Interview : La méthode Vecchioni, Code : VERONICA

Dans le petit monde du Cannabis et du droit nous avons remarqué une avocate en particulier. Son nom : Véronica Vecchioni. Maître Vecchioni est une avocate Franco-Italienne, elle habite et elle travaille à Nice, d’où elle a bien voulu répondre à nos questions.

Voici la toute première interview de la décade qui s’annonce intense sur Le Cannabiste: La méthode Vecchioni, Code Véronica.

* * *

 

LC: Bonjour maître alors que visiblement vous auriez pu choisir de travailler comme modèle, comment vous est venue l’envie du droit?

Bonjour Le Cannabiste, mais je défile !Tous les jours dans les tribunaux et leurs salles des pas perdus, parée de la plus belle des robes qui soient pour être ‘l’ambassadrice’ des libertés fondamentales. 

LC : Vous définissez-vous comme une personne raisonnable ?

Raisonnable non, passionnée et déterminée par la volonté de bousculer les textes français à la lumière des avancées Européennes, sociologiques et scientifiques, oui.

 

L’entête de la page de Maître Vecchioni sur Facebook

Image Cabinet Vecchioni @ FB – Tous droits réservés

 

* * *

LC : À propos de la condition de la femme en France, dans les métiers du droit. C’est parfois plus compliqué pour une femme: côté client ou bien côté système? 

Côte Système : on est loin du compte ! 
Une femme indépendante, moderne, humaine et animée par la volonté de faire avancer les choses, dérange… Aimée ou détestée, peu importe ! L’important ce sont les valeurs que je défends et mes clients. Côté Client : au contraire ! Entrepreneurs, artistes, professions libérales ….adhèrent aux valeurs que je défends depuis le départ : Indépendance, modernité, humanité et féminité !

 » … Je m’intéresse aussi au Cannabidiol

LC : Comment se fait-il que vous vous intéressez au sujet du Cannabis? Vous pouvez évoquer avec nous certains de vos dossiers?

Si vous permettez, je voudrais redéfinir les contours de votre question avant d’y répondre : Le sujet qui m’intéresse c’est celui des catégories de cannabis qui sont autorisées comme le Sativa L.

Ces Variétés sont autorisées à condition que le taux moyen de THC  produit soit inférieur à 0.2 %. Je m’intéresse aussi au Cannabidiol qui est la seconde molécule non interdite par la loi par contre.

 

Image Cabinet Vecchioni @ FB – Tous droits réservés

 

Mon combat depuis 8 ans dans l’univers esthétique, pour propulser l’activité des esthéticiens(ne)s

notamment pour l’utilisation de nouvelles technologies comme la lumière pulsée* (* méthode d’épilation longue durée assimilée à un exercice illégale de la médecine)s’achève enfin par un résultat notable : la modification des textes français concrètement en perspective grâce à mon travail. Un travail qui se conclut aussi avec l’ouverture de plus de 100 centres en France exerçant cette activité.

 

Image Cabinet Vecchioni @ FB – Tous droits réservés

 

* * *

 

Donc « Next » : passons à un nouveau challenge ! Mon nouveau combat aujourd’hui avec le chanvre (contenant du CBD et du THC inférieur à 0.2% ) est de faire dépasser les préjugés et véhiculer une information complète et précise, afin qu’une distinction soit clairement faite entre:

  • le cannabidiol à titre récréatif et le cannabidiol à titre thérapeutique
  • les textes applicables en droit français et ceux applicables en droit européen
  • une distinction scientifique entre le chanvre , le THC, et le cannabis Sativa L par exemple.

 » … Une belle aventure humaine

Je participe, depuis an et demi maintenant, au combat de la société ‘CBD shop France‘. C’est la franchise leader de la vente de CBD en France, avec l’ouverture de plus de 9 magasins dont Antibes, Cannes, Nice … Des projets en France et à l’outre-mer. Une belle aventure humaine qui se concrétise par un accompagnement sans faute. Et ce n’est que le début !

 

LC : Qu’est-ce qui vous fait réagir au regard du droit Français et du Cannabis aujourd’hui ?

Ce qui me fait réagir : le droit français dispose d’une particularité que ne possède aucun autre droit concernant la réglementation du la Chanvre.

Les textes Européens disposent que tous les pays membres de l’Union Européenne ont le droit de commercialiser la chanvre et ses dérivés tant que le taux de THC est en dessous de 0.2 %’ alors que la France rajoute une parenthèse dans son texte visant les fibres et les graines. Que signifie cette parenthèse : exclusion ou exclusivité ?

 

* * *

 

Image Cabinet Vecchioni @ FB – Tous droits réservés

 

LC: Vous représentez en particulier des commerçants du CBD et des détaillants de chanvre. À mi-chemin entre le droit de la Communauté Européenne et le droit pénal Français. N’est-ce pas c’est pas un peu compliqué aujourd’hui pour ces nouveaux commerçants?
Pas compliqué pour ces commerçants s’ils sont bien accompagnés et représentés ! Il existe, pour eux, dans le développement d’une nouvelle activité un risque juridique et un risque économique qu’il convient de mesurer et d’encadrer afin que ces ‘risques’ se traduisent au contraire par le mot: opportunité.

 » … Secret de polichinelle

LC : Si je vous donne une baguette magique pour dessiner d’un trait une nouvelle législation sur le Cannabis plus adaptée à notre pays, qu’y mettriez-vous sans hésiter?

C’est plutôt d’une gomme que d’une baguette magique dont j’aurais besoin. J’efface la règle « graines et fibres » inclus dans l’arrêté du 22 Août 1990 … et tout est résolu en France !

LC : Aujourd’hui si on vous dit: Banana Kush, Silver Haze, Northern Lights, vous nous répondez quoi Maître? 

Je réponds SATIVA L, FEDORA , SANTICA 23 à titre récréatif … 

Mais je réponds aussi ‘Cannabinoïdes’ car derrière ce secret de polichinelle se cache un véritable progrès scientifique…… les médecins m’auront comprise.

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Interview réalisée par la rédaction, en ligne en Janvier 2020 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 652 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.