La police du Michigan dégaine le Ranger Nasal

Pour lutter contre la prolifération des plantations de Cannabis en extérieur une ville du Michigan aux USA, vient d’équiper ses hommes de l’arme ultime : Le Ranger Nasal.

Le Cannabiste lève le voile sur ce véritable Némésis de la Marijuana sauvage qui permettrait aux officier de flairer la piste de vos plants sur des kilomètres.

* * *

La weed, ça sent fort la beuh. Vous aurez beau dépenser des fortunes en filtre à charbon et autres gels dévoreurs de molécules olfactives. Le Cannabis, ça fouette grave, indoor comme outdoor et c’est d’ailleurs en grande partie pour cette raison qu’on l’aime autant.

Mais vous savez, les goûts et les couleurs … L’odeur de la beuh ne plaît manifestement pas à tout le monde.

Pour toute une partie de la population, le Cannabis, c’est l’odeur de la panique, le fumet de la défaite, l’effluve de l’interdit qu’on ne parvient à faire appliquer. En un mot, le parfum si ténu de la prohibition.

 

 

* * *

Alors sans aller chercher plus loin, c’est directement  par ce biais que les autorités du Michigan se sont emparées de la question.

Sus à l’odeur ! voici le Nasal Ranger ou Ranger Nasal ça dépend dans quel sens vous prenez le cône ;).

#3400$

La petite ville de Bessemer dans le Michigan, est un endroit dont vous entendrez probablement parler pour la première fois aujourd’hui, nous aussi.

C’est un petit coin d’Amérique bien tranquille, où il ne se passe généralement pas grand chose.

La ville de Bessemer dans le Michigan

Image cityofbessemer.org – Tous droits réservés

Pour lutter contre la production sauvage de Cannabis en extérieur le conseil municipal vient d’équiper sa police du Nasal Ranger, un outil capable de renifler du Cannabis à grande distance pour en localiser la source.

* * *

Le Nasal Ranger est un amplificateur de signaux olfactifs, un genre de boost pour les odeurs si vous préférez.

Le principe du cône pour élargir et concentrer les effluves vers le nez des officiers. Voici en gros le principe de fonctionnement qui est comment dire : ‘assez simple’.

 

Image Wikimedia Commons – Tous droits réservés

Mais surtout le Nasal Ranger, ça n’est pas un truc donné: 3400$ pièce, à ce prix le jouet pour policier ferait bien d’être rentable.

C’est aussi l’avis du Maire de Bessemer Adam Zak. Lui était contre l’achat du Nasal Ranger. Mais devant le vote de ses conseillers en faveur de ce budget a déclaré :

« Ce serait dommage de dépenser cet l’argent et de ne pas le voir justifié devant le tribunal. » Adam Zak Maire de Bessemer Michigan / Newsweek

 


Le fonctionnement explique du Nasal Ranger. Bah oui à 3400$ pièce pour un cône en plastique il fallait au moins la notice en 3D.


#Légalisé !

Le plus drôle dans cette histoire, ça n’est pas le ridicule de l’objet, ça n’est pas non plus l’idée incongrue de s’en servir. Le plus drôle ça n’est toujours pas son prix excessivement prohibitif non.

Le plus drôle c’est que dans l’état du Michigan le Cannabis à usage social est légalisé depuis Novembre 2019 … 

* * *

  • Possession légale jusqu’à 57 grammes par personne dans la rue
  • Possession légale de 284 grammes à la maison
  • 15 grammes en tout de Cannabis concentré
  • Culture légale à domicile : 12 plants maximum

 

Là en principe 98% d’entre vous se sont déjà exclamés : « Je suis Michigan« .

Alors pourquoi le Nasal Ranger nous direz-vous? La subtilité tient dans les petites lignes de la loi ‘Michiganaise’.

La régulation de cet état interdit en quelque sorte de mettre son Cannabis au soleil à la vue de tous en extérieur : « Cachez ce plant que je ne saurais voir ! »

 

Qu’elles poussent à des fins médicales ou récréatives, toutes les plantes de cannabis doivent être cultivées dans des installations fermées à clé, sécurisées et fermées qui ne sont pas visibles par le public.

* * *

Et voilà où le bât blesse : Le Cannabis est légal mais au Michigan, il ne peut pousser légalement que dans des endroits cachés, comme des serres intérieures, des placards etc..

 

 

Image @ reddit

La réalité manifestement c’est que les cultures sauvages de Cannabis se multiplient en extérieur, ce qui visiblement irrite les administrés.

Or ça tombe bien car la loi du Michigan prévoit des sanctions assez lourdes pour ceux qui cultiveraient plus que ce qui est autorisé :

  • Au delà de 12 plants –> 24 plants : 5000$ d’amende
  • A partir de 24 plants : 7 ans de prison et jusqu’à 500 000$ d’amende

Mais grâce au Nasal Ranger, tout va rentrer dans l’ordre, car à présent les fins limiers de la police du Michigan auront du pif, un gros même, en forme de cône. À défaut d’un nez rouge, un gros cône blanc c’est déjà ça.

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Newsweek ///  TFTP /// Inquirer /// Futurism ///  Youtube

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 672 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.