NoPoukave: 3 raisons de ne pas balancer votre voisin

Publicité

Madehellin Body Lecannabiste

L’heure est à la rage, au conflit armé entre l’état et les amateurs de pétards. Chaque jour des dizaines de peines sont prononcées par la justice Française. Des tonnes de Cannabis saisies des centaines de personnes arrêtées, interrogées puis condamnées. Chez les fromages qui puent la guerre à la drogue bat son plein, c’est pour votre bien.

Le Cannabiste se pose en votre compagnie 5 minutes pour réfléchir à une question importante: pourquoi balancer votre voisin finira inévitablement par vous nuire en retour.

Conseils pratiques et sympas: voici 3 (bonnes) raisons de pas balancer votre voisin.

 

* * *

 

En principe, la force publique cela devrait servir à protéger et à défendre les citoyens paisibles. En France la force publique lorsqu’elle ne sert pas à  matraquer la presse, on l’emploie aussi pour faire la guerre à la drogue, c’est à dire la guerre au Cannabis, qui nous coûte un #PognonDeDingue.

Image parodique

DR
Photomontage – Image NC @ Twitter

 

On pourrait se satisfaire en deux mots du principe suivant: les nervis de Darmanin n’ont pas besoin qu’on leur tienne la matraque. Mais ce serait sans compter sur notre collaboration pour faire tenir un régime qui n’est possible désormais possible que grâce à brutalité assumée de la force publique.

 

 

Oui ces dernier temps, la Macronie est un endroit où il vaut mieux se tenir loin de la police si vous voulez vivre vieux et rester en bonne santé. Mais vos voisins eux, le savent-ils aussi? Essayons de le leur expliquer.

#Ce sont vos voisins!

Tout d’abord pour comprendre cet article il faut définir une notion importante : le vivre ensemble.

Le vivre ensemble ça n’est pas un gadget électoral, ça n’est pas une posture que des dindes ministérielles viennent représenter au petit écran en se dandinant sur de faux-airs de compassion, non.

Le vivre ensemble c’est tout simplement votre réalité, notre quotidien, tous du même pays, tous autour de la même langue, tous d’accord autour de valeurs minimales, essentielles à notre communauté nationale, au rang desquelles la toute première: la dignité humaine.

 

* * *

 

Oui nous sommes fiers de ce que nous sommes et tous ensemble ‘la France’ cela signifie quelque chose depuis bien plus longtemps que nous ne vivons vous et moi. D’ailleurs des tas de gens ont donné leur liberté et leur vie pour en arriver là. Cette chose à un sens.

Et lorsqu’on fait appel à la force publique pour 4 plants où une odeur d’herbe ça n’est pas soi même que l’on avilit, ça n’est pas le voisin, c’est cette idée : la France, digne et tolérante. Vous valez mieux que cela.

 

Papy fait de la resistance 16
Capture d’écran: Papy fait de la résistance – Image @ Christian Fechner

 

Nous avons compris depuis 1940 que notre nation ça n’est pas la délation, notre nation c’est nous, et nous devons nous protéger les uns les autres face à la force publique. Alors bien sur, ce raisonnement tient tant qu’il n’y a ni drogue ni violence.

Mais si nous sommes toujours là pour l’écrire demain, vous verrez chers amis, que l’amnistie judiciaire et l’effacement des condamnations sont les meilleurs amis de la légalisation du Cannabis qui s’en vient. C’est inévitable.

Alors pour celles et ceux qui auront ‘poukave’ il leur restera l’amitié des forces de l’ordre et le miroir qui renvoie tous les matins face à soi l’image d’un pourri, pour le reste de votre vie.

Et puis franchement, pour aller dénoncer les gens qui vivent près de chez vous et s’attendre à vivre en paix ensuite, il faut être au moins aussi intellectuellement limité que Gérald lui même.

 

Dernier exemple en date:

 

#Le Cannabis n’a jamais tué personne

Réfléchissez-y bien avant d’appeler la police pour quelques joints chez l’habitant d’à côté! Pourquoi ?

  • Les fumeurs sont la plupart du temps des gens pacifiques et détendus parfois bruyants et désordonnés mais rarement néfastes, si ce n’est leur entêtement à braver la loi
  • La drogue légale l’alcool, détruit 41000 vies par an c’est 112 personnes qui meurent de l’alcool par jour et vous ne dites rien à la police?
  • Depuis que le monde est monde le Cannabis n’a jamais tué directement personne, si vous pensez sauver des vies en dénonçant les Cannabistes, vous ne ferez que gâcher la votre et celle de vos concitoyens

 

unnamed
Image: Le deuxième Souffle 1966 – Jean-pierre Melville / Productions Montaigne – Editions René Chateau – Tous droits réservés

 

#La misère sociale

Les Anglophones ont un proverbe fleuri pour expliquer le concept que nous allons dérouler ici pour vous.

 » When the shit hits the fan »

Cela signifie mot à mot : « Quand la merde aura atteint le ventilateur. »

 

tenor

 

Car enfin, que croyez vous que fait la justice en pratiquant l’amende et l’enfermement. 1 + 1 +1 + ?….

Remplir le tonneau de la misère sociale jour après jour,  jusqu’à ce que le délateur, la balance, le ‘poukave’, ne se retrouve seul entouré par un océan de larmes.

 

* * *

Une société ne marche pas à l’exclusion, elle ne marche pas à l’enfermement. Nous sommes 5 millions en France, c’est une personne sur 10. Nous sommes vos employés, vos dirigeants, vos ministres, vos enfants, alors à moins d’aller vivre sur la lune, ici on a besoin de tout le monde.

 

 

maxresdefault 1
Capture d’écran: Papy fait de la résistance – Image @ Christian Fechner

 

Priver, humilier, amender, enfermer pour du Cannabis par centaines, par milliers, c’est comme alimenter un gros tas de fumier chaque jour au milieu de nous.

Pauvreté, exclusion, injustice … le poukave nourrit en toute bonne conscience le tas de merde qui va inévitablement monter jusqu’au ventilateur. Et lorsqu’il y sera il y en aura pour tout le monde, ce processus est déjà En Marche, avec la guerre à la drogue de Manu.

 

Capture d’écran: Pinot simple Flic -© 1984 G.P.F.I. / Arturo Productions / TF1 Droits Audiovisuels Tous droits réservés

#Le marché noir

Imaginez un grand stade, un très grand stade. 150 000 gendarmes 100 000 policiers d’un côté, 250 000 trafiquants de l’autre. C’est ça le match de la prohibition aujourd’hui.

La prohibition a tellement bien échoué après 50 ans de lois ultra sévères, que le problème à pris des proportions épiques, il faut dire que la corruption made in France, l’y a bien aidé.

 

À lire sur Le Cannabiste

poukalarg

 

 

Alors réfléchissez bien, lorsque vous regardez autour de vous, que voyez vous ? Des maisons, des autos, des projets? Vous savez ce qu’on peut y voir aussi? Des dettes, des crédits, des montagnes d’argent promis. Et croyez-le ou non c’est comme cela que fonctionne le marché noir, sur le principe de la dette.

Alors que croyez-vous qu’il se produise lorsque vous aurez ‘poukavé’ et que le voisin se fera arrêter?

Plus de dettes

Que se passe t-il lorsqu’une personne part en prison pour du Cannabis et laisse sa famille derrière lui?

Plus de dettes

Que se passe t-il lorsqu’on prend le permis de conduire d’un travailleur à la va vite, le privant de ressources?

Plus de dettes

Et bien on va vous le dire en 1 mot : « Autopoïese »

 » L’autopoïèse (du grec auto soi-même, et poièsis production, création) est la propriété d’un système de se produire lui-même, en permanence et en interaction avec son environnement, et ainsi de maintenir son organisation (structure) malgré son changement de composants (matériaux). » -Source-

La prohibition nourrit la poukave qui se nourrit elle même de la prohibition. Quand les systèmes du droit et du pouvoir ont atteint leur limite il reste la conscience citoyenne, le choix du vivre et du laisser vivre.

 

* * *

 

Personne n’a envie de se retrouver dans un pays tenu par les mafias et le crime organisé. Et la seule arme utile dont nous disposons c’est le choix de les priver de leur économie. Croyez le ou non mais en plus de ne rien coûter la légalisation du Cannabis remplirait les caisses de l’état et rendrait le contrôle et la prévention possibles.

Définir la paix sociale ça passe aussi par le fait de garder sa langue dans sa poche.

#Nopoukave, si vous ne le faites pas pour nous, faites le pour vous, la mer monte.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos Jean-Pierre 828 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.