Himalayan Made lance le mouvement: #ActForEthics

Publicité

Lucas et Joséphine sont alliés dans la vie et dans le travail, ces deux entrepreneurs Français de Rennes et de Lyon sont les piliers d’une petite entreprise familiale Himalayan Made. Leur crédo, les matériaux renouvelables comme le chanvre, mais surtout, le commerce équitable. Le business éco-responsable, l’économie durable, le monde de demain c’est déjà leur réalité quotidienne.

Aujourd’hui 1er Mai, pour aider les femmes du Népal ils inventent #ActForEthics. Ça démarre dès à présent et c’est en exclusivité pour vous, sur Le Cannabiste.

* * *

#Nepal

Être à la mode, avoir du ‘swag’ si vous préférez l’expression, ça ne veut pas forcément dire surconsommer. Pour Lucas et Joséphine qui ont fondé Himalayan Made, le swag c’est bien de respecter les humains et leur environnement par la même occasion.

« La fibre naturelle de chanvre s’est présentée, nous n’avons pas hésité. Cela aurait pu être dans n’importe quel autre domaine, concurrentiel ou non, nous l’aurions fait. 

Le plus difficile est de se lancer, de trouver dans quoi on veut se lancer. Nous avons toujours eu l’envie de créer notre entreprise, mais alors le secteur… aucune idée ! Et puis on a découvert cette matière qui représentait toutes les valeurs que nous souhaitions défendre.

À la fois l’écologie mais également l’éthique dans sa production, la durabilité… bref nous étions convaincus. Nous avons aussi été surpris d’apprendre tous ces bienfaits alors qu’elle était presque méconnue en France « 

Lucas HM – Source Cam Dewoods

 

 

En quelques mots:

« Nous avons toujours défendu les droits de l’Homme et nous souhaitions œuvrer pour une cause en relation avec l’environnement. Aujourd’hui nous défendons le commerce équitable, nous défendons une mode plus responsable, plus durable. » Lucas HM – Source Cam Dewoods

Aujourd’hui c’est la naissance du mouvement ACT FOR ETHICS accompagné de son hashtag. C’est une semaine de sensibilisation, afin de soutenir le commerce équitable et l’indépendance des femmes, au Népal et dans le monde.

* * *

Lucas le fondateur d’Himalayan Made nous décrit la situation actuelle dans l’industrie mondiale du textile.

1er mai, jour férié célébrant la fête du travail, la liberté d’expression des ouvriers et syndicats. Jour parfait pour dénoncer une triste réalité: L’esclavage moderne.

Lorsque nous parlons d’esclavage moderne, nous parlons de travail forcé, de travail de mineurs et de commerce d’êtres humains (généralement en but à la prostitution).

De nombreuses industries abusent de leurs employés au profit de la rentabilité. L’industrie du textile est une des championnes de ces pratiques inhumaines afin de produire toujours plus à moindre coût. La Fast Fashion exploite plus de 40,6 millions de personnes dans le monde et fait souffrir des millions de familles. Pour les grandes multinationales, obtenir le coût de revient le plus faible possible pour un produit passe par une production de masse mais aussi par des coûts de main d’œuvre dérisoires.

Aujourd’hui, de nombreuses inégalités Homme/Femme existent au Népal. Dans l’industrie textile, femmes & enfants sont forcés de travailler dans des conditions très difficiles, plus de 15 heures par jour, pour un salaire dérisoire.

 

Le combat de Lucas et Joséphine c’est celui pour l’indépendance et la liberté des femmes, en particulier au Népal. Lucas nous explique pourquoi.

Plus de 130 millions de jeunes filles, âgées de 6 à 17 ans, n’ont pas accès à l’éducation dans le monde. Cette injustice s’explique par de nombreux facteurs, le mariage forcé encore présent dans de nombreux pays en est notamment la cause.

Plus de 10 millions de jeunes filles sont mariées de force chaque année. Elles seront rapidement enceintes et mères de plusieurs enfants. Au Népal, 1/3 des enfants n’ont jamais été à l’école.

* * *

Deux raisons principales expliquent  ce constat :

  • L’école est très coûteuse après l’âge de 11 ans (550€/an alors que le salaire moyen népalais = 50 et 80 euros/mois)
  • La pauvreté. Le Népal est un des pays les plus pauvres au monde. 25% de la population vie en dessous du seuil de pauvreté. Les enfants sont sources de revenus. Ils sont donc contraints de travailler très jeunes. L’éducation est pourtant la clé.

#Tapis de Yoga solidaire

Nous avons décidé d’agir et d’offrir des jours de formation aux femmes les plus défavorisées, qui n’ont jamais eu accès à l’éducation.

 

Ce tapis de yoga est réalisé entièrement à la main, à partir de Saris upcyclés (costumes traditionnels népalais).
Utilisés en moyenne une à deux fois lors de cérémonies, ils sont ensuite rangés dans un placard, jetés ou même brûlés. Pour éviter ce gaspillage, nous les récupérons auprès de familles népalaises, le plus souvent aisées.

* * *

Nous évitons ainsi toute création de matière énergivore. Notre partenaire les nettoie puis utilise une méthode ancestrale pour les transformer en tapis. Chaque sari est découpé en rubans fins, reliés les uns aux autres par des nœuds, formant ainsi une ‘pelote’, prête à être utilisée dans le métier à tisser ancestral.

 

* * *

 

Pour former une femme au sein de l’atelier partenaire Fair Trade, il faudra en moyenne 4 ans. Ce n’est pas seulement une formation technique, c’est aussi un accompagnement psychologique. Ces femmes ont pu subir des
violences, des harcèlements… elles ont pu être exploitées & contraintes d’abandonner toute famille…

Il leur faut donc du temps, pour qu’elles retrouvent espoir, pour qu’elles aient envie d’aller de l’avant afin de devenir des femmes libres ! À terme, le but de ce long parcours est d’aider les femmes à être entreprenantes et autonomes.

* * *

#Act For Ethics

C’est dans cet esprit que nous lançons le mouvement Act For Ethics. Une initiative économiques simples et respectueuses pour soutenir celles parmi nous toutes dont le sort est parfois le moins enviable.

  • Les kits menstruels sont financés grâce au tapis de yoga : 1 tapis vendu = 1 kit menstruel + 3 jours de formation pour une femme

 

#Chaupadi

Le Chaupadi est une tradition associée à un tabou interdisant les femmes et les jeunes filles en période de menstruation de participer à des activités normales, y compris d’aller à l’école, parce que la société les considère comme impures…

Elles sont proscrites du domicile et doivent vivre pendant cette période dans une petite hutte loin du domicile familial.

* * *

Pour lutter contre le Chaupadi nous avons décidé d’aider notre partenaire @localwomenhadicraft à distribuer un maximum de kits menstruels au Népal.

Ces kits sont composés de:
– 2 culottes
– 2 serviettes hygiéniques réutilisables à clipser à la culotte
– 6 protections absorbantes à insérer dans la serviette
– 1 sac à cordon 100% upcyclé
– 1 savon
– 1 coupe ongle
– 1 petite trousse 100% upcyclée.

 

Tous ces éléments permettront à une jeune fille d’avoir un certain confort et hygiène pendant ses règles. Au Népal, beaucoup de jeunes filles n’ont pas accès à ces protections par manque de moyens financiers mais aussi par manque d’informations. Ces distributions sont accompagnées d’un atelier d’informations sur ce que sont vraiment les règles.

* * *

Pour apporter votre petite pierre au noble édifice inventé par Lucas et Joséphine, rendez vous sur la page de #ActForEthics chez le fabricant de mode Himalayan Made a qui on souhaite bonne route et longue vie.

 

#ActForEthics

Une initiative dont Le Magazine Le Cannabiste est partenaire.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 570 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.