Spannabis 2019 : un long dimanche en images

Publicité

Le temps d’un week-end Barcelone est devenue la capitale mondiale de la weed. Le festival Spannabis qui se tenait le week-end dernier a fermé ses portes Dimanche soir. François Xavier Mombelli notre envoyé spécial nous fait partager l’ambiance de ce dernier jour de festival avec ses rencontres étonnantes et toujours déjantées. Un reportage exclusif : Le Cannabiste.

* * *

#Un succès fou

D’après tous ceux que j’ai croisé, cette dernière édition de la Spannabis a vraiment tenu ses promesses. La longue file d’attente du vendredi à l’entrée, m’a rappelé les grandes heures de la légalisation du Cannabis au Canada au mois d’Octobre : des queues interminables. 

Si vous vous décidez l’an prochain à venir affronter la Spanna, prévoyez de bonnes chaussures et armez-vous de patience, on y piétine et on y patiente beaucoup, c’est une constante.

 

 

En termes de foule, le vendredi était épique, le samedi c’était pire. Une situation à la limite du confortable pour les visiteurs. Un point négatif qui devrait peut-être pousser les organisateurs vers un lieu encore plus grand pour les prochaines éditions.

Heureusement le Dimanche matin, quand je me rends de nouveau à la ‘Feria Cannabica mas grande del mondo’, on peut davantage y respirer et accéder aux stands sans trop se faire écraser les pieds ou trop jouer des coudes.

#Remise des prix

Tant mieux car après 2 jours de festival je ne suis plus très frais. Hier soir samedi, la remise des prix de la masters of rosin s’est déroulée dans un ‘rooftop’ un toit terrasse. C’est un lieu tenu secret par les organisateurs jusqu’au tout dernier moment le ‘secret place’.

Pour avoir le droit de m’y rendre il m’aura fallu montrer patte blanche et subir deux contrôles de sécurité avant de monter dans un bus sans autre explication. Une fois arrivés dans un genre de zone industrielle, on nous a demandé d’attendre dans un hangar où un troisième contrôle a eu lieu pour vérifier l’identité de chaque invité. En faisant la queue pour accéder à un ascenseur, je me retrouve avec la charmante ‘Dank Duchesse’, l’expérience devient plus agréable.

 

La queue au troisième contrôle avant de rejoindre l atipico.

#Atipico

Comme son nom l’indique, des endroits semblables, il n’y en a pas beaucoup, même à Barcelone. C’est un lieu privé et caché, à la limite de la légalité où l’on ne peut se rendre que sur invitation. Un vaste lounge moderne niché au coeur d’une discrète zone industrielle secondaire de Barcelone, quelque part du côté du port en ville.

 

Arrivés au huitième étage, on a vue sur des kilomètres depuis un immense toit terrasse, Barcelone s’illumine tout autour de nous, magique. C’est vraiment le spot idéal pour ‘rêver d’aller plus haut’ sans le moindre problème, et pour la remise des prix de la désormais célèbre coupe des Masters of Rosin.

 

Barcelone la nuit – Crédits Pixabay

Les juges de la compétition sont arrivés, il y a là, tous les concurrents ainsi que quelques chanceux qui ont mis la main sur les échantillons du concours. Tout ce petit monde est gentiment accueilli avec une coupe de ‘cava’ aromatisé aux terpènes de weed. L’accueil est bluffant.

* * *

Le moment tant attendu de la remise des prix est enfin arrivé. C’est mon ami Matteo @premier420 qui remporte le trophée dans la catégorie ‘Rosin de Hash’. Avec son équipe de la Sagrada Farm ils se sont associés a Terps Army @terpsarmy pour créer la rosin de « Ice Cream Cake« ,qui aura su séduire les juges.

Remise des prix de la Spannabis – Crédits Mor @ Fb

C’est l’occasion de les féliciter pour leur travail, sans oublier Scorpion Venom @scorpion420 qui a remporté le prix de la catégorie ‘Rosin de Fleurs’ avec sa« Wildberry live rosin ».

 

La sagrada farm x Terps Army Vainqueurs Catégorie Hash rosin

 

Scorpion Venom @scorpion420
Crédit Mor @FB

#Spannatris

Pour pouvoir arriver à l’heure dimanche matin, j’ai dû quitter la soirée un peu tôt. Aujourd’hui je rejoins ‘Federico’ de chez BFS Seeds, c’est une banque de graine basée en Uruguay. Federico sur Insta @sud_american_east_coast_extract, c’est un maître de l’extraction de Cannabis en Amérique du sud. Il m’invite à prendre place à ses côtés dans un salon au stand. 

 

 

Federico n’a pas participé à la masters of rosin cette année. C’est donc un privilège assez exclusif de goûter à ses créations hors-concours. J’exhibe moi même quelques résines qui me restent de la compétition MOR et nous voilà embarqués dans une session de ‘wake and bake’ dans les règles de l’art. Il n’est que 11 heures du matin et le sublimator m’envoie déjà des signaux de fumée : ‘Lève toi et marche Cannabiste’.

 

Barcelone – Crédit Pixabay

‘L’after petit déjeuner’ aurait bien pu durer des heures. Ragaillardi, je repars à l’assaut de la Spannabis. Direction le stand de Holy Seeds Bank, je vais saluer Ioana, une des propriétaires. Lorsque j’y arrive, je me trouve nez à nez avec une vieille connaissance Marc Emery avec qui j’avais dîné à Toronto en octobre dernier. 

Depuis que nous nous sommes vus, Marc n’a pas remis le pied chez lui, en authentique globe-trotter Cannabique, il poursuit inlassablement son tour du monde des meilleurs spots. Marc revient  tout droit d’Afrique du Sud. Il évoque la destination en termes élogieux, à son avis c’est devenu une destination de premier ordre pour les amateurs de Cannabis. (NDLR: c’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd).

Marc comme à son habitude est intarissable d’anecdotes et de nouvelles histoires, la conversation s’étire, Nous faisons aussi connaissance avec @CaptainHooter, célèbre critique Hollandais des CoffeeShops d’Amsterdam

Marc Emery venu jouer les Fanboys à la Spannabis

Mais il est déjà temps de filer, j’ai un rendez vous très spécial que je ne veux absolument pas rater. Je salue tout ce beau monde avant de me mettre en chemin. Au passage devant le stand de Greenbear @cervezagreenbear, impossible de décliner l’invitation de Matteo, je risque d’être un peu en retard, mais cela en vaut la peine.

 

Le fabricant Espagnol de bière aux chanvre Greenbear

La petite bière au chanvre produite par Matteo est aromatisée au chocolat ! Il veut absolument que je la goûte. Comme je suis un reporter dévoué, j’accepte de me sacrifier au nom des lecteurs. Me voilà assis devant un demi litre de bière succulente au chanvre et au chocolat. 

On papote, je sirote avec délectation. Verdict : niquel, j’en reprendrais bien un peu, mais cette fois-ci j’ai réussi à me mettre en retard, je file entre les allées direction le taxi. Derrière au loin, une voix m’interpelle, un accent Américain que je connais bien me crie de loin: « Hey Frenchoi !!! » 

* * * 

Ngaio Baelum sa casquette rose à fleurs de Cannabis vissée sur ses dreadlocks m’interpelle. Je lui dis où je vais et pourquoi je ne veux être à la bourre, ses yeux s’écarquillent : « OK, I Come with you ». Nous voilà NGAIO de cooking on High/ Netflix et moi dans un taxi à Barcelone, direction le HQ.

 

Image François Xavier Mombelli – Le Cannabiste tous droits réservés –

#Weeds

Je pénètre dans le HQ club en compagnie de Ngaio, nous nous séparons sur le perron et je la retrouve enfin, radieuse et souriante. Derrière une tasse de thé au gingembre face à moi, se tient le Dr Dina, elle me dévisage tout sourire. « How are you Fwanssoi? »

 

Croyez le si vous voulez, mais aujourd’hui j’ai rendez-vous avec le Docteur Dina, c’est LA Cannabiste Américaine ultra célèbre dont la vie a servi de référence pour l’écriture de la série culte Weeds. C’est un personnage clé du monde du Cannabis moderne aux USA. Dina est une amie personnelle de l’artiste SnoopDog, c’est de lui qu’elle tient d’ailleurs son fameux titre de Docteur Dina. C’est un honneur d’avoir quelques instants pour lui parler et surtout pour écouter cette Cannabiste de prestige.

 

Image François Xavier Mombelli – Le Cannabiste tous droits réservés –

Nous passons ensemble un moment délicieux, Dina me parle de la ‘MILF’ cette herbe unique qu’elle produit exclusivement pour Snoopdog depuis des années. C’est bien confirmé, l’authentique héroïne de weeds à les yeux revolver…

Par contre la vraie Nancy Botwin n’est pas une midinette, c’est une femme impressionante. Une femme de tête, une femme de coeur et je dirais, en particulier une femme de raison en matière de weed. Pas étonnant qu’on en ait fait toute une série. D’ailleurs pour être franc avec vous, je lui aurais moi-même volontiers écrit tout un roman <3.

Mais @drdina420 est ici pour une interview avec David @griazny. Une fois son thé terminé, Dina doit déjà filer. Elle me claque une bise, me glisse sa carte et me propose de la recontacter. J’accepte, aux anges, je bafouille un au revoir, je crois qu’à ce moment là j’ai eu un air un peu idiot.

 

#French Connection

Pendant ce temps-là au HQ sur la table d’à côté, Andrea et @arnautango préparent une dégustation des Rosin en compétition, une de plus ! À vrai dire on ne s’en lasse pas. Je peux goûter de nouveau aux gagnants de la Masters of rosin. Sensations intenses, parfums, Barcelone s’illumine à nouveau … À ce  moment-là je sens tout mon corps vibrer …

Ah non zut c’est le téléphone ans ma poche. Je dois filer, direction le ‘firehouse’ @fire_housebcn4, on m’y accueille très chaleureusement, Le Cannabiste est toujours le bienvenu ici.

 

Le coin des aromatiques au Fire House – Image Firehouse @ FB

Ce club qui est géré par des Français est souvent utilisé comme lieu de tournage pour @ozo420_ . J’y retrouve mon pote Manik de chez @deuwi_official. Nous discutons de notre expérience Spannabis, le temps file agréablement. 

Oops mon avion décolle dans 3 h, il va falloir la jouer fine, je rentre boucler ma valise, sandwich café en vitesse, taxi. Barcelone s’éclipse comme elle est arrivée : belle discrète et parfumée. Le temps d’y repenser et mon avion a déjà décollé, atterrissage prévu en douceur …

* * *

Remerciements Cannabiques : Jorge Cervantes, Shantibaba, Mila Jansen, Michka, Professor Q, Mat Beren amitiés à toutes les délégations françaises Respect a French Connection Afficionados, French Touch Seeds, Wanted Seeds, Deuwi, CBDSomatik, Dabbers Delights, Organiquement votre, Max Andrieu, Michka, un coucou amical à tous ceux que j’oublie, je ne vous oublie pas. FX.

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 307 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.