Angleterre : le CBD N’importe Nawak

Publicité

 En Angleterre le CBD est devenu en très peu de temps un gadget à la mode pour vendre tout et n’importe quoi, surtout n’importe comment. Le Cannabiste vous raconte comment Carly Barton, la première patiente Anglaise du Cannabis Médical vient de donner une bonne leçon à l’industrie du CBD en refusant de se plier à cette comédie sexiste. Angleterre : le CBD N’importe Nawak, c’est un sujet de la rédaction.

* * *

Alors qu’en France le chanvre bien-être fait rêver les agriculteurs les commerçants et les pharmaciens; outre manche le CBD connaît aussi une très forte expansion depuis quelques mois. Dans les publicités, la molécule légale se pare de toutes les vertus mais n’a encore tué personne à coups de ridicule.

 

Apprendre que les Anglais soient plus libéraux que les Gaulois, cela ne surprendra personne. Il suffit de quelques minutes devant la télé pour s’apercevoir que la pub Anglaise n’a pas grand chose à voir avec la notre. On se rapproche davantage parfois de ce qui se fait aux USA par exemple, où les règles strictes de la censure nationale ne viennent pas brider en permanence la créativité des annonceurs. (NDLR: c’est dit!)


#Sexiste

En 2019, la société au Royaume uni comme en France change à la vitesse grand V en ce début de millénaire. À la bien pensance locale s’ajoute désormais, une couche de conservatisme religieux de plus en plus répandu.

Résultat: une première loi pour bannir les publicités sexistes vient de voir le jour, ce qui serait plutôt une bonne nouvelle, car il faut se dire que de côté là, les Anglais pour qui le maître mot est tolérance, ont des annonces publicitaires assez salées.

Publicité Anglaise pour la marque Diesel :l’Intelligent possède le cerveau mais l’idiot a les couilles

#Bilzerian

Dan Bilzerian, c’est un peu l’antéchrist de la bonne morale, il s’agit d’un millionnaire qui doit sa fortune à son excellence dans la duplicité, c’est à dire au poker.

L’homme qui bénéficie de nombreux fans en ligne, affiche quotidiennement sa réussite phallocrate aux côtés de jeunes femmes lascives depuis son jet privé, sa piscine ou sa salle de sport. Réputé pour incarner la virilité moderne, on lui doit de nombreux clichés où les armes côtoient le cul, il ne se déplace qu’accompagné de son harem. Bilzerian a d’ailleurs plusieurs fois défrayé la chronique pour des actes de violence sur ses accompagnatricesUn grand humaniste, doublé d’un philosophe. Florilège.

Et comme au demeurant Bilzerian est un peu amateur de pétards, il ne lui aura pas fallu longtemps pour lancer sa propre marque de produits au CBD : ‘Ignite’.

Au niveau image de marque, on vous laisse regarder le clip officiel de la soirée de lancement. (NDLR: Mais qui sont ces gens?)

#Carly

A ce stade la moitié d’entre vous se disent déjà qu’on a prétexté de l’actualité pour exhiber des fesses et du CBD ? Pas du tout…

En fait l’actualité de ce lundi c’est la tenue la semaine dernière du Europe CBD Expo de Londres, un événement de taille que les organisateurs avaient planifié depuis Novembre 2018.

 

 

Seulement voilà. Parmi les personnes invitées à prendre la parole lors de l’inévitable débat public, se trouvait en principe notre amie Carly Barton dont nous avons déjà parlé sur Le Cannabiste.

 

Carly est très malade mais c’est surtout une fille intègre, ce qui se rapproche le plus de l’idée qu’on peut se faire d’une militante humaniste, désabusée par la prohibition du Cannabis médical. Carly dénonce régulièrement l’hypocrisie qui consiste à produire industriellement du Cannabis dans des hangars Anglais pour l’exportation, au profit des multinationales pharmaceutiques, alors que les malades Britanniques peinent à se soigner dignement.

* * *

Carly dénonce aussi fréquemment le cirque Britannique qui s’est mis en place autour du CBD. En effet la ‘mise au point’ de la MILDECA l’année dernière n’est pas passée par le bras de mer chez les britons. Résultat, en Angleterre, les vannes du Cannabinoïde se sont ouvertes partout en même temps.

Désormais les marques rivalisent de concepts provocateurs et aguicheurs pour promouvoir les produits du CBD. Rajeunissant, anti rides, protecteur, planant, aphrodisiaque…  Force Surhumaine … Au Royaume uni c’est désormais l’âge du CBD à toutes les sauces, tous les délires sont permis.

 

 

Carly Barton était donc l’invitée du Europe CBD Expo. Elle devait y prendre la parole aux côtés d’autres spécialistes internationaux des Cannabinoïdes. « devait » à l’imparfait, car au final Carly n’a pas passé la porte de l’exposition. Deux raisons à celà.

#Beach ball sized lady nuts on her*

La première: l’accueil à l’entrée principale où des chiens renifleurs d’une société privée passaient en revue toutes les personnes qui se présentaient. Carly a dit non, elle s’en est retournée. Pas question de se plier à ce cirque alors précisément qu’elle milite pour une tolérance du Cannabis dans la société Anglaise.

 

* * *

Mais à la limite, ‘Passe encore’ vous aurait-elle répondu sans doute … cependant lorsqu’elle a reçu les premiers clichés de la campagne du sponsor principal : la marque ‘Ignite’ de Blizerian, Carly a tout simplement dit ‘stop’.

Des témoignages de patientes choquées accompagnaient les photos ci-dessous qu’on lui a envoyé depuis le hall de l’expo.

 


Une des nombreuses raisons pour lesquelles j’ai annulé mon engagement
@EuropeCBDExpo

Malgré le fait que des patients sont accueillis par des chiens renifleurs ce matin …. La vie n’est belle, nulle part auprès de Dan Bilzerian.

 

Vous voulez savoir ce que signifie l’expression en langue Anglaise Beach ball sized lady nuts on her* ? Cela veut dire * »La dame porte une paire de noix , de la taille d’un ballon de plage. » Et nous de là où se trouve, on tenait à saluer la portée de ce geste.

* * *

Carly Barton – Photo @FB

Voici la traduction de son message Facebook :

Je suis tellement heureuse d’avoir été fidèle à mes convictions aujourd’hui. J’ai entendu des histoires horribles racontées toute la journée, par des femmes qui assistaient à l’exposition CBD.

J’ai reçu des photos de ce que j’appellerais des enfants, payées pour s’enticher d’un type qui dit ouvertement que les femmes ne sont pour lui que des accessoires. Il a été à plusieurs reprises prises violent vis-à-vis de nombre de ses ‘accessoires’. Il a déjà frappé une femme au visage et en a jeté une autre d’un toit.

C’est aussi le genre de gars qui pensait que c’était rigolo, lors de la journée internationale de la femme, de poster une photo de lui faisant accroupir une femme sur une table afin qu’il puisse manger ses sushis dessus.

Je pense que nous ne devons plus voter plus avec nos pieds, et mettre toute notre énergie pour soutenir et autonomiser les femmes. Il est essentiel de changer le discours selon lequel les femmes sont un divertissement afin de vendre des produits avec leur corps.

Nous devrions nous opposer à la misogynie et à la masculinité toxique au lieu de l’accepter aveuglément comme la voie du monde. Merci à Alex Fraser d’avoir expliqué dans son discours les raisons pour lesquelles je n’étais pas présent aujourd’hui.

Dans un esprit de progrès, c’est ce que j’ai fait aujourd’hui …

 

* * *

 

Le Cannabis est une réponse au plastique aux opioïdes, au papier, à l’énergie, à la nutrition, au développement durable. Il soigne, il nourrit il protège mais hélas contre les gros cons, il ne peut rien. Heureusement il reste encore des gens comme Carly, à qui la rédaction tenait à adresser un message.

« United colors of Cannabis Carly sister! The green tribe can be proud of you. Stand up for our rights.* »

* »Unis sous la bannière multicolore du Cannabis Carly ma soeur ! Le peuple de l’herbe peut être fier de toi. Lève toi pour nos droits »

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Facebook //// Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 416 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.