Cannabinoïdes de synthèse : adieu veau vache cochon

Publicité

Quel est le point commun entre un chien des stups de l’Alabama, une bande d’ados Roannais et la médecine prohibitionniste Française? Cannabinoïdes de synthèse: adieu veau, vache cochon, c’est le quart d’heure porcherie sur Le Cannabiste.

* * *

C’est à l’occasion d’une inspection des cellules à la prison de Elmore County en Alabama, que les policiers accompagnés de leur chien anti-drogue ‘Jake’ se sont dernièrement trouvés en présence d’une poudre verte suspecte.

Immédiatement après l’avoir reniflée le chien a donné des signes alarmants avant de perdre connaissance et d’être évacué en urgence. Il décèdera le lendemain des suites de ce  contact éclair par une intoxication aux cannabinoïdes de synthèse …

 

Capture d’écran Var Matin – Tous droits réservés

Au même moment à l’hôpital de Fréjus on dit OUI en grandes pompes aux cannabinoïdes de synthèse pour des humains, parce que la nature est tellement mal faite qu’on a trouvé de gentils ingénieurs pour travailler à sa place. Un délire total made in fRance.

* * *

Imaginons un instant que le pinard soigne, c’est sans doute une aberration, mais soit: imaginons.

Alors pourquoi ne pas utiliser des extraits naturel de vin pour fabriquer un médicament ? Bonne idée non? D’ailleurs si vous cherchez un peu, c’est sur vous allez trouver des traitements ressemblants. De la ‘vinothérapie’ … Voilà …

 

Capture d’écran https://www.toutlevin.com/ – Tous droits réservés

A ce moment-là nous direz-vous, puisque le Cannabis soigne manifestement, faisons la même chose, il suffit d’extraire les molécules qui nous intéressent pour soigner des gens avec. Oui !

#Oui mais non en fait

A mi chemin entre l’ignorance et l’interdit, les bons médecins Français préfèrent prendre des risques avec des molécules pondues par des chimistes, plutôt que de se tourner vers les solutions phyto plantaires naturelles éprouvées depuis des millénaires avec le Cannabis.

* * *

Pour les patients Français cet ersatz à un nom : Le Marinol.

Le Marinol et sa molécule copie chimique du THC : Le Dronabinol

Image : Unimed – Tous droits réservés

Quel rapport avec la tragique disparition de notre toutou policier en Alabama nous direz-vous?  Réponse : les cannabinoïdes de synthèse et leur cortège d’effets imprévisibles. 

1%

Pour comprendre il faut s’imaginer une plante qui a évolué pendant 20 millions d’années. C’est vrai que pour un allopathe en blouse ça doit être vexant. Mais le Cannabis soignait les hommes sur terre bien avant la naissance de l’académie de médecine, longtemps avant la naissance de la république elle même.

Blue Cookies – Crédits Cannabis Avenue

La plante de Cannabis contient près de 400 principes actifs, Terpènes, Flavonoïdes, Cannabinoïdes …. Mais jojo le chercheur avait sa petite idée là dessus. Puisque le THC semble atténuer la douleur, synthétisons le THC! (NDLR: Jojo le pharmacien était aussi de mèche !)

 

#Précurseurs de la lose ?

Alors pourquoi ne pas l’extraire naturellement à partir d’une plante?

Parce que c’est interdit par la loi Française et pour que l’ordre public passe il faut que l’ordre des médecins se plie, tant pis si c’est la souffrance à payer pour les malades.

La compassion, n’est d’ailleurs pas un bien très Français. Il suffit de voir la féroce répression dont sont victimes les manifestants Gilets Jaunes en ce moment, pour s’en apercevoir. (NDLR: Ça choque aussi à l’étranger)

 

Nantes le 3 Août manifestation – Un policier de la BAC étrangle un manifestant au sol dans des fumées lacrymogènes – Image BSAZ @FB

#Cannabis en Macronie

Le pseudo-Cannabis synthétisé en pilules, que promet la Macronie à ceux qui souffrent c’est le 1%.

Un petit pour cent des bénéfices thérapeutiques que la plante de Cannabis délivre à minima, pour ceux qui en consomment.

Pour information, la thérapie au Cannabis se pratique aussi en fumant et en vaporisant les fleurs de Cannabis. Cela procure à de nombreux patients quelque chose d’important: le plaisir et le goût de la vie. Mais qu’importe à l’académie de médecine, que l’on meure en bonne santé ?

35 000 malades Israéliens font l’expérience quotidienne des fleurs de Cannabis, or la société Israélienne n’a pas pour autant basculé dans le chaos et la perdition.

* * *

 En fait la France nous raconte des salades pour nous vendre et nous faire avaler des molécules synthétiques à la place de l’herbe de Cannabis, mais ne vous y laissez pas prendre.

#Beurre au Q

Une notion importante à retenir aujourd’hui, c’est que le ‘Cannabis de synthèse’ cela n’existe pas, un point c’est tout. Alors il faut bien choisir les mots et les expressions pour savoir exactement de quoi l’on parle.

Le Cannabis désigne une plante, un assemblage de différentes molécules. Or ce que les médecins Français vont s’échiner à administrer aux patients c’est un cannabinoïde de synthèse. 1 sur des centaines qui fonctionnent tous ensemble… La misère scientifique absolue, un non sens thérapeutique.

Pour faire court et parler vulgairement: dans les ‘cannabinoïdes de synthèse’ il n’y a pas plus de Cannabis que de beurre au cul. 

Image @ FB

Un jour futur, tous les efforts de nos hypocrites médecins Français, se résumeront à leur serment d’hypocrate : administrer du vrai Cannabis, parce que c’est leur métier de soigner les gens. Car c‘est un fait établi, les cannabinoïdes de synthèse sont bien trop dangereux pour avoir un quelconque avenir médical.

Si vous ne croyez pas un traître mot de ce que nous disons ici, fiez vous à votre bon sens, s’ils n’étaient pas si dangereux: les cannabinoïdes de synthèse seraient disponibles depuis longtemps en pharmacie.

#Synthé Hic

Nous en avions déjà parlé il y a quelques mois, le Cannabis n’a pas l’air de vouloir fonctionner quand il est copié par des chimistes. Ou tout du moins, pas de la bonne manière.

Des essais cliniques avaient tourné au drame à Rennes en 2016 : un mort et quatre handicapés à vie. Mais la médecine Française, ne semble pas vouloir apprendre de ces échecs là. Dans tous les cas aux patients qui lisent ces lignes : ne faites pas confiance aux Cannabinoïdes de synthèse dans votre propre intérêt.

* * *

#Good Bye Jack

En Alabama, les Cannabinoïdes de synthèse ont fait une nouvelle victime, 1 seule, c’est une chance, en général chez les hommes les victimes se comptent par vagues de centaines.

Cette fois-ci il s’agit d’un seul chien et les faits, tels qu’ils se sont déroulés, font froid dans le dos.

Au moment de l’inspection de la cellule, à peine la substance passée sous sa truffe le chien a complètement « tilté ».

Il ne répondait plus à aucun ordre puis s’est effondré. Il aura fallu quand même un massage cardiaque, pratiqué par le personnel médical dans l’infirmerie de la prison, afin de le maintenir en vie jusqu’à son transfert vers une clinique vétérinaire.

Ce berger Allemand prénommé Jack, succombera néanmoins quelques heures plus tard des suites d’une infection pulmonaire sévère. Entre temps la poudre analysé s’est révélée être des Cannabinoïdes de synthèse.

Jake et son Maître Crédits Montgomery Advertiser

#French Kiss

Les Cannabinoïdes de synthèse, ne se trouvent pas que dans les hôpitaux ou dans les prisons. Il y en a aussi beaucoup dans la rue. Appelé « spice » ou « K2 » il fait déjà des ravages aux états unis mais aussi dans certaines îles de rêve comme à l’Île Maurice par exemple.

 

* * *

Les effets sur l’être humain sont tout aussi dévastateurs d’après les nombreux témoignages. En voici un aperçu dans la vidéo ci dessous. (Attention ces images peuvent heurter les plus sensibles).

#Intox d’ados

En France l’actualité récente doit nous maintenir en vigilance. A Roanne dans la Loire, on vient de signaler des cas d’intoxication dont les symptômes sont très ressemblant à celui du Cannabis de synthèse.

Cinq adolescents ont été hospitalisés, pour l’instant cette substance reste la piste privilégiée des enquêteurs.

Crédits Le progrès.fr

* * *

Ce qui inquiète ici, c’est également le mode opératoire, car ces jeunes gens se sont vu offrir des ‘cigarettes modifiées’ pour ensuite être délestés de leur effets comme les téléphones portables …

D’après les témoignages des secouristes arrivés sur place, les jeunes gens étaient soit apathiques voir inconscients, soit totalement surexcités : « Il y en avait même un qui mangeait du gravier … » 

  • Ce que ces jeunes gens de Roanne ont fumé, n’a rien à voir avec du Cannabis,
  • Ce que l’on va administrer joyeusement aux patients de Fréjus, n’est pas du Cannabis
  • Ce qui a tué Jack le chien policier, n’était absolument pas du Cannabis

 

 

Mais qui peut bien avoir intérêt à propager de tels poisons? Des prohibitionnistes forcenés, des chimistes avisés, des trafiquants dépités? 

* * *

#Qui veut la peau du Cannabis?

L’image du Cannabis porte les stigmates de 47 années de diabolisation, elle ne souffrira plus impunément d’être corrompue par une bande de cochons qui ne souhaitent que leur profit.

Dorénavant nous l’avons vu et nous sommes effectivement nombreux à le dire, même si peu d’entre nous ont l’audace de l’écrire.

* * *

Avec trois millions et demi de consommateurs réguliers en France, s’il y avait le moindre point commun entre les effets de la belle verte et de telles substances, on l’aurait constaté depuis longtemps.

Quoi qu’il en soit, ne vous approchez du ‘Spice’ ou des Cannabinoïdes de synthèse à aucun prix, consommez bio, ne vous laissez pas abuser par des dealers sans scrupules,

Idem pour ce qui est des dangereux prohibitionnistes en blouse blanche. Le Cannabis que l’on vous promettent est un ersatz qui peut être dangereux.

 

 

Les Cannabinoïdes de synthèse sont une cochonnerie dont l’humanité aurait dû se débarrasser il y a longtemps au même titre que du virus de la rage. La seule voie pour y mettre un terme, c’est la légalisation du Cannabis. La métanphétamine, le crack, la coke nous guettent aux mains d’un marché noir toujours plus juteux et plus puissant.

Les Cannabinoïdes de synthèse, cette horreur sans nom est en passe de débarquer chez nous, la médecine Française en contribuant à leur vulgarisation se place dans une posture coupable. Une attitude volontaire?

« Lorsqu’on veut tuer son chien on dit qu’il à la rage » Capitaine

Il en serait sans doute autrement, si la santé publique Française n’était manifestement guidée par le profit depuis trop longtemps.

Votez.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Hightimes, Montgomery Advertiser, Le progrès.

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook