Bayonne: 31 Kg de Cannabis dans l’aide humanitaire

Publicité

Madehellin-Franchise-LeCannabiste
Image Akitada @ Pixabay

31 Kilos de Cannabis sous la forme d’herbe et de haschich ont été découvert par les douaniers dans un fourgon à Bayonne le weekend dernier. Il s’agissait officiellement une cargaison d’aide humanitaire destinée à l’Ukraine. Le chauffeur du fourgon et ses deux passagers ont été interpellés et risquent hélas, plusieurs années de prison.

Bayonne: 31 Kilos cachés dans l’aide humanitaire, c’est la brève du jour sur Le Cannabiste.

 

* * *

Le Cannabis s’invite dans l’histoire du conflit Russo-Ukrainien, ou plutôt devrait on dire dans l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Inutile de revenir sur le fond de l’histoire. Une crise humanitaire couve et se déroule sous nos yeux. Tous les organismes d’aide aux réfugiés et de nombreux citoyens se mobilisent pour porter assistance aux personnes déplacées par la guerre.

Sweetseeds-Lecannabiste

Illustration, avec ces poussettes laissées anonymement par des mamans polonaises sur des quais d’une gare, à l’attention d’éventuelles, autres mamans ukrainiennes qui en auraient besoin.

 

 

Alors comme tous les moyens sont bons pour faire circuler le Cannabis, les négociants clandestins surfent sur l’aide humanitaire. Des fleurs séchées et du haschich on été saisies lors d’un contrôle des douanes à Bayonne. Ça se passe dans la nuit de Samedi à Dimanche dernier. C’est une information du journal Sud Ouest.

 

#Polonais

On apprend dans le quotidien régional que les trois personnes interpellées sont de nationalité polonaise. En revanche le convoi serait parti  d’Espagne, plus précisément de la capitale: Madrid.

 

31kilosbayonneukraine
Capture d’écran Sud Ouest le 7 Mars 2022 – Tous droits réservés

 

« Si les douaniers ont pu relever la présence de plusieurs cartons à but humanitaire, estampillés Don pour l’Ukraine, ils ont également découvert 31 kg de cannabis, comprenant herbe et résine, dans le coffre du véhicule. » Sud Ouest

 

 

#La boulette du taulier

Temps de guerre, ou bien temps de paix, les centaines de tonnes de haschich et d’herbe qui traversent l’Europe du Sud vers le Nord, ne vont pas disparaître avec l’apparition de ce conflit à l’Est. Au contraire, il faut s’attendre à un essor de la consommation.

L’Europe dans sa toute bienveillance, serait bien inspirée sans doute de prendre en considération la santé mentale de ses ressortissants en temps de crise. Après le Coronavirus, ça commence à faire beaucoup vis à vis du moral de nos concitoyens étrangers.

Les USA et Israël, ont bien compris l’utilité du Cannabis dans les mécanismes post-traumatiques en médecine. Dommage que le docteur ce soit encore et toujours le marché noir. D’autres incidents du même ordre sont à prévoir … ça n’est pas la demande qui risque de manquer.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Sud Ouest // La République des Pyrénées // Europe 1

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 1098 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.