La Belgique taxera les Fleurs de CBD comme le Tabac

Publicité

Le service fédéral Belge des douanes et accises vient de faire savoir par la voix de son conseiller général qu’une réglementation venait d’être actée par l’administration avec un effet immédiat sur les fleurs de CBD, pour la Belgique c’est une révolution. Désormais le chanvre sous la forme de fleurs sera estampillé dans la catégorie « autres tabacs à fumer ». Une information Le Cannabiste.

* * *

C’est une nouvelle de taille pour l’écosystème Européen du Cannabis légal. Et si vous êtes les premiers à en profiter ici, il ne fait aucun doute que vous la retrouverez un partout ailleurs d’ici les prochaines heures : Le statut des fleurs de chanvre vient radicalement de changer pour les autorités fédérales Belges.

Et de vous à nous : sur ce coup là, ça ne sent pas bon …

Logo du service fédéral des douanes Belges

#Douanes

En matière de fleurs de chanvre autrement dit de Cannabis ‘light’, une nouvelle réglementation vient d’être annoncée par « Le service fédéral finances douanes et accises » dont le siège se trouve à Bruxelles en Belgique. 

Comprenez, le Cannabis pour les Belges ça n’est pas une question politique, ça n’est pas une question de santé publique, c’est juste une histoire de sous, une histoire de taxes. Voilà qui commence bien.

2019-04-11-note-produits-à-base-de-cannabis-DA-010-667

En fait le drame Belge se déroule en 3 temps :

  1. Le Chanvre apparaît et s’impose
  2. Les autorités froncent le sourcil
  3. Les douanes envoient la note

Bien sûr entre temps, il y a eu nombre de contrôles et d’atermoiements avec l’AFSDA, le tout mâtiné de saisies et de perquisitions. En Belgique le chanvre on ne savait pas trop quoi en faire de ce machin là. Alors un peu comme avec les patates, jadis ils inventèrent la frite, avec la fleur de chanvre aujourd’hui, ils ont réinventé la clope.

* * *

#Définition

Jusque là, en s’appuyant sur la législation Européenne la Belgique appliquait temporairement une forme d’interdiction en ce qui concernait l’ingestion des produits du Chanvre. Basiquement tout ce qui n’était pas à usage externe et non pour l’alimentation était retiré de la vente par les autorités.  

« L’AFSCA souhaite faire le point : ces produits ne sont pas autorisés en Belgique. Les denrées alimentaires ou compléments alimentaires à base de Cannabis sativa L. sont interdites en Belgique. »

C’était déjà une porte de fermée, pas question de manger de la weed, même si les plus éminents scientifiques vous disent que c’est bon pour vous. La Belgique vient de décider unilatéralement qu’il n’y avait pas plus de médecine que de frite molle là-dessous, le machin c’est pas du soin, dont acte:

 

#THC 0.2%

Sous le seuil de 0.2% les produits bruts, hors huiles et extraits concentrés, seront considérés comme ‘autres tabacs à fumer’. Ce régime laisse apparaître la nécessité pour les produit de présenter une bandelette fiscale comme pour le tabac.  Il reste désormais à voir quelle manière l’état Belge souhaite centraliser ou pas la distribution des produits du chanvre. 

Mais au delà de l’aspect sanitaire et fiscal la régulation et la normalisation de ce produit interroge au niveau qualité, car de nombreux critères resteront à définir pour les standards attendus, sinon les variétés spécifiques qui y seront autorisées in fine.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 416 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.