Mission Parlementaire : J.B. Moreau nous répond

Publicité

Une Mission d’Information Parlementaire autour des questions relatives au Cannabis, vient d’être annoncée à l’Assemblée Nationale. C’est à l’initiative du député LREM Jean-baptiste Moreau, qu’une série d’échanges publics vont s’y tenir dès le mois de Janvier. Au programme: de nombreuses questions  brûlantes, toutes relatives à la belle verte.

Afin d’y voir plus clair, Le Cannabiste est allé pour vous ce matin, à la rencontre du Député Creusois qui visiblement, essaye de faire bouger les choses, interview dans cet article.

 

* * *

L’odeur de la weed est dans l’air du temps. Une fois encore les parlementaires Français, vont se réunir. Élus de tous bords, 33 députés sont attendus pour croiser leurs différents points de vue lors de débats, attendus en Janvier.

Les questions porteront sur les sujets qui entourent l’usage et le négoce du Cannabis en France sous tous les angles, CBD, THC et chanvre.

Le but sera sans doute d’essayer de comprendre ce qu’il faut faire de ce machin-là, ici, chez nous, à l’avenir. Voici la page de l’assemblée nationale dédiée à cette initiative.

#Good morning Le Cannabiste

Ce matin pour bien commencer la journée, à la rédaction, on s’est un peu fait allumer sur Twitter, même si on reconnaît qu’on l’avait un peu cherché. 😉

Mais c’est surtout, de savoir par qui on s’est fait allumer … ?

On s’est fait allumer par Bérangère Abba. Elle est:

« Députée de Haute-Marne • french MP • Secrétaire de l’ @AssembleeNat 🌱Déléguée Transition Écologique @EnMarchefr 🌱CNTE🌱Présidente GE Parcs Nat🌱Rapporteure LOM « 

* * *

Ensuite ne vous en faîtes pas, tout est rentré dans l’ordre et Madame la Députée a tenu à s’excuser sur Tweeter pour ce message un peu malheureux.

Et d’ailleurs, franchement on ne lui en veut absolument pas, au contraire sa réaction l’honore. Madame la Députée vous êtes toute pardonnée *coeur avec les mains *


 

#Sur le papier

En matière de ganja il faut bien reconnaître, que d’une certaine manière, beaucoup de Français commencent à douter qu’on ne parvienne à sortir par le haut, d’une crise sanitaire et sociale, qui empire graduellement, depuis plus de 49 ans. (NDLR: c’est vrai que … dit comme ça …)

 

 

Comme le faisait remarquer un ami, ce matin sur Twitter « on est sur une moyenne d’1 commission parlementaire #cannabis/ #drogues tous les 4 ans… pour quel résultat? »

* * *

#Interview

LC: Bonjour Mr le Député pourquoi remuez-vous ciel et terre, pour le Cannabis aujourd’hui ?

Je constate que la question du Cannabis est un sujet qui fait question depuis des années et qui revient de manière cyclique, dans public, un peu comme un ‘marronnier‘, pour employer une expression consacrée.

Je crois qu’il faut regarder la situation en face et se demander pourquoi en France on n’avance pas là-dessus. Il me semble que nous sommes enfermés dans des postures dogmatiques d’où je pense qu’il nous faut sortir.

 » … un débat rationnel, mesuré et dépassionné

Nous devons garder à l’esprit 3 choses : la modernisation de notre société face à d’autres modèles étrangers fonctionnels avec la légalisation, la détresse des patients Français, la nécessité économique de nous adapter à ces besoins avec une production Française de Cannabis encadrée.

Je pense qu’il est temps de légiférer sur la question du CBD et d’amener un débat rationnel, mesuré et dépassionné sur les autres usages du Cannabis dans notre pays.

 

Image Jean-baptiste Moreau @ FB – Tous droits réservés

LC: Dans cette assemblée une majorité de partis sont contre la liberté de consommer du Cannabis. Vous espérez néanmoins que les élus vont contredire la ligne de leurs partis ?

Vous savez, d’abord les lignes des partis politiques Français ne sont pas toutes aussi tranchées qu’on l’imagine. * sourire *

Il me semble que nous devons essayer de dépasser les clivages de principe pour nous concentrer ensemble sur les arguments pour ou contre la légalisation.

 » … des positions trop dogmatiques

Chaque personne aura un vécu et une opinion à ce sujet. Mais ça n’est pas ce qui importe. Ce qui importe c’est la dimension sociétale des questions liées aux lois sur le Cannabis en France. Je suis convaincu que les lignes propres à chaque parti, sur ces sujets, ne devraient pas constituer un frein aux échanges pendant ces débats.

Je pense qu’il faut surtout éviter de se retrouver sur des positions trop dogmatiques en la matière. 

 

Image Jean-baptiste Moreau @ FB – Tous droits réservés

LC: Imaginons que la commission se prononce POUR la légalisation contrôlée du Cannabis à usage social, imaginons … qu’est ce que ça peut changer?

Ce sera une première étape pour réfléchir ensemble à des changements concrets. La question est clivante et sera certainement conséquente à l’échelle de notre pays. 

Il ne faut de toute façon, pas s’attendre à des changements majeurs avant les prochaines échéances législatives nationales. Si changement il doit y avoir, cela devra passer, à mon avis, par les urnes. Le Cannabis sans doute sera un thème porteur et clivant de la prochaine élection présidentielle.

 

 

LC: Vous en avez parlé avec ‘le patron’ du Cannabis? Il en dit quoi personnellement Mr Macron?

Comme vous l’imaginez nos échanges avec le Président sont de nature privée. Je le sais attentif à ces questions sur lesquelles nous avons échangé par le passé. Mais si ça peut confirmer ce que je vous disais plus haut: Le Cannabis ne fait pas partie des sujets prioritaires à propos desquels nous échangeons aujourd’hui.

 » … une expression mal définie

LC: Est-ce que vous comprenez pourquoi l’expression ‘Chanvre Bien être » fait un peu rigoler 5 millions de nos concitoyens ?

Oui j’en suis parfaitement conscient, j’ai moi-même du mal à m’y habituer *rire*. J’imagine très bien que l’expression a été choisie pour désigner du Cannabis à faibles teneurs en Cannabinoïdes avec en particulier du CBD. Mais peut-être qu’il faut la faire évoluer, cela reste à mon avis une expression mal définie.

Image Jean-baptiste Moreau @ FB – Tous droits réservés

LC: Si vous soutenez l’idée de la légalisation alors pourquoi ne pas dénoncer l’amende forfaitaire ?  Quel sera le rôle du Monsieur Amende dans cette commission? Fallait-il l’inviter?

Je reconnais qu’il y a une certaine dichotomie là-dessus, mais le propre du débat parlementaire c’est de pouvoir opposer tous les points de vue justement. Je tenais en particulier à convier Mr Pouillat comme Mr Véran ou Mr Bernalicis, car je sais que de ces échanges pourra sortir une expression rationnelle et mesurée donc utile.

On n’a pas cherché à mettre en place un débat en faveur de la légalisation justement, mais on a d’une certaine façon libéré la parole politique à cet endroit. J’ai personnellement hâte de voir ce que vont donner nos échanges.

 

Image Jean-baptiste Moreau @ FB – Tous droits réservés

LC: Ça vous est déjà arrivé de consommer du Cannabis légal (chanvre, CBD) ?

Absolument d’ailleurs c’est légal et en vente libre dans toute l’Europe vous le saviez? *rire*

Pour ma part, je me suis contenté de gouttes au CBD car je ne fume pas et c’est mauvais pour la santé ! Merci de m’avoir donné l’occasion de m’exprimer, bonne route à vous Le Cannabiste.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Interview exclusive réalisée par la rédaction au téléphone le 20 Décembre 2019 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 542 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.