Merida: toute La brigade des stups vendait du stup

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN
Image Ministère de l'intérieur Espagnol // Guardia Civil

Une enquête menée par la police des polices a conduit à l’arrestation de 30 personnes parmi lesquelles la totalité des agents de la brigade des stupéfiants de Mérida en Espagne.

Selon les premiers éléments d’enquête il apparaîtrait bien que 100% des fonctionnaires de la brigade des stups se livraient au commerce de produits stupéfiants d’une façon ou d’une autre. Certains allaient même jusqu’à afficher sans complexes leur train de vie fastueux sur Facebook. 

Quand toute la brigade des stups vend du stup c’est sur le Cannabiste.

 

* * *

sweetseeds

Carton plein, banco, tapis, cent pour cent, oui 100% de la brigade des stups de Mérida en Espagne a été prise la main dans le shit. C’est tout un écosystème qui vient d’être dévoilé, tout un ‘groupe‘ désormais sur la touche, dont une bonne partie devant les juges. Un vaste scandale qui questionne la police espagnole en matière de corruption. Des faits comparables à ceux qu’on peut avoir reproché, aux BAC corrompues de la région de Marseille ou de la banlieue Parisienne. Un très mauvais film, mais en vrai.

L’opération a été pilotée par la police des polices, les ‘affaires internes’ au Sud Ouest de l’Espagne dans la ville de Mérida et diligentée par la Guardia Civil.

 

 

elpais
Capture d’écran El Pais – Tous droits réservés

 

‘Ils ont tous été cramés’

 

C’est le commentaire anonyme que confiait un policier d’une brigade voisine à cette unité, au média Catalan, El Caso. On peut aussi y lire:

 

‘Nous devons repartir de zéro. Nous devons créer un nouveau groupe’

 

Scandale et stupéfaction; c’est la totalité de la brigade de répression des stupéfiants qui a été mise à pied et mise en examen, pour trafic de stupéfiants. À cette annonce, les réseaux sociaux se sont déchaînés.

 

« Le plus frappant est l’impunité avec laquelle ils pensaient agir. Ils ne se sont pas donné beaucoup de mal pour cacher leurs revenus supplémentaires. » Certains d’entre eux ont même montré leurs pouvoirs, « comme les plus vulgaires des trafiquants de drogue », selon des sources, qui ont révélé à quel point les prévenus vivaient au-dessus de leurs moyens. – Source traduite

 

 

30 personnes ont été interpellées en tout, dont les 7 policiers de la brigade des stupéfiants de Mérida. D’après les premiers éléments divulgués par la presse régionale on suppose les faits de:

 

  • Trafic de stupéfiants
  • Trafic d’influence, corruption
  • Racket en bande organisée
  • Vol extorsion / violences
  • Production illicite de stupéfiants

 

Une réaction parmi d’autres sur Facebook: « C’est lequel qui vous a vendu de la drogue ? ….. Celui en Bleu »

estupe

 

 

Pas moins de quatre plantations de Cannabis en intérieur ont été mises à jour par la police des police au cours de cette opération. Ce sont 3000 plantes en pousse et des dizaines de kilos de produit conditionné, qui ont été saisis, ainsi que de fortes sommes d’argent en liquide.

 

* * *

 

En tout une vingtaine de crimes seraient imputés aux seuls membres de la brigade des stupéfiants. Plusieurs véhicules de luxe auraient également été saisis par la justice. En attendant leur procès quatre des cinq prévenus ont été placés en détention provisoire par les juges en première instance. Sans possibilité de caution ou de libération 

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : El Caso // El Pais // El Mundo

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 952 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.