictement rien dire, même si d’une certaine manière c’est votre métier. En revanche surfer la vague verte ça commence à parler à tout le monde en 2019. La multiplication des foires à travers toute l’Europe, en reste le meilleur indicateur. Cette année l’organisation Expogrow a décidé d’avancer sa date depuis le mois de Septembre au mois d’Avril, l’occasion pour la rédaction du journal Le Cannabiste, d’aller renifler un peu les saveurs du printemps. Objectif Weed !

* * *

Car le week-end dernier Expogrow 2019 se tenait à Irun, juste derrière la frontière Espagnole. La rédaction du journal était sur place et vous en a ramené le meilleur de la weed, comme promis. Pour vous, on a trouvé la weed, on a photographié la weed et on a goûté les meilleures weed du moment. On vous en parle à notre façon.

 

#A quoi bon ?

Si c’est la première fois que vous lisez ce joli petit canard vous vous demandez peut-être où vous êtes tombés.

  • pas de photos du lieu de l’Expogrow
  • pas de photos de stands ou de produits
  • pas de photos des remises de prix ni des concerts
  • pas de photos d’exposants ni du public

Logiquement vous vous direz : ‘Mais bon sang vous servez à quoi Le Cannabiste?’

La réponse est brève et claire : ‘Pendant les festivals autour du Cannabis, on a décidé de s’occuper exclusivement du Cannabis. Un point c’est tout.’

* * *

#Testing

Pour vous, on trouve la beuh, on photographie la beuh, on teste la beuh et puis on vous parle de la beuh. Avec nos mots à nous en 241 caractères pas plus. Oui, il est question de combustion, mais nous avons choisi d’aller au delà des aspects techniques et terpéniques. Nous avons choisi de vous emporter avec nous, vers nos sensations.

* * * 

Par contre, soucieux du respect de la loi Française, nous ne réalisons ces test que dans les pays étrangers où la consommation du Cannabis est soit tolérée, soit complètement légale. Enfin, il nous est interdit bien entendu d’encourager la consommation de Cannabis, de le promouvoir comme objet ou de lui trouver des qualités ou des avantages explicitement.

Autant vous  dire que pour des passionnés le défi est de taille. C’est pour cette raison qu’il reste encore un peu au lecteur avisé à lire entre les lignes.

 

#Weeds

Sitôt débarqués à Irun cap sur le Gorila Verde, l’accueil est parfait et une demie douzaine de jarres s’offrent déjà à nos sens.

 

 

Parmi toutes les stars invitées, une seule se démarque du lot. Ni attirante ni prestigieuse. Simplement sublime et joliment exécutée, voici la Duck Foot. De ce qu’il semble elle vient d’une base de ‘Choco Mint Cookie’, un accident génétique superbe. Une fois acquise, transportée et en notre possession, la Duck Foot parfumera durablement notre blouson, notre voiture et même notre immeuble.

 

En fait, dès que vous passiez l’entrée de notre bâtiment pour le séjour à Irun, on pouvait sentir distinctement la ‘Duck Foot’ deux étages au dessous. La duckfoot ça bastonne, ce qu’on a pu en dire de plus est sous la photo.

IRUN J1: DUCK FOOT du CSC Gorila Verde. Alors qu’elles affichent toutes des noms séduisants et de longs cous, A l’œil nu la ‘Duck Foot’ fait figure de vilain petit canard. Entre les doigts elle se fait cygne. Des atours sans attraits pour cette mutante éblouissante.

#Jour 2

C’est le jour réservé aux professionnels et à la presse à Expogrow. Nous avons rendez-vous tout d’abord avec nos bons amis de la French Touch Seeds. C’est LA banque de graine Française par excellence. L’accueil est familial, de nombreuses marques produits et services font partie de leur grand stand. Distributeurs automatiques de CBD, vêtements, un véritable petit village Français des entrepreneurs de la weed.

Image FTS @ FB

Lambsbread en personne, le breeder et propriétaire de la marque French Touch Seeds nous remet un bel échantillon de sa toute nouvelle création : la Nuttea Haze. 

Plusieurs choses à dire à ce sujet, d’abord la volonté du breeder est de retrouver quelque chose d’ancien et de classique. Comme ils le disent eux même sur Instagram :

« cette variété est une weed oldschool pour un artiste oldschool 🔥🔥🔥 donc amateurs d’hybrides aux saveurs chimiques .. Passez votre chemin » 

Même si pour nous la surprise n’était pas au rendez-vous, la Nuttea Haze restera familière, classique mais certainement pas dénuée d’intérêt. C’est la laborieuse l’efficace, si vous cherchez l’étonnement, sa performance est ailleurs. Mais une chose est sûre, elle ne vous laissera jamais tomber. Nous n’osons songer aux trésors d’extraction qui seront possibles avec cette variété à l’avenir. Notre critique de circonstance :

 

FRENCH TOUCH SEEDS : Nuttea Haze Un ami c’est quelqu’un qui écoute tes bêtises, te dit que c’est des bêtises, puis écoute encore. Difficile, compliquée, finalement un peu quelconque, bien que très efficace.

 

FTS : du beau boulot même si la variété d’aujourd’hui ne surprend pas suffisamment à notre goût

* * *

#Kannabia Seeds

 La plupart du temps ce que nous vous montrons provient de réserves personnelles. Souvent au stand, il faut montrer patte blanche, patienter, repasser, jouer des coudes et même insister devant les comptoirs pour expliquer notre démarche. 

Souvent … mais pas partout, car les gens de chez Kannabia visiblement, avaient entendu parler de nous.On aurait même pu se demander s’ils nous attendaient 🙂

L’équipe de Kannabia nous a réservé un accueil des plus professionnels et des plus chaleureux. Nous avons parlé de l’amour de la vie, de celui des bonnes choses. Puis le privilège que nous avons eu à être réunis autour de leurs meilleures variétés de beuh, s’est effacé au profit d’une vraie rencontre humaine, généreuse et authentique.

On a parlé saveur, goûts et souvenirs d’enfance. Pour tout te dire ami lecteur, ces gens sont délicieux et si vous les rencontrez, ils deviendront probablement aussi vos amis.

* * *

Au niveau fleurs, nous en avons pris plein le nez chez Kannabia. C’était une grande découverte cette année, sans doute LA bonne surprise de Expogrow 2019 pour la rédaction. Leur travail est brillant en particulier pour son originalité et son aboutissement : nous avons nommé entre nous : la ‘Mataro Blue‘ – ‘Révélation Expogrow‘ – de cette année.

 

KANNABIA MATARO BLUE.
J’ai pleuré, deux fois.
Je ferme les yeux un instant, j’ai dix ans, une douce lumière entre par la fenêtre de la salle de bain. Ma grand-mère est dans la cuisine. C’est l’été.🌿
Violette fraise vanille, Mataro mon amour.

* * *

Il existe plusieurs manières de croiser des variétés pour obtenir des hybrides stabilisés au goût de mangue. A lui seul ce simple aperçu ne suffit pas à classer la Mango de Kannabia vis-à-vis de ses équivalents des autres banques. Cela devait être dit. En revanche, dès que cela sera possible nous essayerons de vous proposer un test à l’aveugle des différentes ‘Mango’ du marché.

 

Pour l’heure nous nous sommes contentés de nous déshabiller et de crier ‘MangooO’ tout nus, les bras au ciel. C’était bien la moindre des choses face à la Mango de Kannabia. (NDLR: Nous ne publierons AUCUN cliché de cet incident !)

 

KANNABIA MANGO. Un parfum qui vous donne envie de vous mettre tout nu et de hurler « MangooO! », les bras au ciel, le visage illuminé. Envoûtante, sucrée, mystique. Unique en son genre.

* * *

Et puis il y a les rencontres mystérieuses. Un bracelet de la mauvaise couleur qui nous interdit un accès VIP … repli stratégique vers le comptoir des commerçants et là. Ross, venu de Californie, l’air un peu taciturne. Je lui fais l’article de notre initiative, il me dit qu’il peut nous fournir des échantillons pour le test. Rendez-vous est pris.

 

Quelques instants plus tard nous sommes dans un des box de l’immense stand Humboldt Seeds. Mon contact ne veut pas être pris en photo, il exhibe quelques fleurs. Ce sont des fleurs hybrides nommés ‘Mango Sapphire’ une variété créée par la marque Humboldt Seeds, la cuvée du patron par le grower maison. Et ça donne çeci, un petit bijou d’orfèvrerie cannabique.

 

HUMBOLDT SEEDS : Mango Sapphire.  Pure adrénaline Si un jour on parvient à encapsuler l’énergie prodigieuse du #Cannabis dans une pile. Ce sera à l’aide de la Mango Sapphire. Aboutie, entrainante, indispensable, inépuisable.

* * *

Pour un journaliste du Cannabis, approcher un responsable de chez GreenHouse, c’est un peu comme approcher un type de la NASA s’agissant de conquête spatiale. Ces gars là ont les moyens, la culture ET l’expérience de faire évoluer toute une industrie au fil de leurs choix et de leurs orientations commerciales.

 

 

Mais qu’en est il de la beuh qu’ils produisent et qu’ils consomment eux-mêmes? On s’est aussi posé la question, alors on est allé leur gratter une tête de beuh et on se l’est testé, sans autre forme de procès.

Ici on parle des créateurs des Strain Hunter, équipe du très regretté Franco Loja. On parle d’un milliardaire surnommé ‘King of Cannabis’ des dizaines d’entreprises à travers le monde depuis la production, la recherche et la commercialisation du Cannabis sous toutes les formes possibles. Green House c’est juste LA Power House Européenne du Cannabis. Une institution à la hauteur de sa réputation : le tout premier plan.

* * *

Et si tout cela, tout un empire commercial se résumait à un tout petit brin d’herbe, à une fleur de quelques grammes ? Chez nous tous les brins d’herbe sont traités de la même façon : avec attention, minutie et sans apriori.

Mais ce brin d’herbe-ci mesdames et messieurs,  c’était tout, sauf n’importe quoi. La Lemon Skunk de GreenHouse Seeds, le top niveau, un monde de saveur et une puissance sans précédent.

Alors on ne peut pas dire qu’elle nous ait surpris, nous connaissions déjà ce phénotype qui est un grand classique. Par contre elle à bien fait transpirer FX.

#GREENHOUSE Lemon Skunk /Powder Feeding.  Elle ne vous connaît pas mais elle vous aime déjà : une main de skunk dans un gant de citron. L’interprétation classique et réussie d’une épopée légendaire du Cannabis. Familière, divine, intemporelle, de la sueur en tube.

* * *

Nous n’avons rien à cacher, vous nous verrez plaisanter et rire dans tous les stands de banques de graines. De la plus ancienne à la plus moderne en passant par celles dont nous savons pertinemment que les génétiques sont communes avec d’autres.

Ici le but du jeu n’est pas de se livrer à de l’investigation commerciale, mais c’est plutôt une forme de partage ouvert, basé sur nos sensations.  Cette rubrique est réalisée en toute bonne foi et en totale transparence avec ceux qui nous font l’honneur et la confiance de nous laisser tester leur propre weed. Car ils savent aussi que si quelque chose ne nous paraît vraiment pas correct, nous nous contenterons pour le moment de ne pas en parler.

* * *

Par contre lorsque l’on tombe sur quelque chose d’exceptionnel c’est évidemment un plaisir de vous le partager. Et bien c’est justement ce qui s’est produit.

Lorsque vous vous trouvez devant le stand coloré et tape à l’oeil de Ripper Seeds, rien ne vous prépare à ce que vous y aller y trouver. En un mot : de la dynamite. Ainsi toutes ces récompenses en vitrine signifient vraiment quelque chose. Tout n’est pas que petits arrangements marketing entre ceux payent et ceux qui jugent, comme on l’entend souvent dans le petit monde de la graine. Les prix, les médailles et les coupes Ripper Seeds les méritent amplement vu la qualité de leur travail.

 

Ripper Seeds est bien une banque d’exception capable de produire des génétiques à proprement parler: ahurissantes. Notre rencontre avec la Zombie Kush de Ripper Seeds restera inoubliable. Une herbe qui se situe un cran au dessus de tout ce que nous avons goûté à Expogrow cette année : IT’S ALIVE !* (*ce truc est vivant!)

RIPPER SEEDS : Zombie Kush IT’S ALIVE !! 🤩 Créature abominable , fruit d’un esprit dérangé, elle reviendra la nuit vous manger par les pieds. Une chose terrifiante et redoutable dont il est impossible de venir à bout. 🌿Sélection officielle #Expogrow19 #LeCannabiste 🌿 #Winner

 

* * *

Puis nous sommes allés à la rencontre de notre ami Ben de Blimburn Seeds. Une banque qui fait beaucoup parler d’elle sur les réseaux sociaux cette année, en particulier par l’image, comme avec cette superbe ‘Critical Daddy’ de Blimburn Seeds ci-dessous.

 

Image’ Blimburn Seed @FB

 

Quoi qu’il en soit, l’originalité revient à la Cindy’s C99 que nous avons découvert pendant cet Expogrow. Une plante au sujet de laquelle il nous faudrait bousculer un peu les mots, car elle sent le minou. Et non il ne s’agit pas de minou ‘miaou’ pour le coup, désolé on ne pouvait pas vous mentir là dessus. Enfin là dessous, enfin bon, laissez tomber … disons qu’elle très fort et que son bouquet est … inhabituel.

En guise d’héritage génétique la Cindy’s C99 se targue de descendre de ‘Grapefruit’ et de ‘Pineapple’. L’échantillon qui nous a été confié est très réussi. La C99 est une variété dont l’intensité florale s’estompe à la combustion. Au final, elle aboie davantage que ce qu’elle ne mord. C99 : amie de la méditation et du voyage.

 

BLIMBURN : Cindy’s C99. Cendrillon est une rousse scandaleuse. Quelle partie de son corps a servi pour parfumer cette fleur? Ce rêve bleu, compagne méditative du voyageur et du yogi.

* * *

#Deux Ans

Mine de rien c’est la deuxième année que nous nous livrons à la pratique du testing libre de weed sur Expogrow. Et parmi les nombreuses banques de toutes tailles, la réputation de certaines les précède. C’est le cas de Mr Hide Seeds qui se sont distingués avec de multiples prix pour récompenser leur travail cette année à Expogrow.

 


Bref cela faisait deux ans que nous espérions mettre la main sur une fleur estampillée Mr Hide et validée par leurs soins. C’est désormais chose faite, la Sugar Lemon Haze nous a retourné le coeur le corps et l’esprit. Nous avons obtenu la fleur un peu trop tard hélas cette fois-ci. Mais c’est tant mieux pour les autres, peu de choses s’alignent en comparaison de cela. De la graine de champion. Voici hors-concours, la Sugar Lemon Haze de Mr Hide Seeds.

 

Mr HIDE Seeds: Sugar Lemon Haze.  Le beau citron, pas celui des chiottes. Deux ans à attendre sa visite… Hors concours chez nous arrivée après Multiple médaillée @ExpogrowFR ’19.  Une mélodie, une épopée une ode à la Haze. Inoubliable

* * *

Voilà, c’est terminé pour la sélection des meilleures weed de l’Expogrow 2019, un grand moment de détente et de bonheur pour tout le monde !

 

 

Remerciements : Lambsbread de French Touch Seeds, Irene Kannabia, Ross de Humboldt, Ben de Green House/Powder Feeding, Ben de Blimburn, Reeper Seeds, Mr Hide. Mais aussi nos sponsors Dinafem et Sweet Seeds, en espérant aussi voir vos fleurs très prochainement. Merci a Somatik pour ses friandises indispensables et photogéniques. Merci à Expogrow pour leur accueil et leur ouverture d’esprit, Maria on s’est encore raté, je reviendrais!

Merci aux fonctionnaires Espagnols et Français de nous avoir oubliés tout le week-end, continuez comme ça. Merci aux ‘socios’ et au Staff du Gorila Verde pour leur accueil exceptionnel et passionnant et leur herbe fantastique. We’ll be back !

 

Merci à toutes les lectrices, tous les passionnés là dehors ensemble avec le peuple de l’herbe et à très bientôt pour de nouvelles aventures dans la vraie vie. Vive Le Cannabiste !

 

 

* * *

 Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Images et texte Le Cannabiste Irun 2019 – Jean-pierre Ceccaldi et François Xavier Mombelli

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 413 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.