Waze: l’outil informatique de la police n’est pas prêt

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN

Nous vous l’annoncions en début de semaine dernière: les forces de l’ordre vont bloquer le signalement sur GPS, des contrôles anti-stup en particulier dans de nouvelles ‘Zones Blanches’. Entré en vigueur il y a quelques jours, le système n’est toujours pas opérationnel selon les opérateurs numériques comme Waze ou Coyote, qui eux sont techniquement prêts.

En cause: le logiciel des forces de l’ordre qui ne serait toujours pas disponible. Quand la guerre aux usagers a du plomb dans l’aile, c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

Ils ont décidé de faire feu de tout bois, de tirer tous azimuts. L’instrumentalisation de la Sécurité Routière comme outil de lutte contre la consommation de stupéfiants vient de se heurter au plafond de verre de la technologie. ‘Oups chef j’ai glissé’ le logiciel n’est toujours pas prêt.

sweetseeds

 

Le signalement des contrôles de la gendarmerie et de la police sur les applications GPS, ça pose quelques problèmes. Imaginons par exemple une situation banale et ordinaire: vous transportez un corps dans votre coffre.

Et bien grâce à Waze, Tom Tom ou Coyote, vous pourriez en théorie éviter tous les contrôles qui vous séparent du lieu du crime et de la destination que vous envisagiez par la suite pour la victime. Vous pensiez demeurer en mesure de trimbaler des cadavres dans tout le pays sans être inquiétés ? Et bien que nenni!

Si vous lisez le brillant article que nous vous avions concocté ci-dessous, vous apprendrez qu’à l’avenir les choses risquent à l’avenir de se corser … à l’improviste, c’est officiel, donc c’est vrai.

 

a lire sur le cannabiste waze

 

 

Mais de toute évidence l’outil informatique Français n’est pas prêt du côté des autorités. Alors il faut bien le signaler, ça n’est plus vrai, en fait ça n’est aps encore tout à fait vrai!

C’est en tout cas que ce révèle le journal Le Parisien (article payant). Pour faire vite: l’application qui doit permettre d’établir les fameuses Zones Blanches pendant les contrôles, rien n’est pas encore prêt côté forces de l’ordre, c’est l’écran bleu de la mort.

 

C’est bien confirmé par un autre quotidien régional en fin de semaine dernière: La Dépêche.

« En attendant, les automobilistes peuvent continuer à signaler les contrôles dont ils sont témoins pour informer les autres automobilistes. Ils n’encourent aucune sanction et Waze ou Coyote ne bloqueront pas ces signalements. Pour l’instant… » – Source

 

Voilà vous pouvez conduire rassurés, si vous signalez les fameux contrôles sur votre application d’ici la mise en œuvre de cette merveilleuse loi, vous ne risquez pas d’amende. Par contre le dépistage lui continue, restez sur vos gardes en attendant des alternatives efficaces à cette situation.

Sur la route soyez courtois, restez prudents.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Le Parisien  // Le Cannabiste // La Dépêche

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 952 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.