Canna-Dîner de rêve: *Cultured* Create & destroy

Publicité

Le producteur Franco Californien Botafarm Genetics est désormais le co-organisateur de superbes dîners cannabiques évènementiels, baptisés Cultured : Create and Destroy. Dans la lignée d’émissions culinaires comme Bong Appétit sur la chaîne Vice, les producteurs dont le chef Nate Santana viennent de proposer un dîner Cannabique comme le monde en avait rarement vu. Mention ‘Épique’ pour leurs gâteaux en fin de page : Dégustation sur Le Cannabiste. Nous sommes accompagnés de Julien de Botafarm Genetics.

* * *

Rien que d’entendre le nom du lieu où ça se passe, vous serez surement un peu dans les nuages vous aussi, Venice Beach, Los angeles California. C’est une rencontre entre deux experts du goût Julien de Botafarm, le cultivateur et Nate le chef du Wallace à Culver city. Dès leur rencontre l’idée de repas infusés a germé.  Après avoir trouvé un lieu ils ont travaillé sur le menu. Vous vous apprêtez à rentrer dans un autre monde, tiens prenez ces jolis glaçons avec une feuille de Cannabis dedans. Vous savez comment ils sont obtenus? Par découpe au laser. 

Quand la gastronomie devient un terrain de jeu, bon Cannapétit.

 

Le but : s’éloigner des vieilles recettes comme le bhang le beurre de Marrakech et les brownies … etc. Donc ici on travaille partir du distillat, il s’agit du concentré le plus pur que l’on puisse trouver obtenu à partir de distillation fractionnée. C’est à dire que l’on sépare tous les composants .. d’un côté les cannabinoïdes, de l’autre les terpènes les cires et la chlorophylle. Il s’agit ni plus ni moins d’une distillation par le biais d’une sorte de gros alambic un peu spécifique qui sépare les composants. Comme celui là.

 

Voici le genre d’alambic à partir duquel on obtient le fameux distillat de Cannabis pour cuisiner

 

#Cannabinoïdes

On peut cuisiner très facilement avec ce produit car il n’a aucune saveur … le gout uniforme de verdure, cet arrière goût d’épinard disparaît complètement. Ensuite il est possible d’inclure au choix les terpènes à la demande pour le goût recherché.

C’est ainsi qu’il nous a été possible de réaliser lors de ce dernier repas des huîtres à la Jack herrer. Pour les terpenes le secret bien entendu c’est le dosage, le palais vous dit tout de suite si vous êtes sur la bonne voie.

« Avant dernier plat , en général on utilise plutôt de huile d’olive infusée au CBD pour compenser un peu l’effet du THC et prolonger l’expérience du repas avec bonheur pour tout le monde. D’une manière générale avec les cannabinoïdes on parle de micro dosage chez nous. Pas question de terminer sur le canapé ou même aux urgences en milieu de repas. C’est une expérience culinaire spirituelle gustative et sensuelle, pas un concours de défonce. »

 

Canna-Cigares préparés par Botafarm. Ce sont des fleurs de Cannabis dans des feuilles, le tout séché autour d’un bâton et tenu par cette cordelette. Objet attentatoire et tout à fait fascinant n’est ce pas ?

 

« Les invités reçoivent de toute façon un vape-pen Botafarm avec le même distillat que celui qui se trouve dans la cuisine en arrivant et un gros Canna Cigare les attend à la fin du repas pour les amateurs. Dans nos repas les gens se rencontrent se détendent et apprennent à découvrir toute une dimension culturelle et j’irais jusqu’à dire artistique, du Cannabis de très haut standing. »

#Choix des variétés et mariage des saveurs

« Le chef Nate Santana choisit les variétés, je me souviens d’un ragoût de faisan à la blueberry muffin qui avait totalement bouleversé le plat, les saveurs fruitées de la plante peuvent aussi transformer complètement. De mon côté j’harmonise les vape-pens en conséquence et les notes citronnées vanillées des vapoteuses viennent aussi couronner cet esthétisme terpénique.

Je crois que Nate et moi avons respectivement un certain sens de l’élégance du goût chacun dans sa spécialité et c’est pour ça qu’on s’entend si bien. » Julien de Botafarm

 

Entrée : Huîtres Kumamoto sauce piquante fermentée, infusée par Botafarm avec 2 mg de Cannabinoïdes terpenes de Jack Herer

* * *

1er plat Courge ‘acorn’ pistou à la grenade et à l’OG kush , service avec du fromage Mexicain cotija et des graines de tournesol confites

* * *

 

Deuxième plat : Tartare de boeuf sur tostada, purée de tomate grillée , jaune d’oeuf gélifié , crème de citron vert, herbes. Le tout saupoudré de fleurs de Cannabis de la variété Mimosa de chez Botafarm

* * * 

 

Longe de porc ‘al pastor’ avec un pesto de tomatillo grillé, escabèche, ananas déshydraté, saupoudré de fleurs de Cannabis de blueberry muffin Botafarm

* * *

 

La sensation sucrée : « Sweet Mary Jane » Préparé en secret dans une pièce à l’abri du regard des convives. Servi en musique avec la chanson « Mary Jane » Rick James

Mascarpone, biscuit pate d’amande, cerises confites, cerises fraîches, pot en chocolat blanc caramel beurre salé

Un dessert incroyable, bruyamment plébiscité par les convives

* * *

 

Cocktail #1: ‘old fashioned’ au bourbon infusé aux graines de cacao. Servi avec une pipette de terpenes au strawberry banana – Ce cocktail ne contient qu’une demi dose d’alcool soit 2 ml est servi avec une goutte d’huile de CBD.

Les glaçons gravés au laser sont l’oeuvre de l’entreprise US spécialisée WestCoast Ice Pro

Cocktail #2 : Margarita agua fresca de goyave au mezcal, un mélange léger et original, petite goutte de CBD incluse

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Images Botafarm Genetics Los Angeles – Tous droits réservés – 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 325 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.